Disneyland, c’est sympa, c’est féerique, c’est les enfants qui hurlent et sont heureux, c’est une fatigue intense à la fin de la journée. Rien à dire, Disneyland, c’est sympa. Mais à force d’y aller, on a parfois le sentiment d’avoir fait le tour. D’où la nécessité de renouveler l’expérience en introduisant un peu de piment. Les adultes aussi ont le droit de s’amuser.

1. Tirer sur la queue de Pluto

Et devant le regard interloqué de l’employé à l’intérieur de la peluche, accuser immédiatement un enfant d’avoir commis le forfait. « Enfin, Charlotte, dis pardon au monsieur ». Rire intérieurement.

Source photo : Giphy

2. Prendre le bus Pluto Rapide pour se rendre au bâtiment Baloo en salle livre de la jungle

Et assister au Comité d’entreprise.

3. Faire des loopings dans le RER A

Le RER A, c’est la seule attraction pour laquelle il n’y a pas la queue. On peut toujours faire croire aux enfants que c’est le nouveau grand 8 du parc. C’est pas hyper sympa, mais franchement ça passe.

4. Demander aux gens dans les costumes s'ils ont chaud

Pas pour se moquer d’eux, mais bien pour prendre la température de leur expérience. Ils ne sont pas censés répondre. Mais s’ils n’ont pas chaud, on peut toujours leur offrir une petite laine.

Source photo : Giphy

5. Apprendre une langue étrangère en chopant le dernier plan qui reste et qui n'est pas en français

Ça te dit qu’on aille faire la Montana del espacio ? Ou alors on se dirige vers la… Merde, ça doit être le train de la mine, mais vu que c’est en cyrillique je suis pas sûr.

6. Essayer de se sortir It's a small world de la tête après avoir fait les poupées

C’était le treizième travail d’Hercule, mais il a jeté l’éponge avant de s’y essayer. Trop dur. Le lion ça allait, mais ça c’est trop dur. It’s a small world after all, it’s a small world after all, it’s a small small world.

7. Bouffer, bouffer et BOUFFER encore

Parce qu’après tout il faut de l’énergie pour faire toutes ces attractions. Et promis personne ne dira à ta diététicienne que tu as pris deux milshakes à 18h.

8. Demander à des gens du parc où se situe Le tonnerre de Zeus de manière insistante

Voire se plaindre auprès du guichet principal parce que personne ne veut nous l’indiquer. Eventuellement faire ça avec un accent étranger pour accentuer les contrastes. Le tout est de garder son sérieux en toute circonstance.

9. Faire une collection de photos des adultes qui portent des oreilles de Mickey

Se rendre compte qu’on n’a pas assez de place sur la carte mémoire pour enfermer toute cette magie. Se demander quelle est la vie de ces gens de 45 ans qui portent naturellement des oreilles de Mickey. Qui sont-ils, quels sont leurs réseaux ? Se demander si ces gens sont arrivés avec leurs oreilles de Mickey ou s’ils ont fait le choix d’en acheter.

Source photo : Giphy

10. Jouer aux ressemblances avec les autres visiteurs

Hey regarde ! Là, t’as Norman fait des vidéos en version allemande ! Et là t’as Thierry Ardisson qui s’est marié avec Christine Bravo ! Attends, mais ce serait pas le Rafael Nadal Suédois, là-bas, dans la queue ?

Ambiance féerie et merveilles.