Ayé, Edouard Philippe l’a annoncé. Il nous quitte. Il part. Il prend son envol. Il vogue vers de nouveaux horizons. Il largue des amarres. Bref il se casse au Havre quoi. Moins de pression (sauf au comptoir, héhéhéhéhéhéhéhéhéhériregênanthéhéhé), plus de plaisir. Mais bon sang de bois, comment donc allons nous faire pour survivre ? Qui va bien pouvoir remplir désormais cette délicate mission ? Nous avons enquêté dans notre local à vélo et voici les dix noms qu’on aurait bien vu pour le remplacer, même s’il semblerait qu’il soit déjà remplacé par un mec beaucoup moins drôle que les gens de cette liste.

1. Jean-Marie Bigard : ce mec sait poser ses couilles sur la table bordel

Déjà que le mec était chaud pour devenir président (on s’était d’ailleurs demandé à quoi pourrait bien ressembler la gueule du conseil des ministres avec Bigard), alors forcément il serait pas contre un p’tit poste de premier ministre. De premier ministre de mes couilles même.

2. Agnès Buzyn : pour la récompenser de son grand succès aux municipales

Après une belle maîtrise de la pandémie, et une belle victoire à sa candidature improvisée à la mairie de Paris, je pense que le mieux c’est qu’on la mette à la tête du gouvernement, on a besoin de profils aussi pointus.

3. Manuel Valls : juste pour qu'il arrête d'envoyer des candidatures pour un stage

Toutes les boîtes mail sont saturées ça commence à être super chiant.

4. Emmanuel Macron : parce qu'il était jaloux de la popularité de son premier ministre

Du coup, pas impossible que Edouard Philippe devienne président. Ou alors Emmanuel Macron fait des deux. Ou alors non, je sais ! Alexandre Benalla est président ! Non ? Bon écoutez moi je propose hein.

5. Benoît Hamon : parce qu'il nous manque

Et qu’on aimerait bien qu’il introduise les kebabs à la cantine et qu’il mette des photos de son chat pour décorer l’Elysée, ce mec est trop notre pote.

6. Cruella : OK c'est un personnage de fiction mais elle est la seule candidate à remplir le critère de capillarité bicolore

Source photo : Giphy

7. Edouard Philippe lui-même

Très haut dans les sondages, Macron feinte tout le monde et le fait revenir comme un prince. Edouard se teint la barbe et le petit stratagème passe comme une lettre à la poste. Faire du nouveau avec du vieux, c’est possible.

8. Didier Raoult : parce que de toute façon, sinon...

View this post on Instagram

Mais tu pars avec panache et fierté !

A post shared by Topito (@topito_com) on

9. El professor : le meilleur stratège all times

Il brieffe les équipes pour que tout le monde soit opérationnel mais reste dans l’ombre (là où y a pas trop de danger, faut pas déconner). Il est persuadé de tout contrôler mais dès qu’une meuf entre dans l’histoire, il perd tous ses moyens et se laisse dominer par ses émotions. Je le vois bien diriger le pays tout en restant bien planqué à Matignon, loin des méchants manifestants.

10. Aurélien Barrau, LAISSEZ-MOI REALISER MES REVES BORDEL

Astrophysicien spécialiste de relativité générale et des trous noirs, philosophe de surcroît et militant écologiste porte parole des théories décroissantes, détenteur de la plus belle chevelure éco-quantique de France… Excusez-moi du peu mais notre pays aurait quand même un peu plus de classe avec cette formidable personne aux commandes du gouvernement. Alors c’est sûr, il y a peu de chance qu’il soit chaud patate, mais bon on n’a plus le droit de rêver ? Regardez-le ! Regardez-le comme il est parfait ! Mais quel est donc son shampoing ?

C’est le moment d’envoyer vos candidatures les gars.