Tu rêves d’être bilingue mais clairement tu dormais au fond de la classe pendant tes cours d’anglais au lycée ? Nous sommes là pour réaliser tes rêves de gloire et de succès. Grâce à nous, tu n’auras plus besoin d’attendre d’être un peu pompette pour maîtriser parfaitement la langue de Shakespeare.

1. Accueillir les Erasmus de votre école/université/whatever suits to you

Ces petits êtres chétifs (ou non) tout droit venus de contrées lointaines et perdus dans notre pays, ne savent où aller ni à quel saint se vouer lorsqu’ils débarquent dans nos établissements universitaires remplis d’étudiants français mal-aimables et ingrats. AIDEZ-LES. Rejoignez les assos destinées à leur faire découvrir votre ville ou prenez-vous par la main et allez les alpaguer dans le hall de votre fac (sans les effrayer).

2. Regarder des séries en anglais sous-titrées en ANGLAIS (on triche pas)

Et si tu es vraiment chaud, tu peux même les regarder sans ces derniers. Puis si tu es totalement ouf, tu peux carrément virer le son et tenter de lire sur les lèvres des personnages. Tu risques de prendre huit heures à comprendre un épisode de 20 minutes, mais faut ce qui faut, hein…

3. Relire tes sagas préférées dans leur version originale, "Fifty Shades of Grey" par exemple

L’astuce est simple : tu connais déjà l’histoire, les tenants et les aboutissants et puis vaguement les noms des personnages (non parce que parfois les traducteurs les changent et c’est super relou). Du coup, quand tu reliras le bouquin (si tu sais encore ce qu’est un livre), ce sera beaucoup plus facile de te repérer et de voguer au fil des pages de l’ouvraaaage.

4. Te mettre une caisse dans un pub n'importe où en France

Conseil primaire de beauf qui combine deux activités ludiques et sympathiques : pratiquer la langue anglaise avec de séduisants barmans qui s’y trouvent et s’alcooliser salement (boire, c’est mal). Par ailleurs, tout le monde connaît ce théorème pourri et faux consistant à considérer que plus le taux d’alcoolémie est élevé, plus l’on est « fluent » (je me permets, c’est le thème). En fait, le seul truc qui t’arrive vraiment, c’est que tu es désinhibé(e) et que tu n’as plus honte de ton accent tout pourri.

5. Faire des listes infinies de vocabulaire à la Kerouack

Ta professeur d’anglais se souvient probablement de ton regard de dédain quand elle te refilait d’interminables listes de mots à apprendre. Et même si elle le faisait exprès pour te faire souffrir, l’efficacité de cette méthode n’est plus à prouver. Surtout quand tu les relis tous les jours de ta vie parce que tu les as stratégiquement placardées sur la porte de tes chiottes.

6. Configurer tous tes appareils en anglais, même le micro-onde

Voilà c’est sympa, c’est rigolo. Et puis, ça te fera progresser (et tu en as clairement besoin). Cependant, cette méthode a présenté rapidement ses limites lorsque des cobayes ont échoué dans leur configuration et se sont retrouvés éternellement damnés, incapables de retrouver leurs repères sur un téléphone où tout est entièrement traduit en chinois.

7. Sortir avec un(e) anglais(e) ou un(e) ricain(e)

Allier plaisir et éducation, c’est ti pas beau ? Prochain voyage aux States, ne perds pas cet objectif de vue : trouver l’amour, le vrai, le beau, l’anglophone surtout. Tu chines (pas le pays sinon ça n’a plus de sens), tu dialogues, tu séduis. On compte sur toi.

8. RÉVISER TA GRAMMAIRE

On te voit soupirer et râler comme un adolescent pré-pubère. Sauf que ce n’est pas parce que tu comprends Stranger Things quasi sans zieuter les sous-titres que tu sais parler anglais. Et ça, tout le monde s’en rend compte à chaque fois que tu ouvres la bouche et que tu défonces la grammaire anglaise.

9. Te forcer à parler en anglais avec tes potes en terrasse de café comme de gros connards

Hop là ! Désormais, plus de français. Seul l’anglais est de mise. L’idée est de parler le plus fort possible afin de couvrir la voix de tes voisins de table qui, de toute façon, sont de gros beaufs monolingues. Toute phrase en français est à exclure. Et ce même quand tu racontes à tes ami(e)s comment tu t’es fait larguer salement par ton dernier copain : I got kicked to the curb, comme une grosse shit.

10. Avoir des parents bilingues, vraiment ça facilite la chose

Papa vient d’Espagne. Maman a grandi à Londres. Et depuis que tu es né(e), tes parents te parlent alternativement en anglais et en espagnol. Résultat à 20 ans, tu maîtrises parfaitement les trois langues et tu mérites la mort, surtout quand tu cherches un mot en français « parce c’est fou, le mot me vient spontanément en anglais, je suis so sorry ». CRÈVE.

11. Tester un bon site ou une bonne application

On t’a listé nos sites et applications préférés pour apprendre l’anglais ici, à toi de jouer maintenant, tu n’as plus d’excuses !

ALORS ? ÇA Y EST, TU PARLES PARFAITEMENT ANGLAIS ???

Source Image : BBC