Et si on s'enfermait plusieurs heures dans un long tube en alu qui vole au-dessus des océans ? Et même qu'on dirait qu'on pourrait pas en sortir ? OK, c'est très bien, mais entre le point A et le point B on fait quoi ? Eh bien on essaye de pas trop se faire chier et de s'occuper comme on peut. Si l'imagination n'est pas ta qualité première, on est là pour te sortir de la merde avec ces quelques occupations en avion.

  1. Regarder des films de merde
    Tout le monde le fait, puisqu'il n'y a vraiment que ça à faire. Vous pouvez lire bien sûr, mais sur un vol de 12h, vous allez forcément tenter un petit film des familles en comatant devant Le Fils à Jo par exemple. On ne dit pas que Le Fils à Jo est un film de merde, juste qu'il y a certains films que vous matez en avion, et nulle part ailleurs...
    1
  2. Essayer de dormir
    Forcément, le ronronnement du moteur, les petites turbulences qui vous bercent et le bon repas qui vous a bien calé sont des invitations à pioncer. Sauf que dormir dans un avion n'est pas forcément chose aisée et que beaucoup ont recours à des aides extérieurs, comme des bouchons d'oreilles, un masque pour les yeux et beaucoup trop de somnifères. A vous de voir, mais l'idée est quand même de vous réveiller à l'arrivée.
    2
  3. Boire des mignonnettes d'eau de vie de poire jusqu'à dormir
    C'est le pari de certains : arriver saoul ou se saouler la gueule en vol grâce aux divers apéritifs, vins et alcools forts servis pendant le trajet. Pas sûr que ce soit une très bonne idée, surtout si vous vous retrouvez en slibard à taper sur la porte de la cabine en hurlant des insanités. On déconseille donc, mais que ça ne vous empêche pas de tester l'alcool de poire après manger, un délice.
    3
  4. Aller zouker aux toilettes
    Pour ça il faut être 2, sinon vous êtes juste en train de vous branler dans les chiottes d'un avion, ça peut avoir son charme mais c'est pas vraiment ce qu'on sous-entendait. Aller zouker aux toilettes ça peut vous permettre de passer le temps, c'est sûr, mais pas trop quand même sinon vous risquez de vous faire gauler.
    4
  5. Faire une catapulte à mie de pain et viser le gosse chiant dans l'allée d'en face
    Il y a toujours un gosse chiant, c'est une constante, comme dans le train. Il suffit juste de le trouver et de lui faire subir votre courroux. Vous pouvez aussi lui faire peur ou le briser psychologiquement en lui disant qu'il a été adopté, mais c'est pas certain que ça le calme. Soyez subtils, c'est souvent mal vu de faire pleurer un gosse, en avion ou non.
    5
  6. Guetter un OVNI, on sait jamais
    Là il va falloir être vaillants parce que c'est pas sûr que vous soyez récompensés tout de suite. D'autant que dès qu'il fait nuit, vous scrutez le néant. Après on sait jamais, si ça vous arrive et que vous êtes réactif, ça pourrait changer votre vie de manière positive, à vous la gloire. (Ou bien vous passerez pour un zinzin et vous finirez seul dans votre caravane avec un casque en alu sur la tête à découper des vieux journaux.)
    6
  7. Faire une crise d'angoisse
    Avoir peur avant, avoir peur au moment du décollage, paniquer totalement au moindre sursaut de l'avion, vous évanouir et tomber en PLS au milieu de l'allée, vomir, trembler jusqu'à la fin, ça peut vous occuper un bon moment et on peut vous garantir que vous ne voyez pas le temps passer, en revanche vous verrez votre vie défiler devant vos yeux, c'est un autre délire.
    7
  8. Jouer au jeu du "Qui est le Air Marshall en civil sur mon vol ?"
    Vous ne savez pas vraiment si c'est vrai mais dans les films en tout cas, il y a un Air Marshall, un flic en civil qui est prêt à agir en cas de soucis. Contentez-vous de chercher discrètement et ne demandez pas à haute voix dans l'avion où se trouve "la flicaille", ça pourrait vous attirer des problèmes de type banni à vie de la compagnie aérienne.
    8
  9. Suivre votre avion sur le GPS
    Au lieu de regarder des films de merde, vous pouvez aussi mettre la carte du vol et suivre votre avion en vous disant "Tiens, je suis au-dessus de la Corse, ah non maintenant c'est la Sicile, oh tiens je suis au-dessus de chez Patrick, je vais essayer de voir sa maison". C'est assez chouette sur un vol d'une heure ou deux mais la traversée de l'Atlantique est relativement chiante à suivre sur petit écran, on a essayé.
    9
  10. Draguer le personnel de bord
    Les hôtesses et stewards doivent vraiment adorer ça, que des gros relous en vacances les draguent lourdement pendant qu'ils essayent de servir des bons petits plats à un avion bondé. C'est risqué, mais si vous êtes originaux et que ça passe, vous pourrez vous référer au point 4.
    10

En espérant que ça vous soit utile.

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :