L’omelette norvégienne, les brochettes japonaises et les pâtes italiennes ne sont ni norvégienne, ni japonaises, ni italiennes. En même temps, Philippe de Villiers n’habite pas à Villiers. L’habit ne fait pas le moine, les gars.

1. Les pâtes ne viennent pas d'Italie

Les premières nouilles connues apparaissent vers l’an -2000, à Lajia, en Chine. Selon certains historiens, les pâtes auraient été importées en Italie par Marco Polo, au XIII° siècle ; mais des machines à nouilles ont été retrouvées dans les cendres de Pompéi.

Source photo : Giphy

2. Les brochettes boeuf-fromage n'existent pas au Japon

C’est donc une invention des restaurants japonais ailleurs dans le monde. Toutefois, la recette des yakitoris au fromage est très proche des recettes traditionnelles japonaises, sans cette histoire de fromage, évidemment.

3. La clémentine est une espèce créée par l'homme

La clémentine est le fruit d’un arbre créé par un botaniste au XIX° siècle suite au croisement entre un mandarinier et un bigaradier. Elle a été nommée ainsi en l’honneur du frère Clément, un homme d’église ayant participé à ces travaux botaniques. Et c’est vachement meilleur qu’une mandarine.

4. Le riz cantonais n'est absolument pas de Canton

Il existe des genres de riz cantonais différents dans l’ensemble des régions chinoises ; chaque recette inclut des spécialités locales, et pas toujours des petits pois et du jambon blanc. C’est sans doute parce que les Chinois expatriés ayant ouvert des restaurants en France étaient principalement cantonais et ont repris les ingrédients disponibles sur place que le nom riz cantonais a été inventé.

Source photo : Giphy

5. La choucroute vient en réalité de Chine

Le mode de fermentation du chou utilisé dans la choucroute a été inventé au II° siècle en Chine par les constructeurs de la Grande muraille pour résister au froid. Et, par ailleurs, la choucroute est une spécialité française, pas Allemande. Les premières choucroutes françaises datent du XVII° siècle.

6. L'omelette norvégienne est française

L’omelette norvégienne est un dessert français créé à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1867, constitué d’une glace posée sur une génoise, recouverte de blancs d’œufs, le tout étant cuit au four. C’est à cause de la gueule du dessert qu’on lui a donné ce qualificatif nordique.

7. Le hamburger n'est certainement pas américain

Ce sont les immigrants Allemands qui, à la fin du XVIII° siècle, ont importé la recette du hamburger aux Etats-Unis. Son origine est à chercher du côté d’une compagnie maritime qui reliait Hambourg aux Etats-Unis et dont c’était le plat unique. Logiquement, le mot hamburger vient de la ville où siégeait la compagnie : Hambourg.

Source photo : Giphy

8. Le croissant est autrichien

Le croissant est né à Vienne, après le passage des forces ottomanes dans la ville. Une fois les assiégeants vaincus, les boulangers autrichiens, pour fêter leur victoire, décidèrent de créer une viennoiserie en forme de demi-lune, la même qui apparaissait sur le drapeau ottoman.

9. Le hot dog aussi est Allemand

Comme la saucisse est de Francfort, la spécialité consistant à la foutre dans des pains au lait avec de la sauce est allemande. Le terme associé fait référence à la forme du teckel, un chien lui aussi d’origine allemande, et au goût dégueulasse du sandwich.

Source photo : Giphy

10. Le baba au rhum est polono-germano-français

Retiré en Lorraine en 1720, le roi de Pologne s’adonnait à des travaux culinaires. Il inventa ainsi l’Ali-Baba, un truc en forme de pudding qui nourrissait son homme, qui comportait du rhum, et lui faisait penser à l’histoire des mille et une nuits. C’est à Paris, quelques années plus tard, que la recette sera reprise par un pâtissier qui en changea le nom pour le simplifier.

Il est l’heure de déjeuner.

Source : Un plat une histoire

Tu ne sais pas quoi offrir pour la fête des mères ? On a déniché les trucs les plus cool :