Sortez le popcorn le procès Balkany reprend ! Après un premier volet consacré aux histoire des fraude fiscale, on passe maintenant au second volet qui s’intéresse à des suspicions de blanchiment et de corruption. Quand y’en a plus y’en a encore. On espère que la deuxième saison sera à la hauteur des promesses de la première.

1. L'arrivée d'Isabelle

Isabelle a assisté au procès, mais on ne l’a pas encore entendue à la barre. Et autant vous dire qu’on a hâte d’entendre la gouaille du deuxième personnage principal de l’affaire qui devrait apporter un nouveau souffle avec des dialogues on l’espère savoureux et une jolie palettes d’émotions.

2. De nouvelles descriptions des baraques des Balkany

Et ça y’est, c’est parti : on a déjà eu l’affaire des loupiotes, mais là le tribunal a pu admirer des photos de l’extérieur des villas, avec lions à l’entrée et tennis et pistoche. « Oui oh, les lions à l’entrée c’est du plaqué or, hein… » On se frotte les mains.

3. La palette d'imitateur de Patrick

Ils nous a régalé avec Pasqua, on espère avoir Gustin qui imite Gerra qui imite Le Luron qui imite Chaban avant la fin du procès.

4. Dupond-Moretti qui jette l'éponge

Twist au milieu de cette saison 2 quand le meilleur acteur dans un second rôle décide de quitter le tribunal en s’envoyant une plaquette de Lexo à jeun. Heureusement, l’ancien bâtonnier, Pierre-Olivier Sur, se drape dans sa dignité bafouée pour reprendre le flambeau et éclipser Acquitattor.

5. Une interro de géographie spécial paradis fiscaux

Où l’on se rend compte que Patoche et Isa sont trop balèzes dès qu’il s’agit de citer la capitale du Liechtenstein, du Panama et les documents nécessaires à la création d’une SCI au Luxembourg.

6. DE LA PUNCHLINE

Parce que Balkany est une bête blessée, et une bête blessée c’est capable de faire très mal.

7. Des moments d'émotion familiale

Le moulin a été donnée aux enfants pour les protéger. Les Balkany allaient se séparer en 1997 et Isabelle avait tellement peur que Patrick ne fasse d’autres gosses ailleurs que leurs enfants risquaient d’être (excusez-moi j’essuie mes larmes) spoliés et… Bref, pas du tout un montage fiscal cette affaire. Heureusement qu’ils se sont remis ensemble.

8. Des points Godwin

Parce que c’est pas le procès Balkany, en fait, c’est le procès de tout autre chose. LA BÊTE IMMOOOOOONDE.

10. Une condamnation

On espère que les scénaristes vont nous gâter pour le final. Ce serait une grosse surprise.

Balka nie.