galette

Crédits photo (creative commons) : Renée S

Début janvier. La longue litanie des galettes vient de débuter. Vous naviguez de frangipane en frangipane, vous surfez entre les rois qui choisissent leurs reines, vous évitez les fèves en forme de Hello Kitty. C'est l'overdose. Dites non à un début d'année trop gras. Un top de mauvaise foi avec humour sans couronnes.
(MAJ janvier 2014)

  1. On sort juste des repas pantagruéliques de fin d'année
    On a encore un peu de foie gras et de saumon entre les dents, c'est indécent. Oui à la galette donc, mais plutôt en avril. Ah non c'est les œufs de Pâques... Ben non à la galette alors.
  2. Vous ne voulez pas aller sous la table parce que vous êtes le plus jeune
    Les traditions peuvent avoir quelque chose d'humiliant.
  3. Vous avez peur d'oublier votre copine au moment de choisir votre reine
    L'erreur classique de l'épiphanie qui peut couter cher. Mais sur le coup, vous avez quand même pensé que la couronne irait vachement mieux à la petite Virginie qui vous fait de l'œil. C'est grave ?
  4. Une bonne galette, ça coute un bras
    Vous faîtes donc l'impasse de la bonne galette trop cher. Et vous finissez le plus souvent avec un bout de carton tiède dans la bouche. C'est seulement la fève qui permet de se rappeler que c'est une galette, pas le goût.
  5. Vous avez peur de tomber vous aussi dans l'une des pires collections au monde, à savoir la collection de fèves
    Soyez fort, résistez, ne devenez pas "favophile" (oui, parce qu'en plus ça a un nom).
  6. Parce qu'elle est souvent accompagnée d'un petit mousseux tiède qui donne un peu envie de mourir
    Au moins on sait pourquoi on est malade.
  7. C'est une cause pas très risquée et vous assumez votre côté lâche
    A priori dans une manif' anti-galette, ça devrait être limité en casseurs. Et c'est moins polémique que le mariage gay. Et puis, la monarchie, ça n'a jamais été votre tasse de thé.
  8. Parce qu'on ne vous a jamais choisi comme roi / reine
    Un traumatisme d'enfance. De plus. Ça vous rappelle trop les cours de sport ou vous étiez toujours choisi en dernier avec toujours un petit salopard pour dire "oh non pas lui / elle"
  9. Parce que la seule fois où la reine vous a choisi, elle était super moche. Mais vraiment. A faire peur
    Un autre traumatisme donc.
  10. Parce que votre diététicienne appelle ça "un petit suicide par le gras"
    Et ce n'est pas la couronne qui cachera la bouée.

D'autres bonnes raisons de dire non à la frangipane ?

Et sinon, rien à voir, mais parce que toi aussi tu détestes courir (sauf des fois), découvre notre dernière vidéo (et abonne-toi à notre page Youtube)