C’est sûr qu’en ce moment on peut pas faire grand chose, et même s’il y a des génies du confinement qui trouvent de quoi s’occuper, on aimerait parfois pouvoir faire autre chose et aider depuis chez nous ceux qui en ont besoin. Eh ben figurez-vous que c’est pas impossible. Il y a quelques actions que vous pouvez faire, tout en respectant les mesures de confinement, qui aideront les autres pendant cette crise. Voilà, il y aura moins de blagues que d’habitude dans ce top, mais on estime qu’on doit bien servir aussi à relayer toutes ces initiatives solidaires.

1. Faire un don de sang

Les hôpitaux ont besoin de dons toute l’année, du coup, sachez que vous serez très utiles à la société si vous allez donner votre sang dans les prochains jours. Cependant, l’EFS indique qu’il ne sert à rien non plus de se précipiter pour y aller. Il y a des besoins, mais les stocks ne sont pas encore épuisés. Certaines régions ont plus de besoins que d’autres donc renseignez-vous avant. Les infos sont dispos ici ou dans le tweet juste en dessous. N’oubliez pas de bien remplir votre attestation de déplacement avant d’y aller !

2. Financer des tickets service pour les sans-abris

Les SDF font partie des premières victimes du confinement : il n’y a plus personne dans la rue pour les aider, et certains se sont même vus infliger des amendes parce qu’ils étaient dehors (les flics qui ont fait ça devraient avoir honte, mais ce n’est pas le sujet du jour). En plus de ça, les associations ont du mal à les aider car elles manquent de bras, leurs membres étant soumis aux mêmes mesures de confinement que nous. Face à ce désastre, la Fondation Abbé Pierre propose de faire des dons pour financer des tickets service qui seront distribués aux sans-abris (c’est plus simple à distribuer que des repas) afin qu’ils puissent s’acheter de la nourriture dans les magasins qui sont encore ouverts. Au passage, on rappelle que les dons sont déductibles des impôts à 75%, donc vous pouvez vraiment aider sans vous ruiner et sans même sortir de chez vous.

Pour faire un don, c’est ici.

3. Prêter son logement à des personnels soignants

Les personnes travaillant au contact des malades, en plus de toutes ces heures de mobilisation, subissent la peur de contaminer leur famille en rentrant chez elles. Avoir un endroit à part pour vivre peut les aider à se libérer de cette peur. Bien entendu, on n’a pas tous un logement vide à disposition pour faire ça, mais sachez que des initiatives se sont montées pour répondre à cette demande. Les logements prêtés sont désinfectés après chaque passage d’un soignant pour éviter toute contamination.

4. Prêter son logement à des femmes victimes de violences conjugales

Le collectif NousToutes, qui lutte contre les violences conjugales, essaie en ce moment de mettre en place une initiative pour proposer des logements à des femmes qui fuient leur foyer en cette période de confinement. Les violences conjugales ne sont pas une nouveauté, mais les mesures actuelles empêchent les femmes de sortir de chez elles et de se réfugier ailleurs. Beaucoup sont coincées avec leur mari/compagnon violent, et un logement pourrait sauver leur santé, voire leur vie.

Vous pouvez aussi signer la pétition de NousToutes dans le deuxième tweet ci-dessous pour que soit mis en place un plan d’action par le gouvernement.

5. Faire les courses pour vos voisins, garder des enfants, maintenir un lien avec des personnes fragiles ou isolées...

Tout ça, vous pouvez le faire en toute légalité et dans le respect des mesures de sécurité actuelles. Le gouvernement a mis en place une « Réserve Civique » exprès pour ça. C’est vrai que le nom n’est pas très sexy, mais ça peut vous permettre de vous rendre vraiment utile et de donner de votre temps et de votre condition physique à ceux qui sont réellement coincés chez eux et qui sont seuls. Les infos sont juste en dessous ou directement sur le site officiel.

6. Apporter votre aide à vos voisins

Pour vous faciliter la tâche, le site VoisinsSolidaires.fr a mis en place une initiative d’entraide entre voisins : un kit à télécharger pour organiser les aides entre voisins. Vous pouvez promener leur chien, faire leurs courses, prendre des nouvelles des plus isolés, etc. Parce que vous, ça va, vous avez probablement de la famille et des potes, mais ce n’est pas le cas de tout le monde, et une simple conversation quotidienne peut faire du bien à beaucoup de personnes seules. Encore une fois, cela n’empêche pas de respecter les mesures de confinement et d’être en règle lorsque vous sortez de chez vous.

7. Donner ses tickets resto

En ce moment, vous mangez sûrement un peu moins cher que quand vous travaillez dehors, et il vous reste peut-être même des tickets restaurants en réserve. C’est l’occasion de faire un don au Samusocial qui les collecte pour venir en aide aux sans-abris. Il suffit de les expédier à l’adresse indiquée dans le tweet juste en dessous !

8. Aider les expats à se loger

Si vous avez un logement dans un pays étranger, vous pourrez peut-être aider des Français qui se retrouvent en galère, bloqués dans des pays qui ont fermé leurs frontières. Le site SOSuntoit a lancé une plateforme pour mettre en relation les propriétaires et les Français à l’étranger.

9. Regarder s'il y a des initiatives autour de chez soi

Une carte interactive qui recense toutes les initiatives solidaires est dispo sur le site covidentraide. On y retrouve surtout des personnes qui proposent de faire des gardes d’enfant, des courses ou d’appeler les plus isolés, et vous pourrez sans doute apporter votre pierre à l’édifice en vous proposant vous aussi ou en vous renseignant auprès de ceux qui ont déjà mis en place des initiatives.

10. Appeler ses proches, notamment ses grand-parents s'ils sont isolés

Maintenir le lien avec votre entourage pendant cette période est une action parmi d’autres pour aider. Peut-être que le téléphone c’est pas trop votre truc, mais une fois la conversation lancée on se rend compte que c’était pas si compliqué, et pour la personne au bout du fil c’est très important. Rien que 5 ou 10 minutes, ça fera toujours plaisir.

11. Rester chez soi

Oui, tout le monde le répète en boucle depuis une bonne semaine, mais mine de rien la façon la plus simple d’aider tout le monde, c’est aussi de rester à la maison et de ne sortir que si c’est nécessaire, avec sa petite attestation en règle. On se doute bien que vous qui lisez ces lignes respectez en majorité le confinement, mais il reste toujours quelques personnes pour qui le message n’est apparemment pas encore passé.

Si vous connaissez d’autres initiatives qui pourraient enrichir ce top, envoyez les à quentin@corpito.com, je mettrai à jour au fur et à mesure.

En attendant, pour mieux rester chez vous, vous pouvez vous divertir avec les services gratuits pendant le confinement.