Certains l’ont adoré, d’autres sont plus mitigés, en tout cas, moi, j’ai passé 3 merveilleuses heures. Certes parfois le rythme n’est pas bon, l’humour casse la force émotionnelle des scènes, et certains héros sont complètement sous-exploités (Hulk et Captain Marvel pour ne citer qu’eux). Mais restons positifs, ce fut une belle aventure, voici 15 trucs à retenir de Avengers : Endgame.

1. On a beaucoup pleuré

Au début on pleure, au milieu on pleure, à la fin on pleure. Quand Peter Parker retrouve Tony Stark on pleure. Quand Tony meurt, on pleure. À l’enterrement, on pleure. L’hologramme de Tony, on pleure. Que des pleurs.

2. On a beaucoup ri

Parfois trop. L’humour est très présent dans le MCU et on le sait. Dans les Gardiens de la Galaxie, il est utile et sert l’ambiance générale du film. Dans Le Soldat de l’hiver, il est quasi absent, car le ton est plus dramatique. Dans Endgame hélas, trop de personnages font des blagues. Et ça dessert le drame que vivent nos héros. Exemple parfait : Star-Lord retrouve enfin Gamora (émotion), il se prend un coup dans les roubignolles (blague pas ouf). Perso je ne suis pas fan.

3. C'est un film qui revisite tout le MCU

Pendant 3 heures on revisite tout le MCU. Entre la base où Captain America a été créé, la mère de Thor, la bataille de New York, la scène de l’ascenseur du Soldat de l’hiver, la prof de Dr Strange, ce sont 21 films et 11 ans d’histoires qu’on parcourt. Endgame est le film des adieux.

Source photo : Giphy

4. La première scène avec Clint était trop triste

Histoire de bien nous rappeler que c’est la suite d’Infinity War et que la vie c’est de la merde. Et ça permet de donner de la profondeur à Hawkeye, le super héros le plus humain du MCU.

5. La mort de Thanos au début était bien surprenante

Ok donc dès le départ, ça part en vengeance et ça tue le méchant affaibli et fatigué. Voilà comment en terminer avec un méchant de qualité. Hélas, le Thanos qui suit n’est pas aussi bon que celui-ci.

6. Finalement c'est Ant Man qui sauve l'humanité

5 ans après le claquement de doigts de Thanos, le monde est en bad trip. Mais qui débarque avec son van et ses vannes claquées ? Scott Lang et la physique quantique. Sans lui on n’aurait pas de Endgame. Alors, peut-être que ses films sont pétés, mais ici il assure parfaitement.

Source photo : Giphy

7. Professeur Hulk est trop mignon

Quand le corps de Hulk accepte le cerveau de Banner, cela donne Professeur Hulk. Très bonne idée, mais hélas, Hulk fait partie des personnages complètement abandonnés du film. Deux-trois blagues, un banc cassé, et puis c’est tout. Pas de rage, pas de revanche face à Thanos, rien. Et ce n’est pas un claquement de doigts qui rattrapera l’échec de la construction de ce perso.

8. Même en étant beauf, Thor reste sexy

Enfin au début non. C’est juste un beauf qui boit comme un trou et nique l’ambiance dramatique de la quête des Pierres. Mais lorsqu’il redevient Thor, il ressemble au parfait viking qu’on ne laisse pas dormir dans la baignoire. Et ça, ça fait plaisir.

9. OSEF de la mort de Black Widow

Franchement, en vrai, entre nous, qui a lâché une larme après sa chute ? Personne. Voilà un personnage qui ne manquera à personne hélas.

Source photo : Giphy

10. On a joui au moment où Captain America utilise Mjolnir

Le début du film tente de baser l’intrigue sur la logique, le pragmatisme et le sang-froid. Mais au moment du marteau, ça part en fan service pur et dur, et l’unique objectif est de faire mouiller le spectateur. Et ça fonctionne.

11. On a été excité quand ils sont tous arrivés (mais on a attendu ça tout le film)

11 ans de films pour parvenir à ce moment. Quelle jouissance. Sur une musique de dingue en plus (le titre est Portals). Le plan où Captain America est face à l’armée de Thanos sur un fond de ciel apocalyptique est magnifique. J’ai failli demander mon pote en mariage à ce moment-là.

12. Le petit moment 100% féministe était bien cool aussi

Bon clairement, balec de la subtilité, on balance toutes les meufs sur le même plan. Certains trouveront ça abusé et mal mis en scène, mais perso j’étais totalement ouf j’ai fait un coma de 3 secondes. Ah, et j’en profite pour parler de Captain Marvel, personnage complètement oublié, quelle tristesse.

13. "I am Iron man"

C’est la réplique de ce film. Pendant 11 ans, Tony fut un personnage complexe, avec ses failles et ses traumatismes. Cela se voit encore plus dans Infinity War et Endgame. Ses moments avec Pepper et sa fille sont géniaux. Sa fin n’en est que plus belle.

Dans Iron Man 1 : « I am Iron Man » = gloire et égocentrisme

Dans Avengers : Endgame : « I am Iron Man » = altruisme et sacrifice

Source photo : Giphy

14. On a dit au revoir à Captain America

Lui c’est un peu l’inverse de Iron Man. Il a passé sa vie à penser aux autres, et à la fin, il fait enfin preuve d’égoïsme et vit sa meilleure vie avec Carter dans le passé. Une belle fin, et un héritage refilé à Falcon, qui va devenir le nouveau Captain America.

15. On a hâte de voir les Asgardiens de la Galaxie

Tout en sachant que le chef de la team est Star-Lord. On est d’accord, c’est bien Star-Lord et pas Thor hein ?

Ah et pour ceux qui se demandent ce qu’est ce bruit dans la non-scène post-générique, c’est un hommage à Tony Stark dans Iron Man 1, le premier film du MCU.

Et si tu veux savoir quel Avengers est le plus inutile, viens écouter notre podcast Happy Hour (spoil : Thor est vraiment une belle daube)