A priori, un cimetière n’est pas le lieu rêvé pour une balade en amoureux. Cependant le Père Lachaise à Paris regorge de choses magnifiques à voir ou chargées d’Histoire et d’anecdotes. On en a sélectionné quelques uns pour vous, et je vois venir vos commentaires incendiaires alors en vérité je vous le dis : OUI, il y en a d’autres.

1. La tombe d'Oscar Wilde

La sépulture de l’écrivain romantique irlandais est un incontournable du Père Lachaise. La tombe, surmontée d’une statue de sphinx ailé et classée monument historique en 1997, est devenue un haut lieu du romantisme, et depuis les années 90, est constamment recouverte de traces de baisers avec du rouge à lèvres. Les matières grasses contenues dans le rouge abîmaient la pierre, et la tombe a été encerclée en 2011 d’un mur en verre pour protéger la sculpture des lèvres pigmentées des admiratrices de Wilde.

2. La statue de Victor Noir

Yvan Salmon, dit Victor Noir est un journaliste d’opposition au Second Empire. Au cours d’une dispute, il est tué par balle le 10 janvier 1870 à l’âge de 21 ans. Enterré tout d’abord à Neuilly, il est ensuite transféré au Père Lachaise en 1891, et l’artiste Républicain Jules Dalou se charge de sculpter son gisant, c’est à dire une statue de lui le représentant étendu mort. L’artiste rendit hommage à sa virilité en lui sculptant une forte protubérance au niveau de l’entre-jambes. Le sexe de Victor Noir est aujourd’hui l’objet d’une légende urbaine qui lui confère une vertu fertilisante pour tous ceux et celles qui le caresseraient.

#tbt #victornoir #paris #perelachaisecemetery #travel #adventures

A post shared by Guilherme Castellane (@gcastellane) on

3. La tombe de Jim Morrison

James Douglas Morrison, le chanteur emblématique des Doors trouve également sa dernière demeure au Père Lachaise. Sex-symbol absolu du Rock, sa tombe est visitée quotidiennement par de nombreux touristes et fans qui viennent s’y recueillir. Après le vol du buste du chanteur, la tombe a été placée sous vidéo-surveillance.

Ogni passo lascia un'impronta ??? #JimMorrison #jimmorrisongrave #thepowerofmusic ?????

A post shared by Mad Hatter ? (@sara_mariotta) on

4. Le tombeau de Molière

Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, trouve sa place dans ce top grâce à un tombeau sur-élevé au centre du cimetière. Initialement enterrée au cimetière Saint Joseph de la paroisse St Eustache à Paris en 1673, sa dépouille est ensuite transférée au Père Lachaise en 1817. Il est enterré à côté d’un collègue de la littérature française en la personne de Jean de La Fontaine.

5. Le buste d'Honoré de Balzac

A la fin de sa vie, Balzac était un peu timbré. Il fut accablé d’une maladie du cœur, et d’une gangrène en prime. A sa mort en 1850, il est inhumé au Père Lachaise, un lieu où il aimait se promener et où il a d’ailleurs enterré plusieurs de ses personnages. Ironie du sort donc pour Honoré.

6. La tombe de Sarah Bernhardt

Sarah Bernhardt est considérée comme la première star internationale. L’actrice française voulait reposer à Belle-Île, tournée vers la mer. Mais elle fut finalement enterrée à Paris, dans un tombeau qu’elle a elle-même dessiné et qu’elle partage avec sa mère. Rien de bien extravagant pour la femme qui avait un alligator comme animal de compagnie, qui s’est fait faire le premier lifting de l’Histoire et qui jouait dans des pièces et dans des films avec une jambe en moins.

7. La tombe de Théodore Géricault

La sépulture de Théodore Géricault est une oeuvre d’art à part entière. Le peintre est lui même représenté en sculpture, surplombant la tombe et une de ses œuvres majeures : le fameux radeau de la Méduse.

8. Le columbarium

Le Columbarium du Père Lachaise est l’endroit où sont entreposées les urnes funéraires en provenance directe du crématorium mitoyen. Certaines personnalités y possèdent une plaque, même si les cendres ont été rendues à leurs familles, comme la cantatrice Maria Callas ou le président du Conseil Pierre Mendès France.

9. Le mur des Fédérés

Le cimetière a été un des derniers bastion de la résistance pendant la semaine sanglante de la Commune de Paris en 1871. Les communards, après la défaite, furent nombreux (147 pour être exact) à être fusillés au pied de cette partie du mur d’enceinte et enterrés dans une immense fosse commune. Une plaque commémorative est érigée sur le mur qui deviendra un symbole emblématique de la lutte pour la liberté et les idéaux des fédérés.

10. Le tombeau d'Eugène Delacroix

Eugène Delacroix n’était pas du genre à rester dans l’ombre. De son vivant comme dans la mort, le peintre voulait attirer l’attention. Ainsi, il exprima le souhait suivant : « Mon tombeau sera au cimetière du Père-Lachaise, sur la hauteur, dans un endroit un peu écarté. Il n’y sera placé ni emblème, ni buste, ni statue. Mon tombeau sera copié très-exactement sur l’antique, ou Vignole, ou Palladio, avec des saillies très-prononcées, contrairement à tout ce qui se fait aujourd’hui en architecture« .A sa mort, ses potes respectèrent sa dernière volonté à la lettre, et le tombeau du peintre est une copie conforme de celui de Scipio Barbatus, homme d’Etat et général romain, arrière grand-père du célèbre Scipion l’Africain. Par ailleurs, le tombeau est en pierre de Volvic noire, créant un contraste d’autant plus important par rapports aux tombes de ses voisins.

#eugenedelacroix #perelachaise #paris #france #francia #2010 #art #cimetière

A post shared by Eugenia Guevara (@eugenia.guevara) on

Bien évidemment cette liste est non exhaustive, et il y a bien d’autres choses à voir au Père Lachaise. On vous a donné envie de faire une balade ?

Sources : Direct matin, Wikipédia, l’Express et des balades.