Ça fait 17 ans. 17 ans ! C’est à dire que les personnes qui sont nées le 11 septembre 2001 ont presque la majorité. Ça nous rajeunit pas. Et 17 ans plus tard, on ne se lasse toujours pas des délires complotistes hystériques qui se sont déployés autour des attentats des Twin Towers. On vous a sélectionné les théories les plus cheloues. Les gars se sont bien creusés la tête.

1. C'est un missile qui s'est écrasé sur le Pentagone et non un Boeing 757

On peut remercier Thierry Meyssan, fier ambassadeur de cette thèse qu’il développe dans son ouvrage (prix Goncourt des lycéens complotistes) Effroyable Imposture. Selon lui, c’est un missile qui s’est écrasé sur le Pentagone ce qui explique pourquoi on a trouvé aussi peu de débris. Bien sûr la thèse a été maintes fois démentie, et en premier lieu par le FBI. Expliquant que l’absence de débris lors d’un crash d’avion était très courante et qu’on avait tout de même retrouvé la boîte noire de l’avion et les effets personnels de certains passagers dont l’ADN a été récupéré à l’intérieur du bâtiment.

Source photo : Giphy

2. Globalement d'ailleurs il n'y avait pas d'avion du tout mais que des missiles

Voilà. Au bout d’un moment on va quand même pas s’emmerder. Si y’a un missile, pourquoi y’aurait pas QUE des missiles ? Les passagers présents dans les avions n’étaient sans aucun doute que des ectoplasmes, c’est bien plus logique comme interprétation que tout ce flan que les médias sionistes cherchent à nous faire avaler. Et j’exagère à peine, la thèse complotiste met en avant l’impossibilité que des avions rentrent dans les tours, c’est pourquoi c’était sans aucun doute des missiles entourés d’hologrammes afin de modifier la perception des vidéos qui ont été par la suite diffusées dans les médias.

3. Le Vol 93 a été abattu par l'armée américaine

Le troisième avion survole la commune de Shanksville où il finira par se crasher alors qu’il visait le Capitole. Tiens, tiens, tiens, COMME DE PAR HASARD. Sauf qu’en fait les passagers ont été prévenus par leurs proches de la tournure pas très cool que prenaient les détournement d’avions, et ont essayé de reprendre le contrôle ce qui a malheureusement fini en eau de boudin et en crash.

4. Le vol 93 N'A JAMAIS EXISTÉ

Oui parce que même dans les complotistes, on a des complotistes extrémistes qui vont toujours un peu trop loin.

5. C'est Israël qui a tout commandité

D’ailleurs la principale théorie du complot encadrant les attentats du 11 septembre consiste à croire que tout le monde était au courant de cette attaque. Le gouvernement américain d’un côté mais aussi le gouvernement israélien. Ils auraient fomenté tout ça afin de trouver une excuse pour défendre Israël contre ses ennemis et de mettre tous les sionistes au pouvoir. A ce sujet, une légende totalement chtarb raconte que 4000 juifs s’avéraient mystérieusement absents le jour de l’attaque, comme si on les avait prévenus. Alors déjà j’aimerais bien savoir comment « ils » (sans trop savoir qui se cache derrière ce « ils ») auraient fait pour prévenir 4000 juifs (sachant qu’il est peu probable que les « juifs » aient reçu une newsletter sur les attentats à venir organisés par les gens « de chez eux ») qui se seraient naturellement bien gardés de prévenir leurs amis, leurs collègues, leurs proches (parce que c’est bien connu, les juifs sont très méchants). Bien entendu cette info était surtout une intox qui a juste été relayée par une poignée de sous-mentaux.

6. Les investisseurs étaient au courant

Bah oui c’est évident. Encore une fois, on ne sait pas vraiment qui les aurait prévenus et comment mais plusieurs preuves INDUBITABLES montrent que les compagnies d’American Airlines et de United Airlines ont été l’objet de spéculations à la baisse PILE POIL LE JOUR-MÊME. Rappelons tout de même que la menace terroriste existait déjà à l’époque et pouvait avoir une influence sur les spéculations financières.

Source photo : Giphy

7. L'armée américaine a sciemment refusé d'intercepter les avions détournés

Evidemment y’a pas d’autres explications. L’armée américaine est si puissante que ça doit être ultra facile de bloquer un avion armé à bloc pour l’empêcher d’aller s’écraser où bon lui semble. Fastoche comme manœuvre. S’ils ne l’ont pas fait c’est juste qu’ils avaient un peu la flemme.

8. Il y avait déjà des bombes dans les Twin Towers

Visiblement il y a vraiment un truc que les complotistes n’arrivent à digérer, c’est que des avions se soient plantés dans les tours. Physiquement ça semble peu concevable. Déjà parce que les tours sont en acier, mais en plus elles sont tombées sur elles-même. Et comme les complostistes sont souvent aussi experts en infrastructures des grandes constructions, ils ont bien vu qu’il y avait un loup. Il est plus plus plausible qu’on ait installé plein de bombes dans les bâtiments qui ont ainsi entraîné leur chute.

9. Les terroristes qui ont détourné les avions ont tous survécu

Celle-là, elle est vraiment marrante. En fait les noms des terroristes impliqués dans le détournement des avions sont très communs. Ce sont un peu les Bernard Dupont et les John Smith du monde arabe si vous voulez. Mais ça quand on n’y connait rien, on ne peut pas le savoir. Il était donc plus logique de supposer que les terroristes étaient encore vivants puisqu’on avait croisé à nouveau leur nom après les attentats. Et puis bon comme ils se ressemblent tous les barbus, y’a pas à chercher bien loin.

10. Les avions étaient en fait des reptiles

Non j’avoue ça c’est juste une théorie du complot que j’essaie de faire plébisciter depuis que je suis ado mais pour l’instant ça prend pas. Pourtant regardez bien ces images des avions juste avant qu’ils ne se crashent, si vous plissez les yeux, on voit bien que les avions ont une petite langue et des pattes et des yeux globuleux. Hasard ? Je ne le crois pas.

Source photo : Giphy

La vérité est ailleurs. Mais où putain ?

Source : Le Figaro, The Richest, Wikipédia