Les animaux ont le bon goût de nous fasciner. Que ce soit le chat domestique qui grimpe en haut de l’arbre sans qu’on comprenne pourquoi ou la mouche va se brûler sur une ampoule en mode kamikaze, une foule de questions animalières nous animent. Aujourd’hui nous allons donc explorer la question du prout. Déjà parce que le prout, c’est rigolo. Mais aussi parce qu’on s’est rendu compte qu’on n’était pas les seuls à se poser la question et que c’était pas si simple de trouver des réponses. Avis donc aux spécialistes, vos contributions/rectifications seront les bienvenues.

1. La baleine

Eh oui la balaise lâche des grosse caisses, tout comme le dauphin et tous les mammifères en fait. C’est assez rare d’en être témoin mais les bulles sont grosses et l’odeur aussi pestilentielle que toi quand tu as bouffé une purée de topinambours.

2. La mouche

On connaissait pourtant l’expression « je ne veux pas entendre une mouche péter », mais on ne s’est jamais dit que techniquement c’était possible qu’une mouche lâche une caisse entre deux pompages de merde. Eh bien si, les insectes pètent. Ils possèdent tout comme nous un système digestif donc un anus, et font le plus naturellement du monde des mini-pets inaudibles à l’oreille humaine (heureusement sinon on s’entendrait plus).

3. La tortue

La tortue pète mais ça ne l’aide pas à avancer plus vite. En revanche c’est assez rigolo à voir quand elle fait des bulles dans l’eau.

4. Les termites

C’était déjà pas franchement ragoûtant les termites, alors de savoir qu’ils nous fait des pétards, ça nous aide pas vraiment à l’adopter comme un animal domestique. Le pire c’est que les pets de termites seraient la deuxième plus grande source de méthane sur terre. Donc on accuse les vaches, mais les termites c’est pas mieux et en plus ça fait pas de lait, bonjour l’arnaque.

5. Les serpents

Non seulement le serpent pète comme un gros beauf, mais en plus l’odeur de pet de serpent est connue pour être particulièrement immonde. Et en plus ils nous font toujours le coup de « tire mon doigt » juste avant, et ça c’est franchement lourd.

6. Les oiseaux (mais juste parce que ça les fait marrer)

Sur la question du prout de piaf, il y a débat. Techniquement les oiseaux peuvent péter même s’ils n’ont pas vraiment un anus mais ce qu’on appelle un cloaque par où sort la pisse, les fèces (caca d’oiseaux) et les œufs. En revanche ils n’ont pas besoin de le faire comme tous les autres animaux. Ça peut donc arriver mais c’est rare. On peut toutefois signaler la particularité de la canepetière, oiseau qui lors de sa parade nuptiale, produit des sons de pétomanes pour attirer les zoulettes.

7. Les dinosaures

Les dinosaures pétaient, vous imaginez même pas à quel point. Ils pétaient tellement qu’on peut imaginer que leurs pets aient eu une influence sur le climat. De là à dire que c’est à cause de leurs crises d’aérophagie qu’ils ont tous clamsé, je ne me permettrai pas.

Source photo : Giphy

8. L'huître

Déjà que le mot « huître » évoque pour beaucoup de monde une fontaine de morve tiède aux 50 nuances de vert, sachez que désormais pour incarner vos pires cauchemars vous pourrez songer au pet d’huître. Car les huîtres lâchent des perles tout comme les moules et les palourdes. Le monde marin n’a désormais plus de mystère.

9. Les ignanes

Non seulement les iguanes pètent mais en plus ils aiment nous regarder dans les yeux quand ils le font.

10. La chauve-souris

Que la chauve-souris pète, ça ne devrait pas trop vous surprendre. Mais ce qui est drôle c’est que plus la chauve-souris est de grande taille, plus ses pets battent des records de décibels. Je vous raconte pas le malaise quand vous passez la nuit au pieu avec Batman.

Source photo : Giphy

En gros, pour la faire courte, à peu près tout le monde animalier lâche des grosses perlouzes sauf les méduses dont la digestion se fait à un niveau intracellulaire. C’est d’ailleurs pour ça qu’elles nous snobent nous autres misérables péteurs.

Source :

Slate

Sud Ouest

Popular Science

ABC

The Guardian