Le verlan, c’est un peu le javanais des années 80, le louchebem des années 90, un langage issu des banlieues qui a peu à peu gagné toute la population et s’est ringardisé en même temps qu’il se sanctuarisait, un langage dont les mots sont devenus parfois courants et parfois non. Dès 88, Mitterrand se disait « ché-bran » à la télé pour faire son malin, mais c’est la partie émergée de l’iceberg.

1. Veridis quo --> Discovery

La meilleure chanson du meilleur album de Daft Punk a un faux nom latin qui sonne un peu comme « very disco » (très disco), expression correspondant au son de l’album électro disco et qui, mis à l’envers, donne « discovery », découverte et hop c’est le nom de l’album.

2. Stromae --> Maestro

Parce que son vrai nom, c’est Paul Van Haver et que ça sonne moins bien que maestro en verlan. Même si, d’après lui, il faut prononcer « stromaille », sans accent. Dans ce cas-là, ça veut plus rien dire.

3. Laisse béton --> Laisse tomber

J’ai réalisé il y a environ 2 semaines que quand on me demandait de laisser béton, on ne me préconisait guère de couper là parce que la situation s’était engluée dans une masse de matière constructible bien pratique aux personnels de voirie, mais bien de laisser tomber en étant plus cool que la moyenne.

4. Barjot --> Jobard

Le jobard était autrefois le simple d’esprit. Il est devenu barjot par la seule force du verlan et voilà désormais que le verlan est devenu plus courant que le mot d’origine, à tel point d’ailleurs qu’on pensait que cela s’était déroulé dans le sens inverse.

5. Ripou --> Pourri

Oui, comme ça, on a l’impression que ça saute aux yeux. Mais moi je croyais qu’un ripoux, c’était vraiment un mot qui désignait un flic corrompu, sans rapport avec la pourriture verlantée. Et non : le mot est bien le verlan de pourri et est devenu un nom commun à part entière grâce au film de Claude Zidi.

6. Beuh --> Herbe

Je n’avais jamais réalisé. Je pensais que c’était le mot dans une autre langue, ou une variété spécifique ou tout ce que vous voulez mais certainement pas la contraction de beuher devenue beuh.

7. Garo --> Cigarette

Cigarette donne garette-ci qui a donné garo. Et moi qui pensais que c’était un mot gitan ou une métaphore, le garrot, nécessaire pour la survie… Épiphanie.

8. Keuss --> Sec

En fait, ça tombe sous le sens mais je ne m’étais jamais posé la question. D’autant que la sonorité du mot keuss appelle à l’osseux et donc à la minceur.

9. Blanc bonnet --> Bonnet blanc

Ce sont exactement les mêmes.

10. Nekfeu --> Fennec

On vient de me l’apprendre, je suis sous le choc.

11. (Bonus) Tofu --> Foot

On croit souvent que c’est un plat végétarien, mais non, en fait, non, ça veut dire foot à l’envers. Du moins je crois. Pas sûr. Peut-être. A confirmer. Je mène l’enquête et vous tiens au courant.

L’envers du décor.