Les théoriciens du complot aiment deux choses : chercher midi à 22h, et déceler des trucs flippants là où personne ne serait allé les déceler. Quoi de plus flippant (et un tantinet tiré par les cheveux) que de voir le diable partout ? Genre… Vraiment partout. Des bâtiments aux logos de marques, en passant par certaines chansons ou personnalités. EVERYWHERE, BLOODY HELL.

1. La Pyramide du Louvre, œuvre des illuminatis, du diable, ou juste d'un architecte bourré ?

Ce bâtiment pas si ouf fait jaser les complotistes. D’un côté, on voit en sa forme pyramidale une allégeance aux illuminatis. De l’autre, on affirme une construction satanique. D’après les théoriciens du complot, le bâtiment serait formé de 666 plaques de verre. En réalité, elle a simplement été pensée par l’architecte Ieo Ming Pei, et détient 673 panneaux. On se détend, et on fait la queue pour aller admirer la Joconde, comme tout bon touriste qui se respecte.

Les petits secrets de cette pyramide de verre qui fête déjà ses 30 ans !

Posted by GEO France on Saturday, March 30, 2019

2. Stairway to heaven, un texte subliminal sataniste ?

Les complotistes avancent plusieurs arguments. D’abord, ils expliquent que la chanson met la puce à l’oreille avec les paroles « Cause you know sometimes words have two meanings « et « And if you listen very hard, the tune will come to you at last », ce qui signifie « Parce que tu sais les mots ont parfois un double sens » et « Et si tu fais des efforts pour entendre, finalement l’air viendra à toi ».

Ensuite, à l’endroit, on peut entendre « If there’s a bustle in your hedgerow, don’t be alarmed now, it’s just a spring clean for the May queen. Yes there are two paths you can go by, but in the long run there’s still time to change the road you’re on. » (« S’il y a du remue-ménage dans ta haie, ne t’affole pas, c’est simplement le nettoyage de printemps pour la Reine de Mai. Oui, il y a deux voies que tu peux prendre, mais au bout du compte : il est encore temps de changer ta route. ») Rien d’alarmant.

En revanche, ils affirment qu’écoutée à l’envers, cette partie de la chanson donne « Oh here’s to my sweet Satan. The one whose little path would make me sad, whose power is satan. He’ll give those with him 666, there was a little toolshed where he made us suffer, sad Satan. ». Traduisez : « Oh, à mon doux Satan. Celui dont le petit chemin me rendrait triste, dont le pouvoir est satan. Il donnera à ceux qui l’accompagnent 666, il y avait une petite cabane à outils où il nous faisait souffrir, triste Satan. » Ok, un peu flippant, mais faut réussir à l’entendre, quand même.

3. Le logo Starbucks, un Baphomet caché ?

Une théorie du complot qui, en plus, demande à aller fouiller dans les archives pour ressortir l’ancien logo du barista. Mais ce n’est pas tout ! Il faut aussi le retourner pour imaginer, en la queue de la sirène, les cornes de Baphomet. Ça fait beaucoup d’étapes, quand même.

4. Monster, un logo qui signifierait "666"

Des théoriciens du complot ont comparé chaque barre de la « griffe » du logo (formant un « M ») avec des caractères hébreux. Selon eux, chacun de ces traits représente en fait le « Vau », chiffre « 6 » en écriture hébraïque. Trois barres, trois 6, et donc : 666.

5. "AC/DC" désignerait des appellations sataniques

Dans les années 1980, certains pensaient qu' »AC/DC » était l’acronyme de « AnteChrist Death to Christ », « AnteChrist Devil’s Child », « Anti Christ Destroy Christ », ou encore « After Christ Devil Comes ». En réalité, AC/DC tire son nom du signe retrouvé sur les appareils électroménagers et signifie juste « Current/Direct Current » (courant alternatif/courant continu). Ce nom symboliserait l’énergie, électrique, que dégage leur musique.

(Source)

6. Taylor Swift, prêtresse satanique

Ou plutôt : clone de la prêtresse satanique Zeena Lavey (ouais, ça part loin) ! Zeena Lavey, fille du fondateur de l’église satanique américaine, a fait le tour des plateaux télé dans les années 1980. Pourquoi Taylor Swift est accusée d’en être le clone ? Juste parce qu’il y a quelques ressemblances physiques. Tous les sosies du monde en sueur.

(Source)

7. Emmanuel Macron serait un illuminati

Les complotistes voient des signes dans tous les mouv’ du président. Parmi les « preuves » relevées : son discours devant la pyramide du Louvre (la pyramide étant un symbole illuminati) en 2017. Si l’ex-candidat justifiait ce lieu comme étant le « symbole de son projet, entre tradition et modernité, grandeurs passées et promesses d’avenir », certains considéraient plutôt cela comme la promotion et la preuve de ralliement à cette secte.

Autre élément (encore plus wtf, si je puis me permettre) : Emmanuel Macron a été élu au second tour avec un score de 66,06%. Trois 6, comme dans 666. Hasard, vous dites ? Christine Boutin n’en est pas sûre.

(Source)

8. L'équipe de France, maudite par Satan

Encore une théorie totalement zinzin ! Les différentes défaites de l’équipe de France de Football seraient simplement liées à une malédiction du diable. Et les théoriciens sont allés chercher loin. Très loin. Premier point : les étoiles au niveau de l’écusson. Si on les renverse, on obtient un « pentagramme satanique ». Deuxième point : le sigle « FFF ». Pour les détracteurs, cela ne signifie pas vraiment « Fédération Française de Football », mais à 666. Comment ? Bah ouais… Le F, est la sixième lettre de l’alphabet (je vous avais prévenu : on part loin). Mais attendez, ne rangez pas votre calculatrice ! Si 3 fois 6 donne le numéro du diable, combien donne 3 x 666 ??? Eh oui, 1998 ! Comme la première victoire des bleus en coupe du monde.

Après avoir joué avec les chiffres, les complotistes ont joué avec les mots. Plus précisément, avec le nom d’un joueur : Eric Adibal, qu’ils considèrent comme l’anagramme de « diabla ». Enfin, ils soulignent que Patrice Evra a terminé sa carrière à Manchester, club surnommé… les « Red Devils ».

9. Le diable dans la fumée des tours jumelles

Certes, les attentats du 11 septembre ont été menés par des personnes profondément horribles, sans âme, sans cœur, sans aucune forme de bonté. Pour certains esprits, c’est le Diable lui-même qui a agi. Pour appuyer leur propos : cette photo de la fumée, dans laquelle on peu effectivement imaginer un visage flippant. Après, ce sont juste des lignes formées par la fumée, et l’interprétation de nos cerveaux. Je vois des éléphants dans les nuages, et pourtant, je ne suis pas sûre que ça signifie que les nuages sont une création éléphantesque, quoi.

10. Rihanna aurait vendu son âme au diable pour devenir princesse des illuminatis

Ce sont les clips de « Umbrella » et de « S&M » qui auraient déclenché ce mouvement complotiste. Dans le premier, ils voient simplement une illustration du passage de la lumière aux ténèbres, et plusieurs références symboliques à la secte (triangles et yeux maléfiques). Dans le second, ils pointent du doigt l’utilisation du mot « illuminati » dissimulé à plusieurs reprises. Après, le buzz, ça se pense avec ce genre de truc, un peu trop obvious pour être vrai.

Rihanna serait une reptilienne. Ou une illuminati. Ou...

Posted by Slate.fr on Thursday, September 7, 2017

11. Le plan satan en NBA

C’est un article de Rolling Stone, consacré aux joueurs « antivax » en NBA, qui expliquait que certains d’entre eux considéraient le vaccin contre le covid comme un produit de « sociétés secrètes implantant le vaccin pour connecter les Noirs à un grand ordinateur dans le cadre d’un plan de Satan ». Oh bah oui, tellement plus logique de considérer ça comme ça, plutôt que comme une solution à une pandémie mondiale. Toujours chercher la simplicité, hein.

"Des sociétés secrètes implantent le vaccin pour connecter les Noirs à un grand ordinateur dans le cadre d'un plan de Satan"... des propos ahurissants relayés par Irving sur les réseaux sociaux.

Posted by Midi Libre Sports on Tuesday, September 28, 2021

Dans tous les cas, il existe des théories du complot (parfois débiles de chez débiles) sur absolument tout ! Sur les marques, sur le port du masque, le covid,… Généralement, c’est tellement poussé à l’extrême, que ça fait sourire. En revanche, quand les théories du complot sont finalement confirmées… Brrrrh, c’est glaçant.