Crédits photo (creative commons) : Jennifer Rouse

Vous n'avez qu'une licence de biologie, quelques notions de maths et un poil de connaissances en physique, mais rien à faire, votre famille et vos amis vous considèrent comme le scientifique de la famille, le petit génie qui sait tout sur tout. Et surtout sur n'importe quoi. Qu'importe votre spécialité, vous êtes scientifique, c'est ça qui est important. Et en tant que tête pensante et cartésienne, il y a des choses que vous devez être capable de faire. Enfin, dans l'imaginaire des gens, en tout cas...

  1. Faire de la drogue, à partir d'eau de cologne, deux allumettes et un chalumeau.
    Alors oui, Walter White dans Breaking Bad il sait le faire, certes. Mais pas vous. Donc pour ne pas passer pour un abruti, éclipsez gentiment le fait que vous n'êtes pas chimiste et qu'il y a une différence entre théorie et pratique, et engueulez-le, tout simplement. Vous incarnez l'autorité, merde. Et s'il ne vous écoute pas, enfilez une blouse blanche.
  2. Avoir la vérité à propos de l'existence des extra-terrestres (et des zombies).
    A croire qu'avoir quelques notions de géologie et connaître 10 noms de constellations, ça vous donne la légitimité nécessaire pour affirmer que les petits hommes verts sont parmi nous. "Bah bien sûr qu'ils existent, regarde, je t'ai même ramené mes photos de vacances l'île de Ré avec E.T. Alors, convaincu?"
  3. Réparer des trucs. N'importe quel truc.
    Faites lui croire que c'est beaucoup trop compliqué pour qu'il comprenne, et rebranchez la prise discretos. "Ah non mais ça c'est normal que tu comprennes pas, si t'as pas fait un minimum d'électrophysique quantique, tu peux pas le faire".
  4. Faire des sudoku super vite
    C'est bien connu, faire de la chimie organique vous donne une aisance avec les chiffres et par conséquent une capacité certaine à résoudre les pages jeux de Télé Loisirs. Surtout sur la plage.
  5. Diagnostiquer un cancer, comme ça, par divination. Même (et surtout) si tu n'as jamais fait médecine
    "Oui, juste 2 minutes, j'éradique le VIH d'abord... Après tu me parleras de tes fuites urinaires et je te reboiterai le genou."
  6. Déterminer si un produit est encore bon même si la date de péremption est dépassée
    Vous avez fait un peu de bio, ou de physio, enfin on s'en fout, vous devez avoir le nez fin et être capable de détecter toute odeur anormale de colonie bactérienne. Voir même, déterminer quelle famille de bactérie c'est. Et prouver à tout le monde que c'est encore bon en goûtant.
  7. Donner des conseils en homéopathie
    Pour beaucoup, le scientifique n'est autre qu'un espèce de gourou à tout faire. Ne vous offusquez pas si on vous refourgue de l'Oscillococcinum parce que vous êtes censé aimer "les remèdes naturels". Mais n'oubliez pas que c'est juste du sucre et du foie de canard dilués.
  8. Connaître par coeur tous les numéros de téléphone de votre entourage
    Un bon scientifique doit, par définition, avoir une bonne mémoire. Enfin c'est ce que pensent les gens en tous cas. Comment ça, tu ne connais pas tous les acides aminés par coeur et la table de Mendeleïev? La honte.
  9. Pouvoir pirater un compte facebook
    En tant qu'étudiant en physique quantique, vous avez l'obligation d'être super doué en informatique. Aux yeux de votre entourage, tout du moins. Même si vous ne savez pas ce qu'est une balise html. Mais bon, vous savez quand même brancher une clef usb, c'est pas rien.
  10. Savoir découper le poulet comme un pro, sans le déchiqueter
    Non pas que vous ayez une capacité hors du commun pour découper proprement, mais vous êtes scientifique et êtes par conséquent incollable en anatomie, même aviaire, un point c'est tout. Et n'oubliez pas de garder précieusement le solilesse pour le chien qui en raffole.
  11. Établir un portrait psychologique avec le signe astrologique
    Mais ça c'est votre mère qui n'a toujours pas compris la différence entre astrologie et astronomie.

Vous ne savez pas faire ces choses-là? Noob. Il faut croire que vous n'êtes pas un vrai scientifique...