Crédit photo (creative commons) : huguesn

La Gaspésie, c'est cette région au nord du Québec, près du Saint Laurent. Pas si grand que ça, juste comme la Belgique (oui au Canada, tout de suite, même quand c'est pas très grand, c'est énorme). Mais froid pluvieux et vide. Et pourtant, dès qu'ils débarquent au Québec, les cousins français n'ont qu'une idée : faire le tour de la Gaspésie. Cassez le moule ! Parce que franchement, la Gaspésie...

  1. ...ça ressemble à la Bretagne avec moins de menhirs et plus de maringouins*
    Et la Bretagne une fois ça suffit, non ?
  2. Aller voir la ville de Percé, c'est faire 2,500 km (dont 2,400 d'un inintérêt consommé) dans une Buick louée qui sent la chaussette mouillée et l'anti-moustique
    Statistiquement il pleuvra 3 jours sur 4 et y'aura « d'la mouche » 5 jours sur 3. Note : à vélo, c'est pire.

    Crédits photo (creative commons) : Claude Boucher
  3. Le tourisme y est une industrie pour pêcheurs saisonniers hors saison
    Ferrer le poisson, c'est de famille. Les Indiens, eux, plument à l'ancienne, sauf que c'est l'Européen qui repart avec la verroterie.
  4. Le paradoxe du gruyère
    Plus y'a de gruyère, plus y'a de trous; or, plus y'a de trous, moins y'a de gruyère; donc, plus y'a de gruyère, moins y'a de gruyère ! Percé c'est un peu pareil. Mais puisque la Gaspésie, c'est 30,000 km2 où on a jamais lu Heidegger, Kierkegaard ou Geluck, cette métaphysique du trou qui s'érode frappe seulement après coup : punaise, on s'est farci 2,500 bornes pour voir plus de rien !
  5. Les « montagnes » de Gaspésie c'est du terrain mamelonné pour ploucs motorisés qui ont jamais vu de vraies montagnes
    Le Gaspésien sort assez peu, et quand il sort, il revient jamais. C'est surtout des bars ouverts à maringouins.

    Crédits photo (creative commons) : Samuel Bouchard from Quebec City, Canada
  6. Il fait froid, il pleut, il vente à écorner les boeufs
    Bergues dans le Pas de Calais, c'est la Riviera Maya à côté, mais au moins, les ch'tis, on les comprend quand ils causent français. La « Baie des Chaleurs » est au contraire un insondable mystère, on dit que Jacques Cartier y serait débarqué un 3 juillet, à midi dix-sept, pile en été. Oui l'été est tellement court en Gaspésie qu'on peut lui donner une heure exacte.
  7. Y'a des maringouins et fait inexplicable, ils piquent les touristes plus que les autochtones (authentique)
    Y'a aussi des duos mère-fille enceinte dans les bars à striptease locaux (re-authentique), mais elles piquent plutôt les portefeuilles des Acadiens en goguette. Y'a aussi des ours, mais avec tout ça, ça devient presque un moindre.
  8. Il tourne en boucle du Kevin Parent à la radio
    Pour vous le décrire un peu le Kevin, c'est une sorte d'illettré local qui marmonne de consternantes mélopées. Il a percé à Montréal le temps d'un single, mais en Gaspésie ils s'en sont rendus compte après 7 albums.
  9. On y mange bel et bien du homard pêché sur place
    Mais le homard de Montréal, lui au moins il s'est seulement tapé l'aller. Et on y boit aussi. Beaucoup.
  10. De la Gaspésie, on voit le Nouveau-Brunswick
    Mais au Nouveau-Brunswick, y'a VRAIMENT rien à voir.

    Crédits photo (creative commons) : New Brunswick Tourism

* Variante locale de moustique, croisement entre un frelon et un hélicoptère. Vient accompagné de mouches noires (mouche à merde mais qui pique en plus) de brûlots (mouche noire miniature qui passe à travers les moustiquaires et qui pique en plus), et occasionnellement de mouches à cheval, que tu t'en souviens 10 ans après où et quand tu t'ais fait piquer. Y'a aussi des guêpes comme en Corse, sauf que c'est pas la Corse.

Et vous, convaincu de ne jamais y mettre les pieds si vous allez faire un tour au Québec ?

Top écrit par Boulga, topiteur québécois qui sy' connait en maringouin