Le loyer serait (avec la bière pour certains) la première dépense des Français. Un sacré trou dans le budget qui varie quand même pas mal en fonction de la ville où l’on crèche. Un conseil : si vous habitez Paris, ne lisez surtout pas ce top !

1. Saint-Étienne

Qui c’est les meilleurs, évidemment c’est les Verts ! Si l’heure de gloire est un peu passée en matière de football, Saint-Étienne trône aujourd’hui à la première place des villes avec les loyers les plus bas. Il faut compter en moyenne 7,8 € au m², soit moins de 400 euros pour un 50 m² ! A Paris pour ce prix là, tu as une cage d’escalier.

2. Mulhouse

C’est la crise à Mulhouse ! En un an, les loyers ont chuté de près de 3 % (8,3€/m²). L’avantage c’est qu’on peut espérer louer un appartement plus grand pour le même budget. Sauf qu’on sait vous et moi que ce n’est pas la taille qui compte. D’ailleurs les Mulhousiens font partie des Français qui auraient le moins de libido ! On dit ça, on dit rien…

3. Brest

Planqué tout au fond à gauche de la France, Brest fait partie des villes étudiantes les moins chères avec par exemple des studios accessibles à partir de 350€ par mois. Le prix moyen du m² à la location reste quant à lui sur le podium des loyers discount avec 8,3€ au m², pareil que son pendant alsacien à l’autre extrémité de l’Hexagone. Pas de quoi rester en rade (de Brest).

#tourismebrest

A post shared by Brest métropole tourisme (@bresttourisme) on

4. Limoges

Question taf, Limoge ce n’est pas vraiment ça. Remarquez avec un nom pareil, fallait pas s’attendre au plein emploi hein ! Pas étonnant donc que les loyers se cassent la gueule (-2,5 % en 1 an) avec une moyenne de 8,9€ au m². Même à ce prix là, difficile d’attirer du monde dans la pire ville du fameux triangle de la solitude Clermont-Brive-Limoges. Sauf que derrière le cliché du bled paumé de province, se cache une ville pleine de charmes qui vous donnera envie d’y faire un tour (en limousine évidemment!)

?#Photodujour @lapoulette87 #Limoges #instalimoges

A post shared by Ville de Limoges (@ville_de_limoges) on

6. Besançon

Si vous vous demandiez pourquoi il y a avait autant de jeunes à Besançon (6,8 % de la population quand même), eh bien ça tient non seulement à ses pintes à moins de 3€, au Pontarlier-Anis en intraveineuse, et accessoirement aussi aux loyers ridiculement bas (9,6€ au m²). De quoi faire des économies à dépenser au bar par exemple.

Ciel de feu sur #Besançon #Bestown #sunset #cityscape

A post shared by Besançon (@villebesancon) on

7. Perpignan

Un accent qui chante, la mer d’un côté, les montagnes de l’autre, une cuisine généreuse élevée au gras, du soleil comme on l’aime… et tout ça pour des loyers ras des pâquerettes (9,7€ le m²)? Rappelle-moi pourquoi on ne vit pas à Perpignan déjà ?

Pyrenees views #perpignan #france #pyrenees

A post shared by Luke (@right_okay) on

8. Metz

Pourquoi aller payer une blinde son loyer à Nancy ou à Strasbourg alors qu’on peut avoir mieux pour moins cher à Metz ? Okay, Nolan Roux ne sera plus messin l’année prochaine, et ça, c’est quand même un sacré coup dur pour l’attractivité de la ville.

9. Clermont-Ferrand

La ville qui a vu grandir Burnain n’a pas encore pris la grosse tête (elle). Et comme les Auvergnats ont la réputation de ne pas jeter leur argent par les fenêtres, il n’y a pas de raison qu’ils le gaspillent en loyer. Prix moyen constaté sur Clermont-Ferrand : 10,2€ le m².

10. Angers

Élue meilleure ville de France en 2017 pour sa qualité de vie, Angers reste accessible en termes de loyers (10,4€/m²) soit la 10ème ville la moins chère pour se loger en loc. Eh puis, c’est à quoi ? Deux heures de la mer, 1h30 de panam et allez, 20 minutes en vélo de Cantenay-Épinard, ville natale d’un célèbre topiteur ! (encore un)

ANGERS RPZ 49 CAMPAGNE SALE

A post shared by @ amixem on

Vous aussi, ça vous donne des envies de déménagement ?

Source : seloger.com