A qui profite le crime ? Hein ? Hein ? Je vous le demande. Parce que c’est bien beau de pleurer sur Notre-Dame, de dire « ahlala le patrimoine », de faire une souscription pour reconstruire, mais on ne m’ôtera pas de l’idée que tout ça n’est pas très net, ma petite dame, et que si on s’empresse de reconstruire, c’est pour DISSIMULER LES PREUVES. LES PREUVES DE QUOI ? DU COMPLOT EVIDEMMENT tu crois quoi qu’on vit dans le monde des Bisounours ?

1. La statue qui a mis le feu

Qui est ce mystérieux personnage perché à la Fantômas tout en haut de Notre-Dame et qui semble regarder son oeuvre pyromane brûler en éclatant d’un rire sardonique ?

Bah c’est une statue, en fait. Même si l’AFP s’est trompé sur l’identité exacte de ladite statue.

2. Le gilet jaune qui a mis le feu

UN GILET JAUNE QUI PASSE L’AIR DE RIEN SUR LES HAUTEURS DE NOTRE-DAME !!!! Que fait-il là ? Que fait la police ? Où allons-nous ?

Hey oh, c’est un pompier en fait. Parce que vu que y’a incendie, y’a des pompiers.

3. Ce feu ? Forcément du terrorisme.

Philippe Karsenty, conseiller municipal de Neuilly, n’a pas mis longtemps à tirer ses conclusions sur ce qu’il se passait lorsque Fox News l’a interrogé : pour lui, ce « 11 septembre à la française » sera considéré comme « un accident » « par le politiquement correct ». AFFREUX SARRASINS QUI BRÛLENT NOS EGLISES !

Bon, apparemment, c’est un accident quand même.

4. Les deux départs de feu

Le procureur de Paris a évoqué les deux alertes successives : la première, survenue vers 18 heures 20, a donné lieu à une procédure de levée de doute mais aucun départ de feu n’a été constaté. La seconde alerte, à 18 heures 43, a engendré le début de la panique. Pour certaines personnes plus intelligentes que tout le monde, ces deux alertes correspondent à deux départs de feu. Et qui dit deux départs de feu dit drôle de hasard. Et qui dit drôle de hasard dit pas de hasard du tout. Et qui dit pas de hasard du tout dit TERRORISME.

5. Tiens, tiens, tiens...

Alors comme ça, pile au moment où Macron devait faire ses annonces post-grand débat, Notre-Dame prend feu. Tiens, tiens, tiens… Et Macron de repousser sa prise de paroles en raison de l’incendie… Bien pratique tout ça ! A qui profite le crime ? Je pose la question : Christine Boutin aussi.

6. La piste Dieu

Deux journaux serbes ont expliqué que l’incendie était tout simplement la punition choisie par Dieu pour châtier la cathédrale dans laquelle un drapeau du Kosovo avait été brandi lors d’une cérémonie en 2018. Dieu a mis le temps, mais sa vengeance est arrivée.

On ne m’ôtera pas de l’idée que…