À l’Est de l’Australie, la Nouvelle-Calédonie est l’un des plus beaux territoires français. Une terre éloignée, qui se mérite et qui se savoure au fil de visites et d’explorations diverses et variées. Destination de pleine nature pour amateurs de soleil, de plage, de plongée et d’aventure, la Nouvelle-Calédonie regorge de sites d’exception. Voici les 10 incontournables…

1. Le Parc Provincial de la Rivière Bleue

Le milieu naturel du cagou, un oiseau des plus charmants, qui est aussi l’emblème de la Nouvelle-Calédonie (il est en voie de disparition). Un endroit magnifique, divisé en deux : d’un côté la foret humide et de l’autre le maquis minier. Un parc où on peut aussi trouver un kaori géant, soit un arbre de 1000 ans, qui mesure tout de même 40 mètres, des plantes carnivores et de sublimes orchidées.

2. Nouméa

Il faut absolument passer par Nouméa. Nouméa et ses passionnants musées, sa place des Cocotiers, le phare Amédée, les maisons coloniales… Sans oublier les habitants, accueillants, et le marché… Ce ne sont pas les activités et les sites d’intérêt qui manquent.

3. Lifou

Ne surtout pas oublier Lifou ! En pleine Mer de Corail, cette île paradisiaque pas vraiment impactée par le tourisme de masse propose non seulement des paysages et une mer de toute beauté mais aussi une véritable proximité avec les habitants. On peut ainsi en apprendre un rayon sur leurs coutumes, goûter aux spécialités et évoluer en dehors des sentiers battus.

?? #kikibeach #lifou #newcaledonia

A post shared by Tchek (@pier_y) on

4. L’île des Pins

On continue avec les îles. L’île des Pins qui a été surnommée « île la plus proche du paradis ». Quand on y est, on a d’ailleurs l’impression de déjà y être, au paradis. Ce n’est peut-être pas franchement original dit comme ça, mais le sable d’une blancheur incroyable et le bleu parfait de la mer contribuent à la magie du lieu. La piscine d’Oro, un bassin naturel d’eau de mer, est là pour l’attester, tout comme la Baie d’Oro…

5. Plonger à Poindimié

À Poindimié, à quelques 300 bornes de Nouméa, on peut randonner, faire du vélo ou du kayak et profiter des marchés. Mais ce qu’il faut absolument faire, c’est plonger pour admirer le récif. Classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO ce dernier est d’une beauté presque surnaturelle. Et encore une fois, vu que le tourisme de masse n’a pas encore trop touché la Nouvelle-Calédonie, on est beaucoup plus tranquille ici que dans d’autres spots de renommée mondiale.

6. Le Parc des Grandes Fougères

Au Parc des Grandes Fougères il y a… Bingo ! Des grandes fougères ! On y trouve des oiseaux et des plantes endémiques, c’est beau comme ce n’est pas permis et sauvage à souhait. Le top, c’est que le parc a été balisé pour accueillir les randonneurs. Il y a aussi des pistes VTT.

7. Le Cœur de Voh

Parce qu’on a jamais assez d’amour, le Cœur de Voh, une étonnante formation végétale située sur la Grande Terre, est un indispensable (il s’agit en fait d’une clairière en forme de cœur). Pour le voir, il faut certes prendre un peu de hauteur mais il fait toujours son petit effet.

Majestueux Coeur de Voh ??? - #coeurdevoh #kone #nouvellecaledonie ?

A post shared by Petit Lu’ ? (@luciecamille.dv) on

8. Goûter aux spécialités locales

La bouffe, encore et toujours ! En Nouvelle-Calédonie, ce ne sont pas les plats délicieux qui manquent ! Mix des cuisines française, australienne ou encore asiatique et pacifique, la cuisine locale se déguste au fil des gargotes et des marchés. Bien sûr, le poisson tient une place de choix !

9. Admirer le ballet des baleines et des raies

Direction dans la province des Îles Loyauté, dans l’atoll d’Ouvéa. Le lagon, également classé à l’UNESCO, abrite des créatures marines majestueuses. Des baleines donc, mais aussi des requins gris et des raies mantas.

10. Les formations rocheuses de Hienghène

La légende raconte qu’un beau jour, alors que des enfants jouaient dans l’eau, une énorme formation rocheuse en forme de poule sortit des flots. Les habitants, intrigués, demandèrent alors à la poule pourquoi elle était venue jusqu’à eux. « Pour vous aider à vivre sur ces terres reculées » leur répondit l’animal de pierre… Depuis, la Poule veille donc sur le site auquel elle confère un charme incroyable. Monument naturel très spectaculaire, trônant dans le lagon de Hienghène, la Poule se laisse approcher. En kayak notamment. Un peu plus loin, on trouve une autre grande formation. En forme de sphinx cette fois-ci.

Un joyaux du Pacifique on vous dit !