En plein dans le golfe de Gascogne, l’Île d’Oléron fait partie de l’archipel charentais et s’impose comme la seconde plus grande île de la France métropolitaine, après la Corse. Un endroit sauvage et accueillant, où il est possible de s’adonner à de multiples activités. On peut aussi ne rien faire et profiter de l’atmosphère reposante. Mais au cas où, voici 10 idées !

1. Visiter la Citadelle du Château-d'Oléron

Construite sur un ancien château-fort, la citadelle fut érigée à partir de 1630 et est exploitée dans le cadre de la défense du littoral. Elle devient ensuite un camp d’entraînement militaire puis une prison, durant la Terreur. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les soldats allemands se l’approprient puis un bombardement l’endommage. Aujourd’hui, elle est toujours là pour témoigner de son histoire et de celle de la région et force est de reconnaître qu’elle a encore bonne mine !

2. Se promener dans les Jardins de la Boirie

Un oasis de verdure d’une richesse assez incroyable. On trouve de tout dans les Jardins de la Boirie : des fleurs, des plantes rares… Voilà qui est fort dépaysant et très reposant.

3. Faire du vélo

Et si le meilleur moyen pour partir à la découverte d’Oléron était de chevaucher un vélo et de se laisser porter (en pédalant un peu quand même), au fil des chemins ? Plusieurs itinéraires sont envisageables. Pour les cyclistes chevronnés et pour les débutants. Pour ceux qui ne veulent pas trop se fouler non plus.

4. Aller saluer les ânes

Oui, dit comme ça, ça peut paraître bizarre. Il est ici question des Ânes d’Oléron, un endroit hyper sympa pour petits et grands, où il est donc possible d’observer les ânes, de les approcher et d’aller se balader avec eux au cours de randonnées entre plage et forêt.

5. Flâner du côté des Cabanes de la Baudissière

D’anciennes cabanes ostréicoles de toutes les couleurs aujourd’hui reconverties en ateliers d’artistes en tous genres. Des tailleurs de pierre, des musiciens , des écrivains, des créateurs de bijoux… On peut aussi y déguster des spécialités locales.

6. Faire le tour des marais

Le marais Papineau, une importante réserve ornithologique, le marais du Douhet et ses nombreuses espèces animales et végétales, le marais de la Seudre, l’une des plus grandes zones humides de France, le marais de l’Eguille, le Jean Marais (!!!)… Ce ne sont pas les marais qui manquent sur l’Île d’Oléron !

#avocette #oiseaux #oleron #maraispapineau

A post shared by @ cricri_photographie.31240 on

7. Visiter le site ostréicole et naturel de Fort Royer

L’huître et son métier sont au centre de cette visite très populaire sur l’île. Un site exploité depuis une centaine d’années où il est possible de se livrer à des dégustations mais aussi à des randonnées dans les parcs à huîtres.

#oleron #fortroyer #pluie #huitresetbulots

A post shared by Clément (@clementbfl) on

9. Faire du surf

Il y a 5 spots de surf sur l’île : le plage Saint-Trojan-les-Bains, la plage de Grand-Village, la plage de Vert-Bois, la plage des Huttes et la plage de Saint-Denis. Et bien sûr, il y a plusieurs écoles.

10. Fort Boyard

On ne va pas chipoter mais Fort Boyard n’est pas exactement sur l’Île d’Oléron. Disons que c’est à côté. Théâtre de l’une des émissions TV françaises les plus populaires, cet édifice jadis surnommé « Fort de l’inutile » qui servait de cible d’entraînement pour les soldats allemands en 1913, est aujourd’hui très célèbre. Malheureusement, il est impossible de le visiter… On peut par contre s’en approcher en bateau grâce aux croisières inter-îles (à ne pas confondre avec Intervilles, ça n’a rien à voir).

Fort Boyard La Rochelle France #fortboyard #larochelle

A post shared by Richard Walker (@richardwalkerworks) on

Oléron, ça vous gagne ! Ça ne rime pas mais c’est vrai.

Crédit Une : Pinaujd