Les années passent, le bac existe toujours, et, dans la salle d’exam, c’est toujours les mêmes types de personnes. On retrouve à chaque fois tous les profils d’étudiants qui planchent sur leur copie à leur manière. Si tu passes le bac cette année, tu verras que tu fais partie de cette liste. Si tu as déjà passé le bac (bravo, c’est mieux maintenant hein ?), tu as aussi forcément été une de ces personnes.

1. Celui qui a confondu l'exam avec un pique-nique

Sur sa table, il y a 2 boîtes de Pépito, 1 litre de jus d’orange, une bouteille d’Orangina, des Pringles et un gros sachet de bonbons. C’est limite si le gars n’allait pas ramener son petit plateau de fromages et sa bouteille de rouge pour être sûr de pas mourir de faim devant sa copie. Quelqu’un devrait lui dire que s’il ne mange pas pendant une épreuve de 4 heures il sera toujours en vie.

2. Celle qui a déjà gratté 5 pages alors que t'as même pas fini de lire le sujet

C’est la personne qui te fait totalement stresser et te donne l’impression d’être un abruti fini. Quand tu es encore en train de décider quel sujet tu vas choisir, elle entame sa troisième sous-partie. Au moment où tu commenceras à écrire, elle demandera une nouvelle copie double au surveillant. Cette fille n’est pas une élève, c’est une machine. Mais ne stresse pas trop, ça ne veut pas dire qu’elle aura une meilleure note que toi.

3. Celui qui se tape une petite sieste au bout de 5 minutes

Lui est, au contraire, beaucoup trop détendu. Il ne prend pas le bac comme un cent mètres mais comme un marathon. Il écrira quand il aura envie d’écrire, et pour lui l’heure n’est pas encore venue. Il se réveillera une heure avant la fin de l’épreuve pour noter quelques phrases bien senties et s’en sortira avec un bon 9/20 qui lui assurera une petite place pour les rattrapages.

4. Celle qui marmonne

On sait pas trop ce qu’elle raconte, mais elle se parle à elle-même à mi-voix, et ça dérange tous les étudiants qui se trouvent dans les environs. Le problème, c’est que personne ne peut lui dire se la fermer pendant qu’elle murmure « Mmmh non c’est pas Kant c’est Hegel » parce que tout le monde a peur de se faire accuser de tricherie s’il parle à quelqu’un d’autre. Si vous tombez à côté de quelqu’un qui marmonne, désolé pour vous.

5. Celui qui tape du pied, des mains, des stylos et qui fait chier tout le monde

Le mec se prend pour un batteur et a totalement oublié qu’il n’était pas seul dans la salle. Une ou deux fois, le surveillant lui demandera de faire attention, mais sa petite manie reviendra toute seule quelques minutes plus tard, parce que c’est plus fort que lui. A la sortie de l’épreuve, quelqu’un lui cassera les deux pieds et les deux mains pour qu’il ne recommence jamais.

6. Celui qui va 15 fois aux toilettes

Il a bu 2 litres de bière avant l’épreuve ou quoi ? A cause de lui, le surveillant va devoir faire des tas d’aller-retour entre la salle d’exam et les chiottes. Au bout de trois fois, tout le monde va se demander s’il ne va pas aux toilettes pour lire ses antisèches, ce qui reste quand même la manière la plus simple de tricher.

7. Celui qui pose des questions au surveillant

« Monsieur, dans le sujet 2 il est écrit Calculatrice Interdite, ça veut dire que je n’ai pas le droit d’utiliser ma Texas Instrument ? » BEN NON DUCON, c’est écrit noir sur blanc, qu’est-ce que t’as pas compris là-dedans ? En plus on est en épreuve de philo, tu vas calculer quoi ?

8. Celle qui fond en larmes dès les premières minutes en découvrant les sujets

Elle s’est probablement rendu compte que c’était une mauvaise idée de tout miser sur la Première Guerre mondiale en majeure quand elle a vu que le sujet c’était « Le continent africain face au développement et à la mondialisation. » C’est sûr que ça fait mal au cul de se planter dans ses pronostics.

9. Celui qui cherche n'importe quel regard pour savoir si il est le seul à être dans la merde pour l'épreuve ou pas

A ce moment là, il voit tous les autres profils de cette liste, mais il ne trouve personne pour compatir avec lui et partager sa détresse. Le seul truc qui le rassure, c’est de voir sa voisine qui chiale. Au moins, il ne sera pas tout seul aux rattrapages.

10. Celle qui n'est pas venue

Il y a son nom sur la table, mais sa chaise reste désespérément inoccupée. Tout le monde a remarqué son absence et s’imagine des scénarios qui pourraient l’expliquer. Peut-être qu’elle a oublié de se réveiller ? Qu’elle s’est faite renverser par une voiture ? Qu’elle a eu trop peur ? Personne ne le saura jamais. Le mystère ne sera jamais résolu, et même Jean-Pierre Pernault n’en parlera jamais dans son JT.

Et on oublie pas le surveillant qui se fait grandement chier.