Est-ce que vous savez ce qu'il y a dans le whisky, dans la vodka, dans le gin ou l'absinthe ? Non vous ne le savez pas. Vous vous dites bien qu'il y a de l'eau quelque part dans le processus, et peut-être même un peu de fruit ou de céréales mais ça reste bien flou dans votre tête. Eh bien pas après avoir lu ce fantastique top 9 qui vous révèle les secrets de vos alcools préférés. Et rappelez-vous, modération et parcimonie, s'il vous plaît, soyez gentils.

  1. Vodka
    Le blé et le seigle rentrent la plupart du temps dans la composition de la vodka mais certaines (surtout en Pologne ou en Allemagne) sont élaborées avec de la pomme-de-terre. Ajoutez à ça de l'eau et de la levure et vous avez les ingrédients de bases de cette alcool qui demande 3 distillations successives pour être obtenu.
    Le petit plus: Certaines vodka traditionnelles sont aromatisées (herbe aux bisons, piment, ortie, poivre) mais vous pouvez être sûr que si celles à la cerise ou au citron existent elles n'ont rien de tradi du tout.
    1
  2. Whisky
    Blé, maïs, avoine, seigle, orge, la composition complexe du breuvage fait qu'elle varie beaucoup d'un type de whisky à l'autre, d'une marque à l'autre etc. Son goût dépend de la manière dont les grains sont maltés (séchés à la tourbe ou non par exemple), de l'eau utilisée mais aussi du fût dans lequel il est ensuite vieilli ou de son âge.
    Le petit plus: Si vous voulez savoir comment déguster le whisky comme un gentleman, un seul moyen, cette vidéo :

  3. Brandy
    Le brandy est une eau-de-vie de vin qui est réalisée la plupart du temps distillant du vin de raisin, cependant il existe des brandy de fruits divers comme la pomme, la pêche ou l'abricot. Si l'Espagne en produit énormément, la France n'est pas en reste avec plusieurs grands brandy comme le Cognac ou l'Armagnac.
    Le petit plus: en Angleterre on l'utilise beaucoup en cuisine et en pâtisserie, certains gâteaux sont même flambés au Brandy.
    5
    Crédits photo (creative commons) : Wikipedia
  4. Vermouth
    Le Vermouth est un apéritif à base de vin blanc auquel on aura ajouté du sucre et d'alcool parfumé aux plantes aromatiques, aux herbes et aux épices. Vous connaissez sûrement le Vermouth le plus connu, le Martini qui se décline en plusieurs vermouths différents.
    Le petit plus: Le Noilly Prat est un Vermouth français dont la préparation est encore secrète à ce jour. Tout ce qu'on sait c'est que rentrent dans sa composition camomille d’Italie, coriandre de Bulgarie, écorce d’orange amère d’Espagne, noix de muscade d’Indonésie et centaurée du Maroc. Un vrai tour du monde de l'herbe.
    3
  5. Bière
    Pour faire de la bière il faut de l'eau, déjà. Et puis aussi des céréales maltées, principalement de l'orge mais aussi du froment ou de l'avoine) et enfin de la levure et du houblon, une plante grimpante qui apporte un peu d'amertume au breuvage. Ça c'est pour la base car les variations sont infinies. Les ingrédients peuvent changer (riz, épices, agrumes etc.) ainsi que, et c'est crucial, la fermentation de la bière (selon la méthode utilisée, le degré d'alcool final varie).
    Le petit plus: Les premières traces de bière sont retrouvées en Mésopotamie au IVe millénaire av. J.-C., à l'époque on appelait ça "sikaru" ce qui veut dire "pain liquide", et elle servait de base à tous les repas. Le rêve.
    4
  6. Porto
    Le Porto est un vin "muté" qui nous vient du Portugal. On dit qu'il muté car en cours de fermentation, on y ajoute...du Brandy. Sucré, il est surtout bu en fin de repas avec du fromage.
    Le petit plus: Le "vin de Porto" connu un large succès en Angleterre au XVIIe mais il supportait mal le voyage. Un commerçant eu l'idée d'y ajouter de l'eau de vie de vin pure (le Brandy donc) afin d'augmenter le taux d'alcool et qu'il supporte le transport.
    2
    Crédits photo (creative commons) : pixabay
  7. Rhum
    Cette eau de vie ne se base ni sur le vin, ni sur les céréales ou les fruits mais sur la canne à sucre. Sous l'effet de la levure, ce sucre se transforme en alcool et après distillation on obtient un rhume parfaitement cristallin. Pour les rhum ambrés rien n'est ajouté mais le liquide fait un passage en "foudre de chêne", un tonneau qui va légèrement teinter le liquide.
    Le petit plus: Boisson des esclave et des marins (pirates ou non) à tel point qu'un Amiral décida de le diluer à l'eau et d'y ajouter du citron, luttant à la fois contre l'alcoolisme de ses troupes et contre le scorbut.
    6
  8. Absinthe
    L'Absinthe est un spiritueux réalisé à base de plante. Sa composition varie d'une marque à l'autre mais on retrouve généralement 6 plantes de base : La grande et la petite absinthe, l'anis vert, le fenouil, la mélisse et l'hysope. Ce qui est le plus curieux avec l'Absinthe (hormis son histoire mouvementée) c'est son rituel de dégustation avec une cuillère et un sucre lentement imbibé d'eau glacée.
    Le petit plus: Ne vous amusez pas à mettre le feu au sucre pour faire genre, c'est un rituel qui est né dans les 90's dans des boîtes de nuit tchèques. Avouez qu'il y a plus glamour.

  9. Gin
    Pour faire du gin, on fermente d'abord un malt (généralement de l'orge, du seigle ou du maïs) puis on l'aromatise avec des baies de genévrier.
    Le petit plus: Certaines marques y ajoute de nombreux autres ingrédients comme la coriandre, le fenouil, le cumin, la réglisse, l'anis, des écorces d'oranges, d'amandes mais tout le monde sait que vous le buvez bourré en soirée dilué dans du tonic Marque Repère.
    7

C'est plus clair non ?

Source : Akroka217

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :