Ça n’aura pas été long : quelques jours après la rentrée, l’école aimerait « s’entretenir avec vous du comportement de votre enfant ». Pas de panique, on vous donne quelques répliques pour vous en sortir la tête haute.

1. Ah mais non, c’est un malentendu ! « Putain » ça veut dire « je t’aime » en tchèque.

Parce que cet été, on est partis en Tchéquie, vraiment sympa d’ailleurs la Tchéquie, vous connaissez ? Et les Tchéquiens, qu’est-ce qu’ils sont gentils. Vous êtes Tchéquienne, d’ailleurs, je parie, non ?

2. Je ne dis pas que cet enfant a mérité qu’on lui casse une dent. Je dis juste que sa maman se gare régulièrement sur les places handicapé

Le rapport ? Le Karma, sans doute.

3. Je ne vois pas du tout de qui vous parlez, d’ailleurs je ne suis pas mère, mais enfin qui êtes-vous, et comment avez-vous trouvé mon numéro de téléphone ?

Ah, ça y est, je vois, vous parlez de l’enfant qui me suit tous les matins et m’appelle Maman ? Je ne le connais pas, c’est très regrettable pour lui, d’ailleurs, parce que sinon croyez-moi, il filerait plus droit.

4. Je vous demande un peu d’indulgence, nous rencontrons actuellement quelques difficultés familiales, notre lave-vaisselle est en panne

Mais ne vous inquiétez pas, on va s’en remettre, ce qui ne tue pas rend plus fort, vous en savez quelque chose. Pourquoi ? Non, comme ça, parce que vous me semblez très forte.

5. Dans la mesure où vous passez deux fois plus de temps avec lui que moi, qui doit-on réellement inculper ?

Je pose la question, voilà tout.

6. Ah mais je comprends ! Il y a erreur sur la personne, mon enfant c'est l'autre ! Le petit tout sage, là, dont le nom m'échappe

Mais si, vous savez, celui avec tous les crayons de couleur étiquetés, et qui savait lire en grande section.

7. Il y en a certains, quand je les entends balancer les faits et gestes d’innocents, je me dis heureusement qu’ils n'ont pas fait 39-45

Non non, je ne vise personne, pourquoi, ça fait écho en vous ?

8. Qu’est-ce que vous voulez que j’y fasse, moi ? Y a pas marqué Dolto.

Cette pression qu’on met sur les parents, c’est insupportable.

9. Si vous vouliez gérer des individus qui ne crient pas et ne se battent pas, il fallait travailler en gériatrie

Ou en jardinerie, rayon plantes grasses, à la limite.

10. En même temps, qui n’a jamais essayé de tuer un camarade en le jetant du haut de l’escalier, franchement ?

Si on n’a même plus le droit à quelques erreurs de jeunesse, quel monde on laisse à nos enfants, je vous le demande.

11. Vous devriez prendre un peu de vacances.

Vous m’avez l’air extrêmement à fleur de peau, à vous alarmer de si peu.

12. Je ne parlerai qu’en présence de mon avocat

Or, je n’en ai pas. Je peux peut-être y aller, du coup ?

13. J’entends ce que vous dites, mais sauf erreur de ma part vous vous occupez d’enfants entre 3 et 6 ans, pas de prix Nobel de la Paix

Bon. Mince, alors.

14. Je voudrais m’entretenir avec le responsable.

Ah, c’est vous ? Bah voyons. Et Jean-Michel Blanquer, il fait vos photocopies ?

15. Comment ça, il s'en prend "même aux filles" ?

Et l’égalité des sexes, c’est pour les escargots ?

16. Est-ce que je viens rapporter à l’école, moi, quand il fait des bêtises à la maison ?

Ça ira pour cette fois, mais je vous laisse réfléchir à tout ça.

Voilà, si vous avez d’autres idées je prends, parce que je les ai déjà toutes utilisées, et que je suis convoquée en fin de semaine.