Fête Nationale oblige, c'est la période des Bals de Pompiers. Dans toute la France, souvent les 13 ou les 14 juillet, on pourra aller à LA soirée de l'année, la soirée organisée par les pompiers de votre ville. Au programme, musique (un peu honteuse), bière (pas toujours bonne) et danse (pas parfaite), mais il faut quand même y aller, la preuve :

  1. C'est une soirée gratuite
    Ou pas très chère. Le plus souvent, on donne ce qu'on a envie de donner pour rentrer. Connaissez-vous beaucoup de soirée gratuite en France ? Non.
  2. C'est l'occasion de danser (honteusement) sur la musique des années 80
    Pensez quand même à réviser vos classiques : "Et tu tapes tapes tapes, c'est ta façon d'aimer". "Oh Macumba, Macumba, elle danse tous les soirs". "Ils m'en-traînent au bout de la nuit. Qui ? Les Démons de Minuit". L'avantage de cette soirée, c'est que tout le monde danse sur ces musiques et que personne n'ira vous juger.
  3. Si vous faites un coma éthylique, les Pompiers ne sont pas loin
    Ils sont même en train de danser à côté de vous. Certains auront peut-être un peu trop bu, mais d'autres seront en état pour vous sauver la vie.
  4. Une partie des bénéfices sera reversée à des associations
    Comme ça, si vous hésitez à reprendre un verre, dites-vous que c'est pour la bonne cause et servez-vous à nouveau.

  5. Une façon de remercier les pompiers
    Toute l'année ils sauvent des vies, ils sont stressés, ils sont réveillés en pleine nuit... Nous leur sommes donc redevables. Il n'y a pas de meilleur moyen de les remercier que d'aller à leur soirée. C'est comme quand on doit aller à la soirée d'un vieux pote qui nous a aidés à déménager (sauf qu'avez les pompiers, on est sûr de s'amuser)
  6. C'est souvent en plein centre-ville et ça finit très tard
    Pas de long trajet à faire pour rentrer à la maison donc pas la peine de prendre la voiture. Quand la soirée se terminera, le soleil sera déjà. Au pire, vous trouverez un bout de trottoir pour vous reposer avant de repartir.
  7. Vous avez de grandes chances de vous taper un/une pompier
    Considérons cette soirée comme la soirée porte-ouverte des pompiers. Ils seront en tout cas ouverts aux rencontres. Après, faudra être patient(e) et s'inscrire sur la liste d'attente car ils sont LE centre des envies.

  8. Vous avez le droit de rentrer en basket
    Et il n'y a même pas besoin de réserver sa bouteille à l'intérieur
  9. Ils se sont donné du mal pour l'organiser
    Ils ont accroché les petits drapeaux, lavé les beaux camions, branché la sono, sorti la grande échelle, rempli la machine à bière. Vous ne devez pas les décevoir, il faut y aller.
  10. Ca tombe parfaitement pour fêter au choix : l'été/la fin des exams/le bac/le soleil/la chaleur/la vie/les pompiers...
    Faut-il une vraie raison pour faire la fête ?
  11. C'est une fête populaire
    On y croise des gens de tout âge, tout sexe et de toute nationalité... C'est ainsi que vous vous retrouverez à 3h du matin en train de danser avec la mamie du quartier (et qu'elle vous mettra la misère au Madison).
  12. Vous pourrez jouer avec les outils des pompiers
    Si vous arrivez tôt ET en état, vous serez sûrement autorisé à jouer avec les lances à eau et monter sur la grande échelle, tout en portant le casque des pompiers (et peut-être même à jouer à pimpon dans le camion).
  13. De toute façon, y'aura trop de monde au feu d'artifice
    Ca ne sert à rien d'aller s'entasser au bord du lac, de la rivière ou du stade pour voir le feu d'artifice. Restez plutôt avec les pompiers, levez les yeux, vous verrez peut être le feu d'où vous êtes.
    https://instagram.com/p/rIU8E6J3iI/
  14. Ils vous dispenseront d'acheter leur calendrier en fin d'année
    Vous aurez assez dépensé ce soir là et vous pourrez placer votre fric sur le calendrier de la Poste qui est beaucoup mieux.
  15. La soirée se terminera avec des pompiers tout nu
    Au mieux, vous vous tapez un pompier. Au pire, la soirée finira surement avec un strip-tease. Vous n'aurez pas tout perdu.

On se retrouve à la buvette ?

Source : mes soirées de bal des pompiers