On le sait. Inutile de le répéter. La suite est déjà disponible sur des sites obscures de streaming. Mais perso, je n’ai pas envie de finir en prison pour si peu (ma connaissance de mes droits est très approximative). Du coup, si vous faites parties des gens biens comme moi qui ont choisi de patienter, voici quelques tips pour vous occuper en attendant.

1. Apprendre l'espagnol

Parce que, pour le/la pauvre « allemand lv1 » (ou russe, ou italien, ou serbe) que tu es, la seule chose que tu as retenu de cette première saison c’est « Si, professor ». Et, de toute évidence, c’est insuffisant pour partir en Erasmus à Madrid. Vraiment insuffisant.

2. Changer ton prénom banal par un nom de ville bien stylé

Bon. On va pas se leurrer. Les gars ont clairement pris les plus classes. C’est pas grave, rien n’est perdu. Tu peux encore choisir de t’appeler Antananarivo (super long à dire) ou Tegucigalpa (qui sonne vraiment bien, avouez-le).

3. Élaborer un plan judicieux pour braquer une banque en deux semaines

Ok. Ce sera probablement bien moins brillant que les sombres projets du « professor ». Mais bon, en même temps, le mec a eu plusieurs années pour les préparer. Tandis que nous, on a seulement quelques jours pour être bien rôdé. Perso, on a déjà localisé l’endroit sur Google map… (blague, ne nous mettez pas en prison s’il-vous-plaît).

4. Te bourrer de tapas pour noyer ton chagrin dans la bouffe

Alors oui. C’est un peu cliché. Mais ne nous mentons pas, s’il y a moyen de justifier le fait de se gaver de ces petits amuse-gueules, on ne va clairement pas se gêner.

5. Réviser l'histoire politique de l'Espagne

Histoire de ne pas être largué à la fin de la première saison… Et de saisir toute la dimension exaltante et émotionnante (je vous promets que ce terme existe) qu’est censé procurer le passage où fnzio hfiof hize izi eieig rll rozp peppeppe fhziiee (filtre anti-spoil activé).

6. Te lancer dans le blanchiment d'argent

Bon. Je vais arrêter de proposer de pratiquer des activités illicites parce je n’ai pas envie de me faire virer.

Source photo : Giphy

7. Apprendre à recopier le motif des billets de banque

Encore une fois, je risque ma place en te donnant ce petit tips. Néanmoins, sache que c’est plutôt super galère de les imiter donc tu risques de te lancer dans une entreprise assez vaine. Et puis, si tu peux éviter de finir en taule avant la sortie de la deuxième partie de la saison, ce serait peut-être mieux…

8. Te retaper tout "Downton Abbey" en attendant

Pour combler le manque terrible qui se fait ressentir depuis que nos braqueurs préférés s’en sont allés, tu peux te plonger corps et âme dans cette série dont les épisodes font pratiquement une heure à chaque fois et qui perdure plus de 6 saisons. Crois-nous, les deux semaines vont passer très vite. Très très très vite.

9. Te fabriquer un masque pour éviter de te faire reconnaître dans la rue

Super pratique quand tu n’as pas envie de dire « bonjour » à ta commère de voisine. Et puis en plus de pouvoir te faufiler incognito partout, tu feras flipper les mioches de huit ans dans la rue. Et enfin, tu n’auras plus besoin de ressembler à quelque chose avant de sortir de chez toi. Plutôt cool.

10. Apprendre les paroles de "Bella Ciao" par cœur

Comme tu le faisais quand tu avais 9 ans et que tu étais une groupie de Lorie. Tu prenais le petit carnet qui se trouvait dans la pochette de ton CD fraîchement acheté et tu lisais et relisais les paroles (profondes) de tes chansons favorites : « Je serai… toujours la même… un peu bohème… prête à faire des folieees. » Un frisson de honte me parcourt.

11. Te recentrer sur tes études et sortir à nouveau de chez toi

On sait très bien ce que tu as fait pendant ces dernières semaines hein, tu es resté(e) cloîtrer chez toi à binge-watcher la série de 19h à 2h du matin. Et tu n’as rien rien foutu. Tes études, rien à faire. Tes amis, tu les as tous ghostés un par un. Stop ! Reviens parmi nous.

Et si la douleur de l’attente est trop violente, et bien c’est tant pis pour toi car jamais nous ne t’inciterons à aller le regarder en streaming illicitement. JAMAIS.