Crédit photo (creative commons) : Patrick Bois

Le guide de survie pour les provinciaux qui se rendent à la capitale a déjà été fait. Mais personne n’a encore pensé à la solitude du parisien qui se rend à la montagne. Pour être catalogué comme le type/la nana qui n’a jamais mis un pied en altitude, il suffit de suivre ces 10 petits conseils. Facile.

  1. Mettre des tongs : prévoir des chaussures de marche pour l’ascension du mont Canigou, c’est dépassé. Elles montent trop haut et les mollets ne bronzent pas. Nan, ce qui est hype, c’est de faire cette même balade en tongs. Et tant pis pour les chevilles.
  2. Conduire « à la parisienne » : c’est-à-dire tout doucement dans les virages, et accélérer jusqu’à plus soif dès que la route devient droite. Ainsi, le montagnârd de derrière aura des choses à raconter à l’apéro le soir même : "J’arrive tard, mais y'a un parisien, sa voiture, il savait pas y conduire, ce tabazu. Marcel, ressert donc la gnôle".
  3. Sortir sa plus belle combinaison de ski : celle en un seul morceau, à moitié fuchsia, qui faisait fureur dans les années 70. Parce que la mode, c’est bien connu, elle revient tous les 30 ans.
  4. S’extasier devant le paysage : on sait que c’est beau, c’est même pour ça qu’on y habite. Et puis, le Mont-Blanc, on le voit de quasiment tous les sommets…
  5. Manger une fondue en terrasse, le 15 août : si le parisien vient à la montagne, c’est pour manger local. Et le fait qu’il fasse 35 degrés ne va pas l’arrêter.
  6. Se plaindre du bruit : le clocher qui sonne toutes les heures, même la nuit, c’est intenable. Et le paysan d'à côté qui a affublé ses chèvres de clochettes est un véritable sans-gêne.
  7. Lancer des paris stupides, comme "je te parie que je bois plus de gnôle que toi" : c’est perdu d’avance. Les gens du cru ont un entraînement quotidien.
  8. Mettre les chaînes quand il n’a pas neigé depuis une semaine : c'est plus facile à mettre quand on n’a pas les mains dans la neige et ça fait un bruit plutôt sympa. Mais il ne faut pas venir vous plaindre parce qu'on se moque de vous.
  9. S’obstiner à parler de Chamonixxx : ou La ClusaZe. "Pardon mon brave, comment on va à Villard de Lansse ?" "Oh, c’est facile, vous redescendez sur Grenoble, et vous prenez l’autoroute direction Lyon". Oui, le montagnard est joueur…
  10. Découvrir que Annecy est candidate pour les Jeux Olympiques : et que c’est même le sujet de conversation numéro 1.

Et vous, vous avez d'autres conseils ?

Top écrit par champi74