Crédits photo (creative commons) : palmbeachplaza

Depuis le IVe siècle, tous les 25 décembre, nous fêtons Noël. Et ça commence à bien faire. Les habitudes, la routine, le grand rendez-vous hivernal avec les mêmes décorations, les mêmes guirlandes, les mêmes cadeaux, nous on dit stop. Un peu de changement nous ferait le plus grand bien. Après tout, on a 12 mois dans le calendrier, autant en profiter non ?

  1. Parce que vous n'avez jamais su mettre de chaînes neiges sur vos pneus
    Quelle idée de devoir se lancer sur les routes enneigées pour aller voir la belle-famille (et quelle idée d'habiter à Saint Etienne aussi...) alors qu'on pourrait très bien fêter Noël en plein mois d'août, péperlito sur la terrasse ?
  2. Parce que la date du 25 décembre est totalement arbitraire
    On vous dit que Noël c'est l'anniversaire de Jésus ? Mensonges ! Personne ne sait vraiment quand J.C est né et la date du 25 décembre a été choisie au IIIe siècle parce qu'elle coïncide au solstice d'hiver, le moment où les journées commencent à s'allonger, quand la lumières l'emporte sur les ténèbres. C'est super, mais si ça se trouve Jésus est né 12 mai et tout le monde était en t-shirt et en tongs dans la crèche.
  3. Parce qu'il n'y a aucun pont ou jour férié en mars
    Et que ce serait pas mal de faire une petite pause à la sortie de l'hiver, un petit moment de convivialité dans un mois de mars généralement pas très funky.
  4. Parce qu'entre Noël et le Nouvel An on ingère autant de calories qu'en une année
    Ce serait pas mieux de répartir les deux soirées les plus grasses de l'année un peu plus équitablement ? On va pas se mentir, c'est pas entre le 26 et le 30 qu'on brûle les calories qu'on a ramassées à Noël... Si le repas avait lieu le 15 août, on mangerait beaucoup moins gras, c'est évident.
  5. Parce que le Père Noël en a plein la hotte de venir en traîneau
    Vous y pensez parfois au Père Noël ? Peut-être qu'il aimerait bien livrer ses cadeaux en camion, comme un livreur normal, et pas dans une luge géante tirée par des vieux rennes qui puent.
  6. Parce qu'il y en a marre des sapins qui foutent des aiguilles partout
    Et si pour une fois on décorait le Palmier de Noël ? Ou le Ficus de Noël ? Avouez que ce serait sympa.
  7. Pour que les gens nés entre le 15 décembre et le 10 janvier puissent enfin avoir un anniversaire ET fêter Noël
    Ces pauvres parias de l'anniversaire se voient souvent offrir un package "pour faire d'une pierre deux coups", ce qui les rend extrêmement tristes.
  8. Parce que quitte à rentrer bourré du Réveillon, autant que ce soit sur une route sèche
    Vous avez déjà essayé de conduire saoul sur des plaques de verglas ? Nous non plus, et on aimerait bien que ça reste comme ça. Remarquez, c'est pas sûr que rentrer saoul en juillet soit moins dangereux qu'en décembre... Prudence.
  9. Parce que les décorations de Noël coûteraient moins chères si les journées étaient plus longues
    Parce qu'autour du 20 décembre, ne cherchez pas, c'est le moment où il fait nuit le plus longtemps dans l'année. Si on inversait Noël et la Fête de la Musique, on allumerait les lampions à 22h et on aurait un peu moins de courageux pour aller faire des reprises dégueulasses de Nirvana par -2 degrés. Win win.
  10. Parce que le Père Noël aimerait bien passer par la cheminée quand celle-ci est éteinte
    Vous savez les risques que prend ce pauvre homme pour passer dans une cheminée sans se brûler la barbe ou le pompon ?

Et vous, ça vous dirait de déplacer Noël ?