tontons couv

Georges Lautner vient de casser sa pipe... Ça fait une paye qu'on se gausse comme des bossus sur les redif's des aventures de ces gaillards filmés par le grand Georges. Ils ont beau prendre de la boutanche, les artilleurs du rire n'ont pas fini de nous agiter les zygomatiques. Et ils nous manque ces gaziers, c'est pas avec les rigolos en RTT qu'on nous balance sur les ondes aujourd'hui qu'on va se taper la croupe par terre. Alors, en attendant qu'un nouveau messie de la blague pointe le bout de son pif dans notre rade, révisons nos classiques.

  1. "Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît"
  2. "Touche pas au grisby, salope !"
  3. "C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases"

  4. "Mais moi les dingues, j'les soigne, j'm'en vais lui faire une ordonnance, et une sévère, j'vais lui montrer qui c'est Raoul. Aux quatre coins d'Paris qu'on va l'retrouver, éparpillé par petits bouts façon puzzle... Moi quand on m'en fait trop j'correctionne plus, j'dynamite... j'disperse... et j'ventile..."
  5. "Mais y connaît pas Raoul ce mec ! Y va avoir un réveil pénible..."
  6. "Écoute, on t'connaît pas, mais laisse nous t'dire que tu t'prépares des nuits blanches... des migraines... des "nervous breakdown", comme on dit de nos jours"
  7. "Alors ? Y dors le gros con ?... Bah y dormira encore mieux quand il aura pris ça dans la gueule ! Il entendra chanter les anges le gugusse de Montauban... Je vais le renvoyer tout droit à la maison mère... Au terminus des prétentieux"
  8. "Si on bricolait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises"
  9. "Patricia, mon petit... Je voudrais pas te paraître vieux jeu ni encore moins grossier. L'homme de la Pampa, parfois rude, reste toujours courtois mais la vérité m'oblige à te le dire : ton Antoine commence à me les briser menu !"
  10. "J'te disais que cette démarche ne s'imposait pas. Aujourd'hui, les diplomates prendraient plutôt le pas sur les hommes d'action. L'époque serait aux tables rondes et à la détente. Hein ?Qu'est-ce que t'en penses ?
    - J'dis pas non"
  11. "Mais dis-donc, on est tout de même pas venu pour beurrer les sandwichs !"
  12. "Louis de retour. Présence indispensable.Présence indispensable... Après quinze ans de silence, y'en a qui poussent un peu quand même. Quinze ans d'interdiction de séjour. Pour qu'il abandonne ses cactus et qu'il revienne à Paname, faut qu'il lui en arrive une sévère au vieux Louis. Faut qu'il ait besoin de pognon ou qu'il soit tombé dans une béchamelle infernale"
  13. "Mais qu'est-ce que c'était que cette fusillade ? On ne se serait pas permis de vous flinguer sur le domaine ? - Eh ben, on s'est permis"
  14. "On ne devrait jamais quitter Montauban"
  15. "Quand le lion est mort, les chacals se disputent l'empire. On ne peut pas leur en demander plus qu'aux fils de Charlemagne."
  16. "J'dis pas que Louis était toujours très social,non, il avait l'esprit de droite. Quand tu parlais augmentation ou vacances, il sortait son flingue avant que t'aies fini, mais il nous a tout de même apporté à tous la sécurité."
  17. "Y'a vingt piges, le Mexicain, tout le monde l'aurait donné à cent contre un : flingué à la surprise. Mais c't'homme là, ce qui l'a sauvé, c'est sa psychologie"
  18. "Y'a des impulsifs qui téléphonent, d'autres qui se déplacent"
  19. "Les ruptures, les retrouvailles : les fluctuations de la fesse"
  20. "Allons vite messieurs, quelqu'un pourrait venir, on pourrait se méprendre, et on jaserait. Nous venons déjà de frôler l'incident"
  21. Bonus : Faut reconnaître...C'est du brutal !

Ca va maintenant vous connaissez Raoul ?

Source : "Les tontons flingueurs" de Georges Lautner

Et sinon, rien à voir, mais parce que toi aussi tu détestes courir (sauf des fois), découvre notre dernière vidéo (et abonne-toi à notre page Youtube)