« L’anglais, c’est du français mal prononcé » disait Clémenceau. On ne sait pas si Clémenceau avait raison, mais il a quand même donné son nom à un porte-avion. Ce qui, soit dit en passant, est beaucoup plus classe qu’un porte-clef lumineux.

1. Une bonne partie de leur vocabulaire vient du français

Jusqu’aux deux tiers de leur vocabulaire viennent du français, même bacon et entrepreneur. Le premier vient de l’ancien français Bacon, qu’on devrait donc prononcer « ba-quon », et le deuxième vient d’Emmanuel Macron, qu’on devrait donc prononcer « François Hollande » (désolé, c’était trop tentant).

2. Ils ont d'ailleurs plein de mots français directement en français dans le texte

Rendez-vous, coup d’état, fiancé, café, ménage à trois… Ils auraient aussi pu pomper un peu sur notre sens de la mode, ça ne leur aurait pas fait de mal.

Source photo : Giphy

3. Ils ne sont même pas capables de les prononcer comme il faut

Parce que non « déjà-vu » ça n’a rien à voir avec « Deille-ja vouuuuuu ». Alors on parle de l’accent nul des Français en anglais, mais au moins il est sexy. Alors que Victoria Beckham, malgré son accent londonien de qualité supérieure, elle fait tellement peur qu’ils sont obligés de la passer en deuxième partie de soirée. Ce qui a peut-être plus à voir avec son humeur naturelle qu’avec la langue qu’elle parle, mais ce top n’a, de toute façon, aucune objectivité.

4. Beaucoup de mots anglais en français viennent en fait du français

Rail, management, toast… Dans un sens on ne fait que récupérer notre vocabulaire volé il y a des années par des anglophones peu scrupuleux. Cela n’excuse cependant pas le fait de dire « ASAP », ce qui donne une envie folle de t’éclater la tête As Soon As Possible.

Source photo : Giphy

5. Leurs devises sont en français

« Dieu et mon droit », devise de la monarchie, « Honni soit qui mal y pense » devise de l’ordre de la jarretière, « voulez-vous coucher avec moi », devise d’un club échangiste… Il savent tellement que leur langue est au français ce que la mousse de canard est au foie-gras qu’ils se sentent obligés d’importer des phrases entières.

6. L'Angleterre a été fondée par des Français

Les premiers rois d’Angleterre, ils sentaient un peu le bœuf bourguignon. Guillaume le Conquérant venait du Calvados, Richard Cœur de Lion parlait français mais pas anglais… Pendant un certain temps, le français était la langue de la cour, parce qu’ils avaient du goût. Et puis un jour ils ont découvert le bœuf à la menthe et les chemises à fleurs.

Source photo : Giphy

7. Comme l'anglais est vicieux, il nous trompe avec des faux amis

« Actually » qui ne veut pas dire « actuellement », « library » qui ne veut pas dire « librairie »… Vous me direz que ces mots n’ont rien à voir avec le français, certes, mais cela montre que non seulement ils nous volent des mots, mais qu’en plus ces ingrats s’amusent à nous tromper. On imagine que c’est une sorte d’humour anglais. Un peu comme leur cuisine.

8. En linguistique, il y a une super blague qui dit que l'anglais c'est une langue romane

A cause de l’influence du français. Alors qu’en vrai, l’anglais, c’est une langue germanique. DES BARRES T’AS VU ! L’humour de linguistes, c’est quelque chose. En même temps faut pas s’attendre à des miracles, dans un cours de linguistique, même les murs se font chier.

Source photo : Giphy

Nous pouvons donc en conclure que l’anglais n’est jamais qu’une sorte de patois français. Probablement une blague dite « d’humour anglais » qui a mal tourné. Bien à vous messieurs les anglophones, on vous fait malgré tout des French Kiss parce qu’on ne vous remerciera jamais assez d’avoir inventé la machine à vapeur.

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.