Ça fait des années que la SNCF tente de nous faire préférer le train, alors qu’il suffisait de nous demander gentiment pour qu’on leur file un petit coup de main. Allez, c’est bien parce que c’est vous.

1. Parce qu’on ne met pas 2h avant de monter dans le train

Pour les pressés, les retardataires et ceux qui se décident à l’arrache, le train c’est la possibilité de piquer un sprint sur le quai dans l’espoir de monter dans un wagon. Un luxe de voyager dans l’urgence sans avoir à se pointer 2 heures avant à l’aéroport pour enregistrer ses éventuels bagages, passer les contrôles de sécurité et attendre sagement ensuite en achetant des bricoles trop chères dans des magasins pour touristes. Quoique, sur ce dernier point, les gares aient adopté le même business plan depuis un bail.

Source photo : Giphy

2. Parce qu’il y a un bar !

Vous allez nous répondre que dans un avion aussi il est possible de picoler. Certes, mais c’est l’affiche assurée avec vos voisins qui vous jettent des regards pleins de reproches. Alors que le wagon bar du train, c’est un peu le bistrot du coin, un des rares lieux de mixité sociale qui existe encore, où les cadres côtoient les petites mains et les grandes gueules. Allez, tous au bar !

Source photo : Giphy

3. Parce qu’on peut passer des coups de fil sans payer une blinde

Téléphoner dans un avion, c’est parfois possible, mais en passant par le réseau satellitaire mis à disposition par la compagnie aérienne. Ne comptez pas utiliser votre forfait Free à 2 euros, ça ne passera pas. Alors que dans un train, pas de problème, à condition de vous isoler pour ne pas emmerder vos voisins de wagon avec vos bavardages incessants.

Source photo : Giphy

4. Parce que le train permet d’observer le paysage

N’est pas Yann Arthus Bertrand qui veut. Il ne suffit pas de voyager en avion pour pouvoir observer le monde d’en haut. Il faut être idéalement placé à côté du hublot, espérer qu’il n’y ait pas trop de nuages et ne pas voler trop haut au risque de ne rien voir du tout. Alors que dans un train, les grandes baies vitrées permettent à tous les passagers de profiter du paysage. Après faut supporter de voyager en le voyant défiler en accéléré et en marche arrière. Ca peut parfois laisser quelques traces dans le sac à vomi.

Source photo : Giphy

5. Parce que ça bouge autant que l'avion mais bizarrement ça fait moins peur

Voyager suspendu dans les airs à plus de 800 km/h peut interroger les moins scientifiques et les plus flippés d’entre-nous. Alors que sur des rails, on se dit à tort ou à raison, qu’il y a moins de risques de se planter. Généralement, c’est pile à ce moment qu’une personne brandit une étude qui prouve le contraire. Alors, c’est vrai que ça tangue pas mal dans un train, mais de gauche à droite. Rien à voir donc avec les trous d’air qui vous font remonter vos intestins au niveau de la glotte. Et entre nous, c’est quand même hyper désagréable.

Source photo : Giphy

6. Parce qu’on peut descendre pendant le trajet pour se dégourdir les jambes

… voire pour les plus intoxiqués, pour se fumer une clope. Contrairement à l’avion, il arrive que le train fasse des stops dans les gares situées sur son passage. Un usage bien pratique pour prendre l’air, ou se rendre dans des destinations que l’avion ne desservira jamais. A moins d’aimer voler dans des Cessna à hélices et d’avoir un PEL bien rempli.

Source photo : Giphy

7. Parce qu’on peut même arrêter le train en plein voyage

Ça s’appelle le signal d’alarme et sans en abuser, il permet en cas de problème de demander l’arrêt du train n’importe où sur son trajet. Bien que super pratique, cette option est logiquement absente lorsqu’on voyage en avion. Même si ce serait quand même pas mal.

Source photo : Giphy

8. Parce qu’on peut parfois assister à des concerts improvisés

Bizarrement, les troubadours et autres artistes de rue ne les courent pas… les rues, ni dans les avions, ni dans les aéroports. Alors que les trains de banlieue, les TER et autres métro sont devenus leur scène de prédilection et nous donnent l’impression d’être le jury de la Nouvelle Star sans avoir à débourser un radis… ou presque.

Source photo : Giphy

9. Parce qu’on peut voyager sans avoir de billet

Ça ne veut pas dire qu’on vous incite à le faire, mais c’est possible de frauder. Avec un peu de chance, vous ne croiserez pas de contrôleur pendant votre trajet. Au pire, vous devrez payer une amende et poursuivrez normalement votre voyage. Alors que dans un avion, si vous n’avez pas de billet, n’espérez même pas embarquer. Et c’est très bien comme ça.

Source photo : Giphy

10. Parce que c’est plus rapide que l’avion

On ne vous parle évidemment pas de vitesse de pointe, mais bien de temps de trajet. On a même fait un top sur les trajets en Europe qu’il vaut mieux faire en train qu’en avion pour gagner du temps. Par exemple, un Lyon-Paris met en moyenne 1h de moins si on tient compte des temps d’attente à l’aéroport à l’arrivée et au départ. Sans parler du fait que les gares sont souvent en centre-ville à la différence des aéroports.

Source photo : Giphy

Source : le train train quotidien