Dire qu'une émission nous manque c'est lui sans doute lui donner une importance qu'elle ne mérite pas. Et pourtant, il faut bien reconnaître que certaines émissions ont marqué l'imaginaire collectif et qu'on ne dirait pas non à un petit retour à l'antenne. A moins qu'à revoir ses vieux fantômes, la magie cesse d'opérer. 10 moments de télé des années 80 qui sont devenus cultes.

  1. Les Enfants du Rock (Antenne 2)
    L'esprit rock débarque à la télé avec une ribambelle de noms devenus grands depuis: Pierre Lescure, Philippe Manoeuvre, Antoine De Caunes, Bernard Lenoir... Musique, BD, Ciné, et surtout des génériques qui restent (Herbie Hancok, The Cure, New Order...). Ca vous marque son ado ça monsieur. On se sentait un peu plus vieux d'un seul coup, carrément à la page, même quand on avait pas encore l'âge de vraiment comprendre les paroles de Lou Reed ou de Téléphone.
    http://youtu.be/TbUFLQJkk38
  2. Temps X (TF1)
    Sans trop savoir pourquoi en fait. Mais un générique spatial qui fait peur et les Bogdanof en combinaison de peintre en bâtiment qui vous parlent du futur, ça impressionne. Alors en plus quand les voitures devaient voler...
    http://youtu.be/I2Tmn20rIkA
  3. Tournez Manège (TF1)
    Parce qu'on est tous un peu cruel, au fond. Tournez Manège, c'était un peu comme Voici, personne ne le lit, mais tout le monde l'a vu. Ces couples qui se faisaient et se défaisaient sur des airs de Charly Oleg hantent encore nos nuits. Et oui, on sait que ça doit exister encore quelque part sur le câble, mais non ça n'a plus rien à voir: comment voulez-vous que Cauet rende qui que ce soit nostalgique...
  4. Incroyable mais vrai (Antenne 2)
    On sait que l'on peut aussi trouver une vague émission avec le même titre sur la TNT également. Et que maintenant il y a Youtube. Mais on ne parle pas d'un énième video gag, non on parle bien de Jacques Martin, le premier mari de Cecilia Sarkozy, qui tous les dimanches faisait une émission avec des mecs capables d'avaler des balles de Ping Pong ou de jongler pendant deux heures sur le plateau en direct. Et toute la famille regardait cette émission qui lança toutes les émissions de records en tous genre. Depuis il y a "le plus grand cabaret du monde" et "Incroyable Talent", mais nous on a grandi.
  5. Lunettes Noires pour nuits blanches (Antenne 2)
    Peut-être la période la plus créative d'Ardisson, avec ses interviews concept en boite de nuit, "l'interview vérité", "l'auto interview"... La première découverte très grand public de l'homme en noir qui n'en était pourtant pas à son coup d'essai (Descente de Police, Bains de Minuit...). Et plus tard "Tout le monde en parle", pour les samedi soirs ou l'on commençait à sortir un peu moins, en attendant le Blind test et LA vanne de Baffie. Mais bien plus tard.
  6. Le film érotique du dimanche soir (M6)
    Bien évidemment on ne l'a jamais regardé, on croyait même que ça passait encore, c'est pour dire. Comment ça on ne ment pas bien ? Mais il nous est arrivé, en zappant évidemment, de tomber dessus. Et comment rester indifférent devant tant de scénarii bien lêchées, d'acteurs au zénith de leur carrière, de musiques si bien choisies... Le grand cinema quoi
  7. La Dernière Séance (FR3)
    Eddy Mitchell qui partageait son amour du vieux ciné ricain dans un cinéma désuet, c'était un peu la marque du temps qui passe et auquel on s'accroche, irrémédiablement. On attendait aussi les cartoons entre les deux films. Bien sûr on s'endormait souvent avant la fin, mais c'était pas grave, c'était jamais vraiment la dernière séance.
  8. Le Top 50
    Avec du recul, pour découvrir la musique, il avait surement mieux. Mais avoir été un "petit clous" de Marc Toesca et avoir bondi au son du synthé du générique pour découvrir de petites merveilles comme Licence IV, Jordy, ou Lagaf, c'est inoubliable. Bruno Solo et Le Bolloc'h nous ramèneront ensuite dans le droit chemin.
  9. L'ile aux enfants
    Parce rien, jamais, ne remplacera Casimir et "l'Ile aux enfants" dans laquelle c'était tous les jours le printemps, le pays joyeux des enfants heureux... Même pas Dorothée et sa mini-secte de Récré A2, qui suivront, ni même les mangas du mercredi. Pas même Olive et Tom. RIP Casi.
    http://youtu.be/40-8wOTzQis
  10. "Mystère"
    Pour la qualité indescriptible des reconstitutions: réalisation scorcésienne, acteur au top... "Le mystère de la maison qui saigne" nous hante encore. Plus généralement, c'était le "bon" temps de la grandeur de TF1 décomplexée de sa pseudo bienveillance culturelle. "Perdu de vue", "Avis de recherche", "Tous à la Une"... Autant de bonnes raisons de ne pas être nostalgique finalement.

Et aussi, L'école des Fans, Champs-Elysées, Jeux Sans Frontières... Et vous, vous en voyez d'autres des émissions des années 80 qui vous manquent presque ?

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :