une-burger
Crédits photo : Michael Stern

Il vous est déjà arrivé, au restaurant, une fois votre burger servi, de rappeler le serveur, afin de lui enfoncer le crâne dans vote assiette en lui piquetant le visage avec votre fourchette ? Vous avez déjà battu à mort votre meilleur ami après qu’il ait « essayé » de vous servir un burger « maison » dont vous deviez « lui en dire des nouvelles mon vieux » ? Vous prenez soin d’éviter ce sujet lors des repas de famille, à cause de votre connard d’oncle, qui ne cesse de déblatérer sur ce « truc d’amerloques, tu m’excuseras mais ça vaudra jamais un bon sandwich pâté-cornichons » ? Le Hamburger est pour vous un sujet sensible. Dix éléments qui prouvent que vous êtes un fin connaisseur.

1. Vous savez qu'un vrai burger s'accompagne de frites

De pommes de terre en tout cas, quelle que soit leur forme. Ce qui laisse déjà une belle marge de manœuvre créative. Et si on vous propose du « coleslaw » avec, on prend votre main dans la gueule. Green ?

2. Vous savez qu'un vrai burger c'est au boeuf

De première qualité évidemment. Si vous tolérez les pisse-froid qui le servent au poulet ou au saumon, vous n’hésiterez pas à souhaiter la mort des hérétiques proposant des versions « végétariennes ». Du quinoa ? Sérieusement ?

3. A la seconde où vous en commandez un dans un resto, vous savez si vous êtes dans un établissement respectable

Il existe encore des endroits, en 2016, dans lesquels on ne demande pas la cuisson de la viande lorsqu’on commande un burger. Viande que vous demanderez évidemment bleue ou saignante, méprisant les infidèles qui demanderont la leur plus cuite : foutus bouffeurs de semelles.

4. Vous savez ce qu'est un patty, un blend ou un bun

Vous avez fait burger en LV1. Les vrais savent.

5. Vous avez fait burger en LV1. Les vrais savent.

Coupé en 2, pour un meilleur maintien. Et à la main, pour le contact du pain, chaud et moelleux, mais légèrement toasté, directement sous vos doigts. Vous ne faites pas l’amour avec un couteau et une fourchette, non ?

6. Vous commandez votre pain chez le boulanger quand vous faites des burgers maison

Le pain chez le boulanger, la viande chez le boucher, et le fromage, chez le fromager, c’est pourtant pas compliqué. Et qu’on cache ces pains Harrys de supérette que vous ne sauriez voir. Les puristes, bien sûr, font eux-mêmes leurs buns. Vous, vous accordez ce petit écart, entendu que de toute façon, vous n’êtes pas en mesure d’élever vous-même votre propre vache.

7. Vous avez déjà fait un "pèlerinage" aux US

Officiellement, le burger n’en était pas la raison. Pas la seule raison en tout cas. Officiellement.

8. Vous n'allez jamais chez Mc Do et consorts

Les vrais amateurs de pizzas ne vont pas chez Domino’s Pizza. Les vrais amateurs de littérature ne lisent pas Marc Lévy. Les vrais amateurs d’humour ne vont pas aux spectacles de Kev Adams. Vous, vous ne mangez jamais de burger dans un fast-food. CQFD.

9. Vous connaissez toutes les meilleures adresses pour craquer

Les professionnels, ceux qui savent. On vous y traite comme un roi, vous appelant par votre prénom, et vous trouvant une table à toute heure du jour ou de la nuit : « C’est complet, mais pour toi on va bien trouver un petit coin de table. J’te sers la même chose que d’hab ? »

10. Vous validez les bao-burgers

Le cousin asiatique, nouveau chouchou des hipsters, haïssables barbus que vous méprisez pourtant comme il se doit. Un burger, entre 2 tranches de nuage, avec sa délicieuse petite brioche cuite à la vapeur. Comme quoi vous pouvez faire preuve de tolérance, d’ouverture d’esprit et de tempérance à l’occasion. Et vous n’hésiterez pas à couper les couilles à quiconque osera dire le contraire.

Amis puristes, on en a oublié ?

Un top signé Roben Desbois


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :