Être un bon coup ou ne pas être un bon coup ? C’est la question qui obsède, qui déchaîne les passions, qui te hante. A chaque fois tu te demandes si tu as été à la hauteur de ses attentes. Pour répondre à cette question, il y a des signes qui ne trompent pas. Par exemple moi, on m’applaudit toujours après. Mais si cela ne vous arrive jamais, il existe d’autres manières de le savoir, et c’est la science qui le dit. C’est fou ce qu’on peut apprendre grâce aux études.

1. Les mecs avec du bide sont meilleurs au pieu

Selon les recherches d’une université turque, les ventripotents seraient plus compétents sexuellement. Ils seraient moins précoces que leurs copains minces. Et puis le bidon c’est mignon, c’est douillet et les femmes adorent j’en sais quelque chose.

Source photo : Giphy

2. Les gauchers/ères aussi

Les gauchers sont, toujours selon des études douteuses, plus créatifs que les droitiers. Au lit aussi apparemment, et ils procureraient plus de plaisir à leurs partenaires sur le plan quantitatif et qualitatif. Les droitiers ont cependant de nombreuses autres qualités que n’ont pas les gauchers. Personnellement je ne suis pas concerné, étant ambidextre, mais je laisse les gauchers et les droitiers s’insulter dans les commentaires.

3. Les blondes (EVIDEMMENT)

C’est en tout cas ce que prétend une étude britannique réalisée auprès de 1000 hommes. Les blondes seraient plus coquines et plus entreprenantes. Cependant, que les brunes soient consolées, les personnes interrogées estiment qu’elles sont plus sérieuses pendant les longues relations et qu’elles sont de meilleures fées du logis. Tague une brune pour se foutre de sa gueule.

4. Les mecs qui ont de l'humour

Selon une étude, les femmes dont les partenaires ont un sens de l’humour développé connaîtraient plus souvent l’orgasme. Et j’ai un jour entendu l’adage « femme qui rit, à moitié dans ton lit ». Or un récent sondage réalisé au bureau révèle que plus de 93% des rédacteurs sont puceaux, et 5% ont déjà tenté une fois sans réitérer l’expérience. Faut donc bien admettre que l’humour c’est vraiment pas notre fort et qu’il est grand temps qu’on s’arrête d’écrire.

Source photo : Giphy

5. Les gens qui aiment la glace au café

Etude dirigée en 2013 par Alan Hirsch, docteur en neurologie et psychiatrie au Smell and Taste Institute in Chicago. Les adeptes de glace au café ne seraient pas préoccupés par le futur et accorderaient plus d’importance et de passion au moment présent. Cela ferait d’eux d’excellents amants. En préparation, le top 10 des parfums de glaces et ce qu’ils veulent dire de toi.

6. Les hommes maniaques

Une étude canadienne cette fois. Si tu aimes la vaisselle, passer l’aspirateur, récurer les chiottes avec la langue et savonner ta moquette uniquement vêtu de gants de ménage en plastique rose, alors ta compagne te dira merci au lit. Je soupçonne le lobby des mères canadiennes d’avoir inventé cette étude pour donner envie à leurs enfants ados de ranger leur chambre spontanément.

7. Les runners

Le sondage a été réalisé par runners.fr sur la page Facebook de Runners.fr, c’est dire comme c’est une source fiable. Je ne doute absolument pas de la véracité et de l’impartialité de cette étude.

Source photo : Giphy

8. Les amateurs de poisson

C’est en tout cas ce qu’affirme le Huffington Post. Le poisson est une excellente source d’acides gras oméga 3 et ça met les consommateurs de poiscaille dans de bonnes conditions pour le sexe. En plus paraît que c’est bon pour la mémoire. Ce qui forme un combo parfait pour se souvenir de tes parties de jambes en l’air quand tu es bourré. Les Bretons savent ce qu’il leur reste à faire.

9. Les buveurs/euses de bière

Encore un truc qui t’arrange espèce d’ivrogne. Mais c’est pas nous, c’est une étude. Alors ça va, on peut continuer à se bourrer la gueule. Mais avec modération, s’il vous plaît.

10. Les gamers

C’est réellement une étude qui dit ça. La prochaine fois qu’un mec / une fille t’approche en te demandant quel est ton rang sur League of Legend, ne prends pas tes jambes à ton cou, ce sera peut-être la meilleure bête de sexe que tu auras jamais connue.

Source photo : Giphy

Ces études qui viennent des quatre coins du monde prouvent bien que la connerie est universelle.