C’est pas parce qu’on est une star qu’on a QUE de la chance. Parfois, on peut être une star et vivre avec une maladie chronique dont l’implication quotidienne peut aller du casse-pied au « tu as toutes les chances de mourir bientôt ». Pour autant, toutes les stars ne parlent pas de leur maladie ; certaines en revanche se sont mises en tête de faire connaître ce qui les touchaient afin de sensibiliser le public et les autres malades. Cool Raoul.

1. Selena Gomez - un lupus

Forcée d’arrêter une tournée pour se faire soigner par chimiothérapie, Selena Gomez a publiquement révélé sa maladie au grand public. « On m’a diagnostiqué un lupus, et j’ai suivi des séances de chimio. C’est pour ça que je me suis arrêté. » Elle a ensuite essayé de sensibiliser le public à cette maladie autoimmune qui détruit les parties saines du corps de celui qui en est atteint. D’autant que, lors de son arrêt, les spéculations sont allées bon train sur ses problèmes supposés d’alcoolisme ou de drogue.

Officially a part of the fam @puma #pumapartner

A post shared by Selena Gomez (@selenagomez) on

2. Lena Dunham - l'endométriose

Comme une femme sur dix (souvent non diagnostiquée), Lena Dunham souffre d’endométriose. Elle a évoqué publiquement la maladie et encouragé les femmes à mieux s’informer sur le sujet. « Depuis mes premières règles, il y’a toujours eu un truc qui n’allait pas ; les maux d’estomacs commençaient très vite et étaient anormalement forts. Mes règles étaient beaucoup plus douloureuses que celles qu’on pouvait voir dans les pubs pour les serviettes hygiéniques. » L’endométriose consiste en une inflammation des tissus de l’utérus en dehors de celui-ci, créant des douleurs et des risques importants pour les femmes. Il faut se faire traiter.

Crédits photo (creative commons) : David Shankbone

3. Bella Hadid - la maladie de Lyme

Bella Hadid souffre de la maladie de Lyme. Cette affection causée par une bactérie transmissible par les animaux est en pleine expansion en occident. Elle commence par des symptômes proches de ceux d’une grippe et progresse en trois phases au cours desquelles les douleurs s’accentuent ; la bactérie engendre aussi des problèmes neurologiques, de la fatigue, des troubles du fonctionnement de la vue ou du foie et des problèmes cardiaques. Bref, c’est une belle merde, difficile à diagnostiquer. Bella Hadid a décrit à plusieurs reprises ces sensations en incitant les personnes ressentant des difficultés similaires à se faire tester : « Je sais ce que c’est de ne pas pouvoir se lever tellement on a mal, on est crevé, et d’être incapable de socialiser en raison de l’anxiété latente. »

Crédits photo (creative commons) : LOVE Magazine

4. Lady Gaga - la fibromyalgie

Lady Gaga souffre de fibromyalgie. Comme elle le dit : « le terme souffrir ne vise pas à provoquer de la pitié ou à attirer l’attention et j’ai été très déçue de voir des commentaires insinuant que j’exagérais la douleur ou que je faisais semblant d’être malade. (…) Je suis une battante. J’utilise le terme ‘souffrir’ non seulement parce que la douleur chronique a changé ma vie, mais aussi parce qu’elle m’empêche de vivre une vie normale. Et elle m’empêche de faire ce que je préfère faire dans la vie, c’est à dire jouer devant un public de fans. »

La fibromyalgie est une maladie qui cause de la douleur dans les os et les muscles et engendre de la fatigue. Elle a aussi des incidences sur le moral, l’assimilation de la douleur par le cerveau, le sommeil et la mémoire. Il n’existe pas de médicament miracle, simplement des antalgiques.

5. Kim Kardashian - le psoriasis

On sait à peu près ce qu’est le psoriasis, un truc pas agréable agréable pour les personnes qui en sont atteintes et qui peut avoir une incidence sur leur vie sociale. Kim Kardashian incite les porteurs à mieux s’assumer : « Parfois, j’ai l’impression que tout le monde est au courant, alors pourquoi s’emmerder à le cacher ? Toute personne atteinte a des symptômes différents : parfois ça gratte, parfois ça craquelle. Moi j’ai des poussées de temps en temps pour des raisons différentes. J’espère qu’un remède verra le jour, évidemment, mais en attendant j’ai appris à l’accepter comme une part de ce que je suis.

Crédits photo (creative commons) : Eva Rinaldi DescriptionAustralian photographerWork locationSydneyAuthority control: Q37885816

6. Venus Williams - le sydrome de Sjögren,

Venus Williams a encore fait des finales de Grand Chelem, cette année, à 37 ans. C’est une performance dingue, surtout quand on sait qu’elle est atteinte depuis le début des années 2010 du syndrome de Sjögren, une maladie autoimmune qui touche les glandes générant des liquides et assèche la bouche, la cornée et peut provoquer des toux sèches invalidantes. Le tout avec la fatigue qui suit. Venus Williams en parle elle-même : « La fatigue est difficile à expliquer à une personne qui n’est pas atteinte. Certains matins, je me sens vraiment malades, comme si j’avais une grosse grippe. Je suis fatiguée en permanence, à différentes échelles. On s’habitue presque à tous ces symptômes. On se dit qu’il faut faire avec, continuer quoi qu’il arrive. »

7. Lil Wayne - l'épilepsie

Lil Wayne est épileptique depuis l’enfance. Même arrivé à l’âge adulte, il continue d’avoir des crises régulières et s’est fait hospitaliser en 2013 pour essayer de se faire traiter. Comme l’épilepsie cause des troubles de la mémoire, c’est sa famille qui lui a fait savoir qu’il était sujet à une récurrence de crises.

Crédits photo (creative commons) : Michael Williams

8. Morgan Freeman - la fibromyalgie aussi

Morgan Freeman aussi est atteint de fybromyalgie. L’acteur souffre le martyr depuis un accident de voiture subi en 2008 qui l’a laissé avec des séquelles nerveuses. Il s’est fait un des avocats de l’utilisation de la marijuana à des fins thérapeutiques : « la douleur dans mon bras gauche est si intense que la seule chose qui peut l’atténuer, c’est la marijuana. »

9. Zoe Saldana - la thyroïdite de Hashimoto

Autre maladie autoimmune qui dérègle et endommage la thyroïde, Hashimoto cause une hypothyroïdie qui se traduit souvent par le développement d’un goitre, de la fatigue et des dérèglements hormonaux importants, conduisant parfois à des chutes de cheveux. Saldana explique pourquoi elle en a parlé publiquement : « Parfois, c’est bien de pouvoir partager les choses avec lesquelles vous vous battez. Ca ne fout pas ma qualité de vie en l’air. Ca m’oblige simplement à être un peu plus consciente de la manière dont je vis et de ce que je fais à mon corps. »

Crédits photo (creative commons) : Gage Skidmore

10. Michael J. Fox - Parkinson

Diagnostiqué en 1991 à 25 ans, Michael J. Fox est étonné de sa propre capacité à résister à la maladie. « Quand j’avais 25 ans, on m’a dit que je ne pourrai plus travailler d’ici 10 ans. Je devrais être totalement handicapé à l’heure actuelle. Ca n’est pas le cas. Je peux continuer à vivre presque normalement. »

Crédits photo (creative commons) : Alan Light

Je suis malaaaade, complètement malaaaaade.