TU SAVAIS QUE TOPITO EST PARTENAIRE DE LA SAISON 10 DE TOP CHEF ??? Nous, on est super contents ! Et pour ce cinquième épisode, on a encore mangé des chips en regardant les chefs faire de la vraie cuisine, mais on a tout de même passé un bon moment.
La suite, c'est mercredi prochain, à 21 heures sur M6 !

Top partenaire [?]

BONJOUR SAVIEZ-VOUS QUE TIRAMISU VEUT DIRE « SOULÈVE MOI » ?

Voilà, ça c’est fait, maintenant : place au concours. Après l’élimination d’Anissa, retour au jeu avec deux épreuves au programme. Le plat miroir : deux présentations identiques visuellement mais un plat salé et un plat sucré. Et les enfants. On ne va pas cuisiner les enfants hein, juste leur fait aimer les épinards en gros.

C’est parti !

1. QU'ILS ARRIVENT

Comme chaque année, 4798 enfants assoiffés et morts de faim arrivent pour être relous avec les candidats. « Et ça se mange ? » en désignant une passoire, et ça pleure parce que c’est tombé par terre et ça n’aime pas les cromesquis … Sauf qu’en plus des enfants relous, cette année y’aura aussi des parents relous.

 

SU-PER.

LIBÉREZ LE KRAKEN

2. Que Merouan a fait le show

Merouan était très en forme. Un peu trop peut être, mais très en forme. Et entre deux vannes nulles et des blagues faites à Baptiste, on a quand même eu un passage de « La boulette » de Diams et ça normalement, c’est qualification immédiate pour la finale.

Alors, ouais, on déconne.

3. Qu'il ne fallait pas avoir du diabète

DU SUCRE. PLEIN. Et des fraises aussi, un peu. Voilà en gros le thème de l’épreuve avec les enfants.

Merouan prépare de la barpapapa gastro avec des fraises et file 48 kilos de sucre aux gamins histoire d’être tranquille. Un enfant arrive et dit « Hé tu peux pas faire du sucre soufflé !? »

Chez l’équipe Sarran, c’est guimauve à la fraise et malaise devant les gosses. Un enfant arrive et dit « Hé tu peux pas faire du sucre soufflé !? »

Pour l’équipe Darroze, le gros du plat sera une spirale en sucre. Un enfant arrive et dit « Hé tu peux pas faire du sucre soufflé !? »

Chez Etchebest, c’est Maël d’un côté et le reste de l’autre. Chou garni et mousse à la fraise pour Camille et Damien, et billes de fraise avec crumble chocolat pour Maël. Un enfant arrive et dit « Hé tu peux pas faire du sucre soufflé !? »

Et pendant ce temps là, les enfants qui sont tous filles ou fils de meilleurs ouvriers de France utilisent des termes techniques et ça n’étonne personne. « Moi mon père n’évide pas les fraises avec cette coutellerie en revanche les légumineuses sont bien parés« . TU AS 4 ANS KEVIN.

4. Qu'on a le sosie de la saison

Par ordre des Peaky Blinders, on a eu une révélation.

5. Qu'ils sont aux fraises

La révélation a lieu : tous les enfants sont accompagnés de meilleurs ouvriers de France. Forcément, c’est pas tout à fait la même et ça commence à trembler des genoux.

Les enfants se la jouent un peu, comme les grands et c’est assez mignon. Spéciale dédicace à Nino, incroyable. Heureusement que Stéphane Rotenberg a son BAFA.

Au final, c’est Guillaume et Samuel qui récoltent tous les votes des MOF et se qualifient trèèèèès largement. Quelques enfants votent quand même pour Alexia et Florian, qui passent donc sur cette épreuve !

 

6. Qu'on a failli avoir un drame

– « Excusez moi jeune homme mais les enfants sont tous repartis en bus qu’est ce que vous faites encore là ? »

– « Non mais je suis candidat c’est moi, c’est Maël. »

7. Qu'on a vu double

Après la présentation de Paul Pairet et son incroyable resto, place à l’épreuve.

Et le concept est vraiment cool : faire deux fois la même assiette. Mais pas avec les mêmes goûts. Une salé, une sucré. On change de type de fruits/légumes, on joue sur le sucre, tout est bon pour faire les mêmes assiettes. Tout le monde part donc faire une tomate mozza et une autre tomate mozza. T’as la tomate mozza, c’est le plat avec une tomate et de la mozza, on voit le truc , beh on le mange, alors que l’autre tomate mozza, on voit le plat… beh on mange mais c’est pas pareil.

8. Qu'ils se sont dédoublés

Tout le monde se débrouille plutôt bien et rivalise d’idées. Sauf Maël qui galère complètement devant un Etchebest dépité. Un peu la crise du côté de Baptiste qui veut faire une tomate mozza glacé, mais c’est chaud (haha, vous l’avez ?)

Paul Pairet doit d’abord choisir au visuel, et c’est l’assiette de Baptiste qui n’est pas sélectionné. Pour le reste, tout le monde s’en sort bien mais c’est Damien qui bat Maël de peu.

9. Que c'est la dernière chance

Le chef Etchebest choisit d’envoyer Maël. Il affrontera Merouan, qui a un peu trop fait le malin cette semaine.

Le duel se fera sur un rouget (de Lille). Rouget/fruits de la passion et carotte pour le dabeur fou et toast de foie de rouget/fenouil pour le junior.

10. Que Maël s'en va

Un rouget mal cuit et c’est le drame, Maël s’en va. Vaillant candidat, ce jeune enfant tombe contre un gros outsider en la présence de Merouan. Maël va pouvoir se concentrer sur le brevet qu’il passera en fin d’année, bonne chance à lui !