Crédits photo (creative commons) : LAI Ryanne

L'Homme moderne le sait bien, la seule chose importante aujourd'hui, la seule question qui vaille la peine de se poser, le seul motif qui vaille la peine de choisir son camp, la seule raison pour laquelle on pourrait ressortir les chars et creuser des tranchées c'est bien sûr le fondamental "T'es plutôt Google ou Apple ?" À cette question simple il est généralement facile de répondre, et le premier bipède venu aura tôt fait de se faire une opinion définitive sur ce brûlant sujet de société. Pourtant la vie parfois nous joue des tours et il arrive que nos convictions les plus fondamentales s'étiolent et s'écroulent face à un cruel hasard de la vie. Mais que t'es t-il arrivé, frère d'arme d'hier, pour que tu me trahisses ainsi ?

  1. Ô rage ! Ô désespoir ! Vous avez rencontré votre âme soeur et c'est un(e) fandroid
    Vous aviez pourtant bien précisé sur votre profil Geekmemore qu'il était absolument hors de question pour vous de sortir avec un(e) Andruser. C'est pourtant clair que ces gens-là ne sont pas des gens comme nous. Du coup quand vous avez enfin rencontré Camille, jamais vous vous ne vous êtes douté qu'elle(il) en était. Malheur à vous, vous en êtes éperdument tombé(e) amoureux(se). Vous vous étiez pourtant juré de ne jamais croquer de ce sandwich glacé là, mais il est des gourmandises auxquelles on ne résiste pas. C'est à croire que Dieu ne nous veut pas que du bien.
  2. Vous êtes toujours du côté du plus fort
    Aussi quand iOS trustait les 70% de parts d'usage, vous fustigiez les perdants tombés dans le yaourt qui acceptaient les pires caprices des constructeurs et opérateurs téléphoniques avec leurs surcouches à la con qui faisaient tout bugger. Mais depuis qu'Androïd est passé à 68%, vous avez des suées. Les petits robots verts sont partout, ils ont gagné. À 68% de winner, c'en est trop. Les perdants d'hier ont changé, il est temps de penser différent. Et puis maintenant que Adobe a abandonné Flash et que tous les sites de vidéos pornos/animalières sont passés au HTML5, la chose n'est plus si grave. Windows mobile est à 1% ? Faut pas déconner non plus, vous avez des principes !
  3. Vous êtes de gauche
    Quand vous avez vu les conditions de travail des pauvres ouvriers de Foxconn, vous vous êtes senti mal. Mais quand vous avez su qu'Apple voulait faire travailler ses employés le dimanche, là s'en était trop. De rage vous avez jeté votre iPad au travers de la gueule du premier directeur d'Apple Store venu qui ne vous avait rien fait et vous avez couru au premier magasin Orange du coin pour acheter des Galaxy S. Vous en avez pris huit. Quand on est de gauche, on n'y peut rien, c'est le cœur qui parle. Remarquez que ça aurait pu être pire, vous auriez pu passer à droite.
  4. Vous êtes de droite
    Vous tenez à vos signes extérieurs de richesse. Vous aviez donc acheté votre premier iPhone à cause du gros logo Apple bien brillant. C'est plus fort que vous, il vous faut toujours le truc le plus clinquant, sinon c'est pas en raccord avec la Rolex. Quand vous avez réalisé que votre téléphone n'était pas le plus visible, que vous pourriez passer pour un pauvre gauchiste sans pouvoir d'achat assisté par les Assedics vivant sans travail au crochet de la société, vous avez jeté votre iPhone à la gueule du premier vendeur Apple venu et vous lui avez dit "prends-ça sale pauvre et mets moi deux douzaines de Galaxy Note, avec une gravure de Sarkozy en diamants. Je suis de droite et je veux que ça se sache". Remarquez que ça aurait pu être pire...Enfin...non, ça n'aurait pas pu être pire.
  5. Vous venez de gagner au Loto
    Maintenant que vous êtes totalement pété de tunes, vous en avez marre de passer votre temps à attendre le prochain iPhone pendant un an. C'était marrant deux minutes de faire du iCloud et du Siri, mais maintenant que vous avez les moyens, vous allez enfin pouvoir tous les gadgets dont vous avez toujours rêvé. La vie idéale, en somme.
  6. Vous venez de vous faire licencier
    Avant, vous aviez toujours l'iPhone dernier cri. Vous aviez toujours le dernier téléphone high-tech sorti, et comme il coûte un pont, vous aurez bien du mal à vous en acheter un avec vos maigres allocations chômage. Du coup, vous êtes passé chez Androïd. Un téléphone à 1 €, c'est plus sérieux. Vous êtes encore un peu nostalgique devant le dernier iPhone avec le super Siri qui marche qu'une fois sur trois pour peu qu'on n'ait pas d'accent, mais vous vous êtes fait une raison. La vie, c'est aussi parfois savoir renoncer au bonheur. L'espace d'un instant.
  7. Les débats technologiques vous manquaient
    Vous êtes comme ça, un génie de la rhétorique. Vous pourriez convaincre un touareg d'acheter du sable. Le débat d'idée c'est votre truc. Vous adorez ça, instiller le doute dans l'esprit d'autrui, et le convaincre que vous avez raison. Du coup vous vous faisiez sacrément chier depuis que vous aviez réussi à convaincre tout votre entourage qu'Apple c'est mieux. Les discussions passionnées sur la taupe Carrer IQ, les mal-traitances sur mineur dans les usines des sous-traitants Samsung et les comparatifs de benchmark, tout ça vous manquaient terriblement. Et c'est alors que vous avez eu cette idée lumineuse...
  8. Vous êtes gallois (ou écossais)
    Et Siri ne bite pas un mot de vos requêtes en anglais à cause de votre accent. La dernière fois que vous lui avez parlé, vous avez fini en gueulant "Boody asshole" ("Bladi Arsehal" en l'occurrence...) et vous l'avez balancé dans le Dee, qui coule en bas de chez vous. Il ne faut pas vous faire chier.

Et vous, plutôt Google ou Apple ?

Retrouvez toute l'actu Android sur le blog Google Phone.