En matières de dessert, on a l’embarras du choix. Surtout quand on parle de desserts alcoolisés… Et c’est une très bonne nouvelle parce que justement ce soir, tu reçois un ami qui a la dalle en pente, bref, qui a été baptisé avec une queue de morue, bref, un pote dont le gosier s’assèche un peu trop vite, bref, un alcoolo quoi. Ces desserts devraient le rendre heureux.

1. Un baba au rhum

Plutôt simple à réaliser, le baba au rhum annonce bien la couleur. C’est peut-être la preuve qu’il manque un peu d’élégance parce qu’on sait qu’on va finir torché dès la première bouchée (oui on tient pas l’alcool, et alors ?).

Dose de rhum recommandée : 10 cl (peut être poussée à 15 cl si vraiment tu veux l’endormir avant le digestif).

Source photo : Giphy

2. Un Irish Coffee

Mouiiii mouiiii bien sûr je prendrai bien un petit café pour le dessert. Boah tant qu’on y est allons-y pour le Irish coffee dans ce cas. Oui bon bah c’est pour la chantilly en plus quoi. Et puis le sucre. Et puis la poudre de cacao. Pardon ? Ah ? Oui le whisky oui c’est vrai j’avais oublié oui bon bah dans ce cas tant pis hein.

Dose de whisky recommandée : 5 cl (pour les faibles), 10 cl (pour les bourrés), 15 cl (pour les alcoolos).

3. Des cannelés

Eh bien oui, figurez-vous que les cannelés contiennent du rhum. Ça vous en bouche un coin ça hein ? Bon alors on en mange plutôt pour le goûter que pour le dessert mais si on s’en cale une bonne dizaine dans le gosier ça peut commencer à nous faire tirer de l’œil.

Dose de rhum recommandée : une toute petite cuillère à soupinette.

4. Une coupe colonel

Un nom de dessert qui en impose. En plus des boules de citron c’est frais, c’est estival, bref ça fout une bonne ambiance. Et puis c’est bon pour la santé le citron quoi ! Oui bon alors on a aussi un peu de vodka, parce sans ça on se ferait chier voilà tout.

Dose de vodka recommandée : 20 cl (non c’est pas une blague).

5. Des bananes flambées

La banane flambée est vivement recommandée car elle apporte beaucoup en termes de vitamines. Après on a deux possibilités de bananes flambées. La version triste qui revient à faire sauter une banane à la poêle en gros. La version améliorée, c’est avec du chocolat fondu dessus et aromatisé au rhum (ou plutôt arhumatisé MDRRRRRRRRR).

Dose de rhum recommandée : deux bouchons selon la loi, quatre bouchons selon ton cœur.

Source photo : Giphy

6. Des crêpes Suzette

La crêpe Suzette a le bon goût d’offrir une sauce de sucre caramélisé avec du jus de mandarine, de la liqueur Grand Marnier ou du bleu de Curaçao. Ca a quand même plus de gueule que la crêpe tradi’ entre nous. On peut ensuite les flamber (mais ça s’est surtout pour impressionner ton audience, pour faire genre quoi).

Dose de Grand Marnier recommandée : varie en fonction de ton niveau d’empathie.

7. Un crumble aux pommes et au calva

Comme vous pouvez vous en douter, un crumble aux pommes et au calva c’est un peu comme un crumble aux pommes sauf qu’on rajoute aussi du calva. Pas compliqué comme recette. Faut aimer le calva quoi.

Dose de calva recommandée : jusqu’à ce que mort s’ensuive.

8. Un gâteau nantais

S’il y a bien une seule bonne raison de se rendre à Nantes, c’est pour y tester le gâteau nantais. Certes légèrement étouffe-chrétien, ce gâteau a toutefois le mérite de contenir du rhum ce qui en constitue par ailleurs le seul intérêt.

Dose de rhum recommandée : jusqu’à ce que le gâteau ne soit plus sec.

9. Des poires pochées au vin

Y’a vraiment des gros pervers sur le plan culinaire. Ceux qui ont inventé la poire au vin font partie de cette espèce qui est la pire.

Dose recommandée de pinard : équivalent à ton niveau de vomi en préparation.

10. La souplette givrée

Une soupe de whisky avec des glaçons de gin et au milieu une glace au calvados avec des biscuits d’Amaretto. Bon perso je viens d’inventer cette recette mais je pense qu’elle a sa place dans Top Chef.

Dose d’alcool : beaucoup.

Bon et quand même si ton pote mange 5 babas au rhum dans la soirée, n’hésite pas à lui conseiller d’aller consulter (Alcool Infos Service, c’est ici). L’alcool, c’est mal les enfants, la modération, c’est mieux.