Le Japon a tout pour lui : une histoire passionnante et foisonnante, des monuments, une culture incroyable, entre modernité et tradition, des grandes villes tentaculaires et une nature parfois atypique. Un pays qui encourage à ne pas toujours s’en tenir aux fondamentaux. Tokyo c’est bien sympa, mais le Japon regorge de coins incroyables qui n’attendent que vous. Des endroits comme ces 10 là…

1. Shikoku

C’est l’une des quatre grandes îles du Japon et pourtant, elle est un peu délaissée par le tourisme. Ce qui est plutôt dommage vu ce qu’elle a à offrir. En matière de paysages mais pas seulement. C’est notamment là que de nombreux japonnais effectuent depuis très longtemps le pèlerinage de K?b?-Daishi, qui consiste à parcourir à pied une très longue distance afin de s’arrêter dans les 88 temples présents sur l’île. Ce qui prend généralement 2 bons mois.

2. Le Parc de Hitachi

Situé au nord de Tokyo, ce parc floral de 190 hectares offre un spectacle saisissant, qui évolue au fil des saisons. Si vous y allez de fin avril à mi mai vous pourrez admirer quelques 4,5 millions de nemophilas. De magnifiques fleurs bleues qui contribuent encore plus à la magie propre à ce lieu hors du temps et de l’espace.

???? ??????, ?????? #HitachiPark #MYASNIKOVSKIY? #?????????????_?_????????????? #?????????????_?_MYASNIKOVSKIY?

A post shared by ?????????????? "MYASNIKOVSKIY" (@myasnikovskiy_ta) on

3. Les Dunes de Tottori

Des dunes au Japon ? Oui madame ! Pouvant atteindre 50 mètres de hauteur et s’étendant sur 16 kilomètres, elles procurent une sensation d’ailleurs. On peut même s’y promener à dos de chameau, en admirant les flots impétueux.

4. La forêt de bambous de Sagano

Au pied du mont Arashi, près de Kyoto, ce lieu-dit est assez célèbre au Japon. On peut y admirer les cerisiers en fleurs qui ont participé à la renommé du pays mais surtout s’immerger dans l’impressionnante forêt géante de bambous de Sagano. Un lieu unique qui produit sa propre lumière, due à l’infiltration du soleil à travers les bosquets de bambous, ainsi que sa propre musique, produite par le vent qui serpente entre les bambous. Magique !

5. Aoga-shima

Une île incroyable que l’on trouve à 358 km au sud de Tokyo, dans la mer des Philippines. Une île qui abrite un énorme double volcan, ce qui est en soi assez rare pour mériter le déplacement. Environ 200 personnes y vivent à l’année.

#aogashima #island #aogashimavolcano / #japon via @ internet

A post shared by cokgezenadamlar?com (@cokgezenadamlar) on

6. Gokoyama

Un petit village traditionnel isolé qui a su résister au progrès et à l’industrialisation pour aujourd’hui témoigner du passionnant passé du Japon. Voisin du village Shirakawa-go, il est moins fréquenté que ce dernier et donc plus recommandable si on cherche à davantage emprunter les chemins de traverses en dehors des autoroutes touristiques plus connues. On peut notamment y admirer d’anciennes maisons vieilles de 300 ans, avec leurs jolis toits de chaume. L’UNESCO ne s’y est pas trompé.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

7. L'étang bleu de Biei

Une étendue d’eau artificielle conçue pour empêcher une érosion volcanique de sable qui présente la particularité d’être d’un bleu quasi-surnaturel. Une couleur due à la présence dans l’eau d’aluminium (qui provient de sources voisines) et au fait que la chaux et le souffre ont conféré au lit une couleur immaculée qui contribue au phénomène. Le parfait fond d’écran d’ordinateur !

8. Mt.Takao Beer Mount

Déguster une bonne bière fraîche à 500 mètres de hauteur, en admirant une superbe vue sur Tokyo, tout en profitant de la fraîcheur de la forêt environnante, ça ne se refuse pas. Et comme les choses sont bien faites, un téléphérique assure le transport.

9. La vallée de Shimoguri-no-Sato

Surnommée le Tyroll du Japon, cette vallée présente deux énormes avantages : elle est très peu fréquentée et fait partie des plus beaux spots du pays. Revers de la médaille : l’accès n’est pas des plus simples.

10. Le mont K?ya

Un autre endroit religieux particulièrement photogénique par ailleurs classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Accessible en funiculaire, le mont K?ya comprend une grosse centaine de monastères qui font en plus chambre d’hôtes. Il est donc fortement recommandé d’y rester au moins une nuit pour apprécier l’ambiance si particulière.

Et encore, il reste plein d’endroits moins connus qui restent recommandables. N’hésitez pas à partir à l’aventure !