Plus que six candidats mais popopopopo pas que ça à foutre, c'est reparti pour une nouvelle soirée de cuisine ! Ce soir, les six fantastiques vont en effet avoir la chance (ou pas) de faire équipe avec un candidat déjà éliminé, et l'un des losers pourra même réintégrer la compétition ! Donc bon, au final ils seront sept. Puis six. Vous suivez ? Bon, vous inquiétez pas, vous n'avez qu'a lire les 10 trucs qu'il ne fallait surtout pas rater cette semaine.

  1. Qu'on nous a mis la puce à l'oreille

    Lors de vos nombreux commentaires liés à l'article de la semaine dernière, quelques internautes parmi vous ont relevé un élément étrange. Depuis le début du concours, c'est un candidat d'une équipe différente qui est éliminé à chaque fois. Jamais deux fois la même équipe, comme pour équilibrer les forces de semaine en semaine. ÉTRANGE. On pourrait croire au hasard, mais disons que ça arrange drôlement la production et que effectivement, c'est bizarre ! Alors bon, déjà que la nouvelle édition est pas exceptionnelle, si en plus on est pris pour des flans (vanne liée à la nourriture, excellent), ça commence à faire beaucoup. ALORS ATTENTION HEIN, ON EN A GROS.

    Merde, je crois qu'on est grillé

  2. Qu'ils sont de retour !!!

    JF la légende, Kelly, Guillaume, Ratatouille et les autres : ils sont tous là. Déterminés à gagner l'épreuve et donc à revenir dans le jeu. Bon, on avait un peu oublié Thomas honnêtement mais on est content de revoir tout le monde. Leur objectif : faire un plat salé avec un élément qui va fondre à la dégustation. Et pour une fois, les chefs étaient un peu mis de côté dans l'épreuve et ça fait beaucoup de bien qu'on s'intéresse enfin un peu plus aux candidats.

  3. Que Maximilien est un chef étoilé

    Qui, donc, ne sait pas faire la différence entre un poivron et un piment de Cayenne.

    Ok.

    D'accord.

    Non mais d'accord. Ou alors c'est fait exprès pour virer Guillaume. Et c'est pire.

  4. Que y'a eu des notes

    Notre copain Ratatouille et sa toque se sont un peu fait maltraiter par Jérémie et son béret mais au final, épreuve plutôt réussie avec une soupe de daurade et des trucs chelous dans de la gelée. 14/20.
    Maximilien la légende fait confiance à la recette de Guillaume : un jus de cochon au piment (non ce n'est pas une position du Kama Sutra). 10/20 parce qu'on a failli perdre la chef Darroze.
    Giacinta et Carl font une Vichyssoise ("chichisouase" comme dirait l'Italienne). 11/20. Bien mais pas top.
    Julien fait équipe avec Jean François. Mélange terre-mer d'Asie, belle assiette et un beau 16/20 !

  5. PLEIN DE NOTES

    Thomas et Alexis, duo un peu fadasse avec de la daurade un peu fadasse. 14/20.
    Kelly et Franck partent faire fondre une croûte. Alors dit comme ça c'est pas fou mais ils récoltent quand même 15/20.

    Et c'est donc JF qui rejoint le concours !!!

  6. Qu'on a sorti le barbecue putain oh Francis remets nous un Ricard

    Après les petits trucs qui fondent PLACE AU BARBEC', AUX SAUCISSES, AUX MERGUEZ, A LA BINOUZE ET A L’APÉRO.

    Bon ok on s'emballe un peu. Ils ont juste dû cuire au barbecue et en bonus, aller ramasser eux-même leurs légumes. A vélo, évidement. Parce que c'est bien connu, on a tous un jardin tellement grand qu'on doit aller chercher les épinards en VTT. BIEN SÛR. Et un petit mot pour le chef Darroze, non le barbecue n'est pas "réservé aux hommes". Entre ça et les "assiettes féminines", c'est quand même dingue qu'une aussi grande chef soit aussi sexiste. C'est bien dommage.

  7. Et pendant ce temps là en terrasse
    "OH LES CONNARDS, ELLES SONT PRÊTES MES SAUCISSES ?"

  8. Que ça prend des risques

    A épreuve particulière, plats particuliers. Beaucoup d'audace de tous les côtés. Maximilien par exemple qui prépare de l'oursin grillé et du lard, ce qui est quand même assez osé tout comme la truite aux huîtres (oui, oui) d'Alexis. Giacinta aussi, avec sa truite bien trop cuite a joué avec le feu (elle est pour toi celle là Laurent Ruquier). Mais de belles assiettes au final, avec un ratio difficulté/plats proposés assez incroyable.

    Mais au final, c'est la truite de Giacinta qui finit coup de cœur et se qualifie. "Je les ai tous fumés" RAPPORT AU FUMÉ, EXCELLENT GIACINTA. COMMENT ON DIT LAURENT RUQUIER EN ITALIEN ? Autres qualifiés : JF qui revient en force, Franck sans surprise et Jérémie, de peu.

  9. QUE C'EST PARTI EN COUILLE

    Avec deux candidats par brigade, tout doit être redistribué. Avec 3 concurrents encore en course, Etchebest doit sacrifier un de ses garçons. Et c'est le pauvre Jérémie qui est mis de côté, alors que JF avait déjà connu l'élimination (garder Franck en revanche, c'est juste logique). Franchement, c'est comme le petit gros qu'on choisit en dernier pour jouer au foot. Et bien c'est le chef Sarran qui récupère le laissé pour compte, qui va sûrement vouloir se venger. Attention à la revanche du retour du come back.

    PLOUF PLOUF CA SERA TOI QUI PARTIRA

  10. Qu'on va pleurer

    Franchement, on va pleurer. Il savait peut être pas quelle tête avait un poivron, mais il était si drôle. Ses vannes un peu lourdes vont nous manquer, et beaucoup manquer à l'émission. Salut à toi, petit prince belge de la gaudriole.

Un bon épisode avec un peu plus de place pour les candidats, et moins pour le Etchebest Show. Et le niveau devient vraiment pas mal, alors à la semaine prochaine les Piègezouzes POUR LA GUERRE DES RESTOS YAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA.

Tu ne sais pas quoi offrir pour la fête des mères ? On a déniché les trucs les plus cool :