Cette année, Topito est partenaire de la saison 10 de Top Chef. Et pour ce deuxième épisode, on était tous devant la télé, et on n'a pas été déçu.e.s ! La suite, c'est mercredi prochain, à 21 heures sur M6 !

Top partenaire [?]

Hello nice to meet you bonjour

Avant toute chose, merci à vous d’avoir été si nombreux à suivre notre premier debrief. C’est beau comme un cromesquis devant un coucher de soleil. Voilà.

Place au concours : l’épisode introductif nous a un peu laissé sur notre faim (oui c’est une vanne gastronomique et bah oui c’est un métier que voulez vous) et on a hâte de retrouver nos chefs et leurs brigades. C’est le couteau entre les dents (et bim, deux de suite, on se fout pas de vous) que les quatre équipes vont s’affronter ce soir pour ce second épisode. Au menu (et de trois, allez hop c’est cadeau franchement on est pas obligés mais ça fait plaisir) ce soir : un défi préparé par Frédéric Anton. Chaque brigade va d’abord décliner en trois façons un légume : artichaut, potiron, céleri ou chou de Bruxelles. Attention à ne pas faire chou blanc (et hop, 4 à la suite j’en ai plus rien à faire). Puis nouvelle épreuve : le terre-mer. En dernière chance, les concurrents qui auront fait chou blanc (filez nous le Pulitzer) vont proposer une entrée, un plat ou un dessert à base de fruits exotiques, en hommage à Francky Vincent (pas du tout).

 

Chauds ? C’EST PARTI.

1. On est sympa on vous a préparé un petit résumé

« Attends mais comment il s’appelle lui ? » « Mais elle c’est qui ? » « Il est dans quel équipe lui ? » Comme chaque début de saison, c’est le bordel. On est gentils, petit résumé des brigades.

BRIGADE DARROZE

  • Alexia, seconde de cuisine chez Passerini, 23 ans.
  • Florian, 27 ans, Chef adjoint à l’Auberge de la pomme et sosie d’un des G-Squad je sais plus lequel.
  • Ibrahim, 33 ans, Chef rôtisseur du « Le Bozar », Bruxelles. « Soit j’suis pris soit j’suis pas pris. »

 

BRIGADE SARRAN

  • Samuel, 30 ans, Chef à l’ambassade de Belgique à Tokyo. ET OUAIS CA CLAQUE.
  • Guillaume, 27 ans, Chef, Brest. OUAIS CA CLAQUE MOINS C’EST BON CA VA.
  • Marie-Victorine, 26 ans, Chef de son restaurant « Le Mercière », Lyon.

BRIGADE ETCHEBEST

  • Damien, 23 ans, Chef, Lille. Big Moustache.
  • Maël, 8 ans (20 selon la police). Second à l’Auberge Tiegezh, Guer.
  • Camille, 20 ans, Gagnante d’Objectif « Top Chef » et donc chouchoute du chef, Saint-Valery-en-Caux

MEILLEURE BRIGADE PIÈGE

  • Baptiste, 27 ans, Chef de son restaurant « Ochre », Rueil-Malmaison. Favori.
  • Merouan, 28 ans, Chef à « L’hôtel Le Metropolitan », Asnières-sur-Seine. Fait des blagues
  • Anissa , 26 ans, Sous-chef de palace 5 étoiles, Nantes.

2. Qu'Anton arrive en ville

Désolé pour ce calembour douteux, mais fallait que ça sorte. Le chef Anton propose donc son défi : du légume en trois façons. Bon, nous on aurait fait carotte, carotte râpée et soupe de carottes mais c’est peut-être pour ça qu’on ne fait pas le concours.

Ça part sur du chou de Bruxelles pour la brigade Piège : chou végétal, chou iodée et chou avec de la viande. C’est un peu mou selon le chef Piège donc on rajoute du gras (méthode Karadoc) pour selon Baptiste « faire plus canaille« . Ah d’accord le gras c’est canaille et ben c’est noté. Et Merouane parle d’aqua-poney sans aucune raison. Fatiguant le jeune homme.

Côté Darroze, on prépare des artichauts. Non, ils ne sont pas punis c’est comme ça, c’est le thème. On a décroché après la phrase « artichaut et huitre » parce qu’on était ballonné d’un coup d’un seul. On a juste eu le temps de voir Ibrahim foutre un artichaut entier à cuire, sous les yeux du chef Anton pas loin de l’AVC. « C’est rien chef c’est ok chef, pas de souci chef ». Bon bah ok.

Pour l’équipe Sarran, place au céleri. C’est propre, ça sait où ça va. Pas l’équipe la plus glamour, mais ça bosse. Samuel fait un damier et Marie-Victorine fait cramer du beurre (on savait même pas que c’était possible).

Et enfin pour la team Etchebest, on cuisine du potiron. La jeune Camille est hyper fraîche, le jeune Maël est hyper jeune et le jeune Damien a une belle moustache. Côté cuisine, on fait de la soupe au potiron et du pain au potiron, mais y’a pas de levure du coup c’est galère du coup Etchebest râle.

3. Que le chef Anton avait faim.

Soit le chef Anton avait vraiment la dalle soit le niveau est vraiment dingue (c’est surement les deux). Il a fini absolument chaque assiette de chaque équipe soit quand même 12 assiettes. Et après, il s’est tapé un petit cassoulet. Avant le dessert.

- C'est bon ça, vous m'en mettrez huit. Huit assiettes.

4. La première épreuve est gagnée par ...

LE CHOU DE BRUXELLES. C’est donc le chef Piège qui mène son équipe vers la victoire. Merouane dans l’euphorie nous dit « on est verts mais on est pas des vers de terre on est des verres en l’air » puis lâche un DAB.

 

Oui, tout cela a bien eu lieu.

5. Qu'on adore Ibrahim

C’est vrai, c’est celui qu’on aime le plus pour l’instant. Chaleureux, humain avec de belles idées de cuisine. Et surtout, la même voix et intonation que Gad Elmaleh dans Chouchou. On l’aime d’amour.

6. Qu'on a eu du thé.

« On voulait faire un jus de pigeon mais ça a juste infusé. C’est du thé quoi. Du thé au pigeon. »

Meilleure phrase de la semaine. Merci Camille.

7. Que y'a eu de la terre et de la mer

Merlu – Cochon.

Langoustine – Boudin.

Crabe – Cervelle.

Algues – Goudron.

 

Peu importe les ingrédients : ON VEUT UN TRUC TERRE-MER. Les bébés Etchebest s’en sortent difficilement, notamment Maël qui rate tout sauf la cuisson de son pigeon. Ce qui est quand même pas mal pour un plat au pigeon.

Chez Sarran, on fait du poulpe au barbecue en se laquant les tentacules (on dirait que c’est sexuel mais pas du tout). C’est le bordel complet dans l’équipe mais ON A ENFIN EU DES CROMESQUIS.

Et on n’a presque pas vu l’équipe Darroze, ou alors j’ai fait une micro-sieste.

Après dégustation, c’est le duo Ibrahim-Florian qui est coup de cœur avec un ris de veau – cabillaud visiblement délicieux.

Dernière chance pour Marie-Victorine, Maël et Alexia choisis par leurs chefs respectifs.

8. Qu'on a eu des effets spéciaux

Ce plat vous a été proposé par Michael Bay.

9. Qu'ils ont fait dans l'exotisme

Ananas, rhum et autres noix de coco. Place à l’exotisme pour cette dernière chance, on a eu « Fruits de la passion » en tête pendant toute l’épreuve, c’était long. On a encore eu plein de damier, clairement le truc à la mode cette saison.

Ananas et poivre pour Maël : joli trompe l’œil pas trompe l’œil avec un ananas en forme d’ananas. La sauge fait la différence.

Mangue ananas et épices pour Alexia : visuellement pas ouf, mais ça plait bien.

Couteaux coco pour Marie-Victorine : tout le monde trouve ça chelou mais plutôt bon.

10. Que Marie-Victorine s'en va

Maël sauvé, ça se joue entre les deux femmes restantes : Marie-Victorine et Alexia. Et c’est Marie-Victorine qui s’en va.

Pas illogique tant on la sentait fragile, et son coup de tête du premier épisode restait trop dans la mémoire de tout le monde. Un beau potentiel, qu’elle saura sûrement mettre à profit dans sa vie perso.

Salut l’artiste.

 

 

QUI A PÉTÉ LE VASE DU SALON ?

A la semaine prochaine les Topchefos !