Cette année, Topito est partenaire de la saison 10 de Top Chef. Alors autant vous dire qu'on avait hâte de mater ce premier épisode et de vous partager notre récap ! C'est donc parti pour une nouvelle saison, on n'en peut déjà plus d'attendre mercredi prochain, à 21 heures sur M6 !

Top partenaire [?]

ENFIN !

 

Enfin le retour de la meilleure émission du monde. Préparez vos papilles, révisez vos recettes, cromesquez vos cromesquis : Top Chef est de retour. Le concept ne change pas, des candidats et candidates cuistots s’affrontent à grands coups de louches pour cuisiner des plats incroyables (ou ratés, ça arrive aussi), avec plein de défis genre faire cuire du saumon avec du foin et deux cailloux sinon c’est pas marrant. Pour les accompagner, on retrouve nos chefs préférés : la chaleureuse Hélène Darroze, le costaud Philippe Etchebest, le truculent Michel Sarran et surtout, notre petit chouchou : l’espiègle et mutin Jean François Piège. Qui, pour la première fois, rentre dans la compétition et aura comme ses 3 collègues, une vraie brigade à faire gagner. Nom de Dieu. La concurrence tremble.

 

Quand tu apprends que tu dois affronter la légende JF Piège

Comme d’habitude, on retrouvera les grands classiques comme La Boîte noire, Les Plats en trompe l’œil ou La Guerre des restos. Mais cette année pour les 10 ans de l’émission (oui ça fout un coup de vieux mais c’est rien dites vous que Mambo N°5 à 20 ans cette année, non aucun rapport c’est pour situer, ça va vous ?) plein de nouveautés comme l’épreuve du « plat en miroir » : faire deux assiettes identiques visuellement mais qui n’ont absolument aucun rapport au niveau du gout.

 

Autant vous dire qu’on a hâte de voir ça et de découvrir les candidats.

1. Qu'on va essayer d'être neutre

On le disait ci-dessus, la grosse nouveauté de la saison c’est que le chef Piège va avoir sa propre équipe. Et même si on aime beaucoup les trois autres, ça va être compliqué de ne pas soutenir un peu plus notre JF préféré. On l’aime trop que voulez vous. Espiègle mais taquin. Sévère mais si doux. Intransigeant et généreux. Mais promis, on sera aussi intransigeant et on ne jugera que les plats. Pas d’affect.

Zéro.

Mais quand même, il est si cool !

2. Qu'on a révisé le code de la route

Nouvelle nouveauté (oui oui on sait), les chefs peuvent envoyer des signaux de couleurs en cours d’épreuve pour montrer leur intérêt ou pas envers les candidats. Vert c’est ok, orange c’est bien mais pas top et rouge faut vite réagir sinon le chef Etchebest va tout casser.

C'est pas le moment de jouer à Fortnite les gars

3. Que Sébastien n'a pas marqué des points

Sébastien à 21h48 : « J’suis le meilleur, un mix de chef Piège et chef Etchebest »

Sébastien à 21H50 :

4. Qu'on part au bistrot avec les candidats

Première épreuve : des plats de bistrots, et on commence avec un hareng pomme à l’huile (le patron vous fera un ramequin, vous vous ferez une idée). On découvre donc les candidats :

  • Alexia, jeune candidate sympathique qui semble avoir tapé dans l’œil du chef Piège (c’est une image, y’a pas eu de bagarre).
  • Damien se fait tacler pour sa tenue pas hyper pro (c’est une image, il n’est pas footballeur)
  • SAMUEL S’EST FAIT UNE TACHE (c’est pas une image). Et il prépare des ajuke asikumto akiitlm trucs japonais.
  • Fanny vient du Sud et du coup y’a des grillons dans la bande sonore. Et personne la veut dans son équipe. Putaing.
  • Baptiste rend un bel hommage au Chef Robuchon (et nous aussi, du coup) et semble très prometteur.
  • Sébastien est le belge relou de la saison et il a un peu le melon. C’est tout.
  • Ibrahim a une sacré histoire et une grosse pression. Ainsi qu’une petite touche avec la chef Darroze.

 

Bilan : gros coup de cœur pour les plats de Baptiste et Alexia. Cette dernière est choisie par la chef Darroze. Samuel lui est très content et rejoint le chef Sarran. Y’a bagarre pour Baptiste en revanche, entre Piège et Etchebest mais le candidat choisit le premier. La dernière place est donc pour Damien et sa terrine de hareng.

5. Que Camille est fils de boucher

Oui ça n’a aucun rapport car Camille c’était l’an dernier mais on l’a tellement entendu que bon.

Du coup, Camille est fils de boucher.

 

Voila.

6. ET PENDANT CE TEMPS-LA

Jean-Francois Piège cherche un petit truc à regarder sur Netflix. Oui bah les épreuves sont longues aussi hein.

7. Qu'on t'a grillé Stéphane

Paul, c’est Stéphane Rotenberg dans « Patron incognito ». Grillé.

8. Que y'a trop de monde

A peine les premiers candidats sortis que BIM, nouvelle salve. Et la seconde épreuve est hardcore : le trompe l’œil. Sympa comme baptême du feu.

  • Florian ressemble à un sosie de M.Pokora et fait le kéké en parlant « de son physique de séducteur ».
  • Anissa part sur un faux cordon bleu, qui est en fait un dessert à la noix de coco. Gros profil de guerrière.
  • Merouane (vraiment les bretons, vos prénoms c’est quelque chose) est très détendu, envoie quelques vannes et prépare un cheesecake en forme de chèvre. Le fromage, pas l’animal.
  • « T’es cuisinier ? » « Non, je suis plombier ». Guillaume titille le chef Piège direct. On aime.
  • Paul, second belge est un peu foufou mais grosse énergie.
  • Maël n’a que 20 ans; il a l’air tout choupinou mais en vrai, gros potentiel.
  • Marie-Victorine. Oui. Marie-Victorine. Marie avec Victorine derrière. Voilà. Marie Victorine donc refuse de présenter son assiette et accepte finalement devant l’insistance des chefs. Ça commence bien.

Le chef Piège est le seul à choisir Merouane qui rejoint donc sa brigade. Les trois autres chefs se battent pour MPokora Florian, qui opte pour la chef Darroze. Finalement, chef Etchebest est choisi par Maël. Et le chef Sarran se rabat donc, à la surprise générale, sur Marie-Victorine. Les autres candidats doivent être ra-vis.

9. Qu'on a eu un geste éliminatoire

Non.

 

Le DAB en 2019. Non.

 

Éliminé.

10. Qu'il y a eu du beurre

Juste un peu.

11. Que c'est la dernière chance

Avec l’arrivée de Camille (gagnante de Objectif Top Chef), la brigade bleue d’Etchebest est au complet. C’est donc les trois autres chefs qui choisiront leurs candidats, à l’aveugle. Et pour ça quoi de mieux que travailler LA PATATE.

Comme dirait Ibrahim : « soit je suis pris soit je suis pas pris« .

Finalement « pris » pour Ibrahim (team Darroze), Guillaume (team Sarran) et Annisa (team Piège) qui rejoignent définitivement Top Chef.

Fanny, Paul, Sébastien sont éliminés dès le départ. On regrettera presque Sébastien et sa grande gueule.

 

 

 

Un épisode rythmé et riche pour ce grand retour. Les portraits des candidats sont un peu excessifs mais c’est pour mieux les connaitre plus tard, et c’est aussi la promesse de pas mal de grands moments. On espère aussi qu’on reverra l’épreuve du trompe l’œil, traitée ici un peu rapidement ! Bref, on a hâte de voir la suite. ET LIBÉREZ NOS CROMESQUIS.