weareplaystation

Les vrais le savent : Street Fighter, c'est bien plus qu'un jeu de baston. Pour les fans de la licence, c'est tout simplement LE meilleur jeu du monde, et n'allez pas leur dire qu'il suffit de taper sur tous les boutons sans réfléchir. Street Fighter, c'est un art, presque une science. Et avec la sortie de Street Fighter V sur PlayStation 4, vous allez pouvoir retrouver toutes vos sensations de vieux gamer, et les partager avec tous les autres joueurs sur We Are PlayStation !

Top partenaire [?]

Quand Street Fighter 2 est sorti il y a 25 ans, personne ne se doutait qu'il poserait les bases d'un genre entier qui continuerait à être populaire aujourd'hui. Qu'on soit un pro du jeu de combat ou un casu total, on a tous posé au moins une fois les mains sur un jeu de la série des Street. Si tu as connu les jeux vidéos et les années 90, tu as sûrement vécu ce qui va suivre.

  1. Attendre avec impatience le moment pour casser les briques
    Et les tonneaux, et les bagnoles. On savait se contenter de joie simple à l'époque.

    giphy (1)

  2. Gueuler contre les grands qui font "que des boules de feu"
    Nous, on savait pas faire, mais ces petits salopards connaissaient toutes les techniques et refusaient sciemment de nous divulguer leurs secrets. Certains poussaient même le vice jusqu'à planquer le manuel de jeu avec la liste des coups, afin de conserver le secret du shoryuken toute leur vie. Et sans internet, impossible de savoir.
  3. Prendre Honda ou Chun-Li et marteler les boutons
    Quand t'as 10 ans et qu'on te dit que si tu veux faire un coup spécial, il faut que t'appuies sur "avant, en bas, diagonale bas avant et coup de poing", t'abandonnes l'idée assez vite. Par contre si on te dit qu'il faut juste appuyer très vite sur les boutons pour sortir un coup qui a encore plus de classe, ben tu choisis directement cette option.

    téléchargement

    source photo : squarespace
  4. Perdre des pièces très rapidement contre les "grands de la salle"
    Street Fighter dans les années 90 c'était le jeu auquel on jouait dans les salles, dans les bars, bref partout où il y avait la place de foutre une borne. Et autant vous dire que c'était un monde sans pitié. Les mecs n'hésitaient pas à retourner leur casquette, et à demander à leurs potes de vous mettre des coups de coude dans les côtes pendant les parties. Et donc on perdait rapidement les 20 francs que Maman nous avait donné.
  5. Trouver des noms bizarres aux coups spéciaux
    Ryu ne faisait pas de "tatsumaki", mais un hélicoptère, quand Bison traversait l'écran on disait "la torche" et bien sûr les hadoken étaient des "supers boules de feu". D'ailleurs, on parie qu'on vient d'apprendre aux 3/4 d'entre vous que le vrai nom de "l'hélicoptère" c'est "tatsumaki".
  6. Attendre les précieux conseils de Cyril Drevet
    Qui était un peu le mec qu'on souhaitait tous être. Forcément puisqu'il avait les cheveux longs, une casquette et qu'il parlait de jeux vidéos à la TV. Un héros en somme.

  7. Prendre des tannées contre l'ordinateur
    Aujourd'hui les IA sont plutôt bof dans les jeux de combats, mais à l'époque il fallait que les "ordinateurs" soient balaises, surtout sur les bornes d'arcade, car si jamais le joueur n'avait pas d'adversaire réel, il fallait lui trouver un moyen de perdre sa pièce rapidement. Et rares sont les élus qui sont allés jusqu'à M. Bison.
  8. Aller voir le film en espérant qu'il soit super
    Et à l'époque on l'a vraiment trouvé super... Maintenant quand on le revoit, on passe toujours un bon moment, mais pour d'autres raisons.


    Street-Fighter-MOVIE-POSTER
  9. Ne pas savoir faire les coups spéciaux compliqués
    On prenait tous Ryu parce qu'il était cool, et Chun-li parce que c'était facile de taper plein de fois sur les pieds, mais secrètement on aurait bien aimé jouer avec Balrog le boxeur, ou Zangief le lutteur russe, simplement on n’a jamais réussi à faire ces saloperies de 360 avec la croix de la manette.
  10. Les noms de jeux qui ne voulaient plus rien dire
    Y a eu Street Fighter II, puis Street Fighter II turbo, puis Champion Edition, puis Hyper Street Fighter, etc. Autant dire qu'on ne s'y retrouvait plus trop. Par contre on les a tous achetés. Parce qu'autant vous dire que si Hyper Street Fighter II ' Deluxe Edition était sorti et que vous l'aviez pas, vous passiez pour un sacré blaireau dans la cour de récré.

    fcmj5s

    source photo : tcrf

Let's play like it's 1994

Allez avouez, vous avez la larme à l'oeil en repensant à toutes ces heures passées à jouer à Street Fighter. A l'occasion de la sortie de Street Fighter V sur PlayStation 4, replongez dans l'action, et échangez avec les autres joueurs autour de Street Fighter 5 et de tous les autres jeux PS4 !