Vinyl_albums
Crédits photo (creative commons) : Grendelkhan

Ça peut paraître le comble du snobisme, mais la mort annoncée du CD et le revival du vinyle nous conduisent parfois à ce paradoxe : revenir à une technologie précédente pour profiter pleinement de ses albums préférés. Vous allez certainement vous sentir gêné de retourner chez votre disquaire, oui, bonjour, c'est encore moi... je vais vous le reprendre ce disque, mais en noir. Mais c'est pourtant vous qui avez raison, la musique, c'est en vinyle qu'elle s'écoute aujourd'hui, avec ce petit son qui crépite au début de l'album.

  1. C'est plus grand
    Depuis la dématérialisation généralisée de la musique, on nous répète que le CD, c'est aussi un objet qu'on veut garder, avec des belles images et du texte. Ben un vinyle, c'est un plus gros objet.
  2. C'est plus respectueux de l’œuvre
    On ne zappe pas de chanson sur un vinyle. Parce que c'est chiant. Du coup, vous apprenez à reconnaître un vrai bon album d'un disque moyen qui fait illusion sur deux morceaux. Le vinyle vous permettra de faire le tri entre les imposteurs et les artistes qui font le boulot sans faire de remplissage.
  3. C'est moins fragile
    Le disque en lui-même demande de l'attention et du doigté. Mais ce n'est rien comparé au disque compact qu'il faut certes préserver des agressions extérieures, mais dont le boitier sera forcément en miettes au bout de moins d'un an. Pour chaque petite dent pétée, achetez un vinyle, ça va aller vite.
  4. C'est l'objet phare du vrai mélomane
    Des CD, tout le monde en a. Même votre cousine à l'époque avait les 25 exemplaires de "La plus grande discothèque du monde". Mais une belle collection de vinyle c'est l'apanage du gourmet de la musique, du fin limier de la note (ouais ok, là ça veut rien dire). Vous êtes une personne distinguée et ça doit se voir sur vos étagères.
  5. C'est avant tout autre chose niveau "son"
    "Écoute moi donc ce grain, ahhh c'est rond, c'est chaud. Oh que c'est bon, c'est autre chose que ces merdes compressées !". Vous en avez entendu plus d'un mec se vanter de la sorte alors qu'ils sont en train de commenter un 33 tours best of de Abba acheté 1 euro dans une brocante.Vous vous moquez mais secrètement vous avez rêvé d'en être ? Le bonheur est à portée de platine mon vieux. Foncez !
  6. C'est l'occasion de vous faire les bras
    On a souvent le cliché du fan de musique un peu maigrichon, portant une veste en daim et un foulard. Mais celui qui a transporté deux-trois caisses de vinyles lors d'un déménagement le sait : le vinyle c'est surtout un truc de bonhomme. Un intégrale des Beatles ça se mérite monsieur ! Et puis si vraiment vous trouvez ça trop lourd, ça vous forcera à faire le tri. Garder un Carlos et un Patrick Sebastien dans votre collection peut vous provoquer une tendinite la prochaine vous que vous bougerez votre collec'. Ça fait réfléchir...
  7. C'est un retour au lien social
    Il y a toujours la solution internet qui marche bien. Mais le vrai plaisir du mélomane c'est de se retrouver dans une brocante ou un magasin spécialisé et de tailler un peu le bout de gras avec le vendeur qui a un bouc et une veste en Jean. "C'est vrai vous avez-vu AC/DC en 1976 - Ouais mon petit, backstage en plus, je peux même te dire que Bon Scott raffolait des Palmitos ! - Wouah, tout une époque..."
  8. C'est pratique pour caler les meubles
    Le problème du Cd comme on l'a déjà dit c'est que c'est fragile cette saloperie. Avec une bonne pile de vieux vinyles vous pourrez aisément recaler toutes vos étagères, lits, tables, qui supportent mal votre appart' en pente. Du coup si Vraiment vous ne voulez pas les jeter, ça fait une utilité pour vos vieux Carlos.
  9. C'est un placement financier intelligent
    Le vinyle était le roi, puis il parti, puis il est revenu. Et quand ce sera autour du CD de devenir un objet vintage nostalgique pour les gens qui auront 40 ans dans 20 ans, il va repartir. Mais ne faites pas l'erreur que les gens ont fait dans les années 80 en les bazardant. Conservez-les bien, car ils vont prendre de la valeur, de plus en plus. Dans 50 ans, ce vinyle d'ABBA vaudra 768 golden gluons(la monnaie mondiale du futur) sur Ebay 3D. Ne faites pas les cons !
  10. C'est juste classe en fait
    Le petit grésillement du début, le son du diamant qui se pose sur le disque, y a pas à dire ça fait cool. Ça donne envie de s'asseoir dans un fauteuil avec un grand verre de vin et une pipe (si on est un homme, ou Régine) ou un porte-cigarette à la Audrey (si on est une femme ou Vincent Mc Doom). Alors oui, c'est un matériel friable, qui comme une VHS, garde les stigmates des écoutes. Mais n'est-ce pas dans l’éphémère qu'on trouve le beau ? Non ? Ok, pardon, on voulait faire une conclusion poétique, mais c'est raté.

Convaincus ?