A l’occasion de la sortie de “X-Men: Le commencement” et en attendant l'arrivée de "Captain America", il était temps de faire un point sur toutes ces adaptations de comics au cinoche. Mais attention, pas n’importe lesquelles. Oubliez les Batman, les Superman, les Frêlon vert et autres Hellboy, ici on va parler du Real Madrid de la Bande dessiné, de la Dream Team du comics US : l’écurie Marvel. Avec plus de 30 héros récurrents et des milliers d’ouvrages, la maison avait un gros, gros stock de personnages auxquels donner vie sur grand écran. Avec des moyennes qui englobent critiques et spectateurs du site Cinémagora, voici le verdict :

  1. Spider-Man 2 (2003), 7.8/10 : Après une première sortie remarquée en 2002, Peter Parker aka Spidey, s’offrait un retour en grâce un an plus tard, avec une mythologie approfondie, des méchants beaucoup plus sobres (oubliez le bouffon mégalo, faites place au scientifique romantique) et un héros plus sombre. Résultat, chez Marvel, l’homme araignée tient le haut du classement, et ceux qui tenteront de le surpasser risquent bien d’être prisonniers de sa toile…
    http://www.youtube.com/watch?v=smxtZ-f1J90
  2. Iron Man (2008), 7.7/10 : Tony Stark vend des armes mais sauve le monde. Un charme ravageur, un empire sans limite, un charisme de Rock Star et une armure composée de titane (pour la résistance) et d’or (pour le style), et bim. Vous avez demandé Iron Man, Le voilà. Jon Favreau réalise là son premier Blockbuster et remporte le pari, notamment grâce à un Robert Downey Jr, qui a su donner à son Tony Stark un réalisme (fête, alcool, filles,…) pris de sa propre vie (fête, alcool, filles…). La classe.
  3. Kick-Ass (2010) 7.6/10 : Sur la 3ème marche du podium, le seul super héros…sans super pouvoirs ! Qu’est ce qu’il fout là alors ? Matthew Vaughn, lui aussi aux commandes de son premier film à gros budget, décape la notion de super héros, et interroge le chaland sur notre pouvoir à faire justice nous-même, en y glissant un ENORME paquet de références geeks, une violence sans détour, et un humour outrancier. A sa sortie, il y avait déjà 10 bonnes raisons d’aller le voir…
  4. Spider-Man (2002) 7.5/10
    Bien que dépassée par sa suite, la naissance de l’homme araignée est quand même restée dans les mémoires, et pas qu’un peu. Sam Raimi prenait à bras le corps les problèmes d’adolescence, faisait de Tobey McGuire une star internationale, et nous balançait le légendaire "de grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités"…presque 10 ans plus tard, encore un des meilleurs.

  5. X-Men 2 (2003) 7.4/10 : Encore une suite qui surpasse son modèle d’origine, faisant mentir la règle hollywoodienne. Mais Bryan Singer n’est pas Michael Bay (au hasard) et sait soigner ses personnages et ses histoires. Le réal’ de « Usual Suspects », en refaisant parler ses mutants, livre un spectacle pyrotechnique parfait (la séquence d’intro dans la maison Blanche), tout en livrant des clés majeures de l’univers X-Men : Les origines de Wolverine, sa relation avec Jean Grey, l’obligation de s’allier avec ses ennemis pour en combattre un plus grand…Un beau divertissement qui ne nous prend pas pour des imbéciles, ça fait toujours plaisir.
  6. X-Men (2000) 7.2/10 : Si les 1ers Iron man et Spider-Man partaient de l’année Zéro, Singer lui commençait son histoire avec ses personnages déjà établis. Il reste cependant très apprécié des spectateurs, avec son approche réaliste du monde des mutants, et son discours humaniste sur la différence…
  7. Thor (2011) 7.0/10 : Le petit dernier! Enfin, en termes d’adaptation hein, parce que ce bon vieux dieu nordique Thor vit depuis des centaines d’années au royaume d’Asgard. Mais le gamin, fils d’Odin, est un peu arrogant (et un peu bagarreur), et envoyé fissa sur terre pour pénitence…Le réalisateur anglais Kenneth Brannagh injecte un peu de Shakespeare (son domaine de prédilection) pour faire de cette super production une histoire de rite initiatique et d’apprentissage. Et puis il y a Natalie Portman en 3D…
  8. Iron Man 2 (2010) 6.7/10 : Tony Stark : 2ème ! Une suite pour le coup plus contestée que chez les mutants ou Spider-Man, mais qui tient certaines promesses, notamment grâce à son héros, toujours aussi cool, et un Mickey Rourke en grand méchant qui déchire. Et puis Scarlett en Veuve Noire aussi, à qui le latex sied particulièrement. Vivement « The Avengers » les gars…
    http://www.youtube.com/watch?v=wpaLzVs5ZcA
  9. L'Incroyable Hulk (2008) 6.6/10 : Oubliez la fable anti-militariste d’Ang Lee avec Eric Bana en 2003. Après cet échec (surtout critique), Marvel souhaite relancer un de ses personnages les plus populaires, mais engage cette fois-ci un pur éxécutant, pas un réalisateur-avec-une-vision-d’auteur, on veut que ça pète bonhomme.... Le français Louis Leterrier, réalisateur des « Transporteur » transforme donc Edward Norton en géant vert pour un film pas mémorable, mais plutôt efficace.
  10. X-Men l'affrontement final(2005) 6.6/10 : Et le grand vainqueur est X-Men, qui réussit à placer ses 3 longs métrages dans le top 10. Bon, on sent bien que Singer a laissé sa place, le film perd en psychologie ce qu’il gagne en explosions et en destruction. Reste une conclusion de trilogie pas désagréable qui aura su faire honneur à Wolverine et ses copains.

Et désolé pour ceux qui pensaient que "Daredevil" ou "les 4 Fantastiques" faisaient parti du classement...

Source et suite du classement : Cinemagora