18 ans, c’est un cap et ce n’est ni un pic, ni une péninsule. Mais bon ça y’est, t’es majeur. Tu peux t’y croire à mort et décider de ta vie. Tu peux même voter et te faire tatouer par un mec bourré sans que personne ne puisse te reprocher quoi que ce soit. Mais avant de te lancer dans le grand bain de la vie adulte alors que tu n’es même pas adulte, il faut quand même savoir quelques petits trucs de base, comme te doucher.

1. Ne garde pas tes capotes dans ton portefeuille

Si tu la gardes trop longtemps, elle aura plein de microcoupures qui augmenteront énormément le risque de voir la capote craquer lors de son utilisation future, à condition bien sûr que le but d’avoir une capote dans ton portefeuille soit de pouvoir s’en servir lors d’un rapport sexuel et non plus simplement envoyer à tes potes un signal bébète du genre « hey les mecs moi je baise. »

2. Y'a pas de drogue sans addiction

Non, sans rire. Même la coke. Tu vas en voir à des soirées et te dire que c’est cool et tout et tout, que c’est pour déconner et que t’es pas addict, mais ça c’est parce que t’as pas vu les mecs en clinique qui étaient exactement comme toi du genre « oh c’est marrant, c’est qu’une fois de temps en temps » et qui désormais pèsent 700 kilos en essayant de se faire désintoxiquer. C’est ultra-addictif en réalité.

3. Paie tes factures

Et c’est un mec qui les paie pas à temps qui te le dis. Paie tes factures à temps. L’administration comme les entreprises privées n’en ont pas rien à foutre de l’argent que tu leur dois ; mieux, tu es exactement l’occasion de faire un exemple si tu ne paies pas à temps. Non seulement ils vont te retrouver même si tu déménages, mais tu vas te retrouver avec des pénalités de retard astronomiques. Et sincèrement, passer sa vie à échelonner des paiements de 7 ou 800 euros parce que t’as pas voulu sortir 40 euros à un moment, ça fait chier.

Source photo : Giphy

4. Si tu passes pas ton permis là, tu le passeras jamais

Ouais, clairement, il faut vraiment que tu passes ton permis pendant tes études et avant de commencer à bosser. Parce qu’après, la vie fait en sorte que tu n’auras jamais la thune et jamais le temps de le faire. Et tu t’en foutras, peut-être, parce que tu habites dans une grande ville et tout et tout ; enfin jusqu’à ce que tu veuilles partir en vacances avec ta meuf ou ton mec et que personne ne conduise et que tout soit compliqué.

Source photo : Giphy

5. Il faut dissocier les études du travail

Le monde du travail est devenu un enfer. La plupart des études intéressantes ne donnent pas accès à des métiers correctement payés, voire elles t’emmènent directement au chômage. Il faut faire des arbitrages : soit tu décides d’étudier le cinéma, c’est super intéressant, mais il va falloir te résigner à faire des trucs qui ne seront pas terribles après ou à prévoir une formation complémentaire, soit tu décides d’étudier le commerce, c’est chiant, stupide, insupportable et ça donne envie de vomir, mais tu auras de la thune plus tard en faisant ton métier déplaisant pour acheter des films et étudier le cinéma. De manière générale, dis toi que tu pourras toujours te réorienter.

6. Ne néglige pas tes dents

Non, sans dec, hein, on connait le truc du « allez je me laverai les dents plus tard », mais tu vas le payer tellement cher pour rien. Si tu te laves les dents correctement deux fois par jour, tu vas t’éviter des problèmes de ouf à la quarantaine, des douleurs dont tu n’imagines pas la portée et sans compter sur la thune à sortir pour payer le dentiste. Lave-les toi deux fois par jour, sans rigoler, c’est 5 minutes pas perdues.

7. En vrai, c'est hyper dur d'arrêter de fumer

Même si tu te considères comme un fumeur occasionnel et que tu peux très bien t’en passer, tout ça tout ça. Sauf que quand dans dix ans tu continueras tranquillement à t’en fumer une occasionnelle de temps en temps sans savoir pourquoi, tu te rendras compte que ça fait 10 ans que tu fumes et qu’arrêter c’est un véritable enfer qui peut passer par des sueurs froides la nuit.

8. Profite de ne pas avoir de gosses pour voyager

Tant que tu n’as pas d’enfants, tu es libre. Les emmerdes qui peuvent t’arriver ne concernent que toi, tes responsabilités sont limitées à toi. Tu peux voyager, découvrir le monde, faire des boulots bizarres pour accumuler de la thune et décider tranquillement de ce que tu veux faire plus tard sans t’enfermer dans un simulacre de vie adulte dès tes 23 ans. Promis, ça vaut le coup.

9. T'as le droit d'arrêter des trucs qui t'emmerdent

Un livre qui t’emmerde, tu n’as pas à le finir. Pareil pour des films, ou des études, ou une relation, ou une discussion. T’as le droit de ne pas aller au bout des trucs qui t’ennuient et il n’y a pas d’injonction supérieure à te conformer à ce que la société veut que tu aimes, parce que tu es libre, mon grand.

Source photo : Giphy

10. En vrai les pâtes bolo, c'est nul

Apprends à faire à bouffer : c’est la meilleure chose pour te faire plaisir, faire plaisir autour de toi, être démerdard et varier ton alimentation. Pas forcément des trucs d’une complexité absolue, mais il faut pouvoir être autonome et ne pas manger que des plats surgelés dégueulasse.

Allez bonne vie.

Via : Reddit