Crédits photo (creative commons) : bandita

De l'avis à peu près général, Peter Jackson a effectué un excellent travail en adaptant les romans de J.R.R. Tolkien à l'écran. C'est un vrai bonheur de découvrir cet univers si riche et de voir tous les freaks personnages en chair et en os sur le grand échiquier de la Terre du Milieu de la Nouvelle-Zélande. Pour autant, en y regardant de très très près, y'a bien quelques petits détails qui nous chiffonnent et nous intriguent... voici les 10 questions que se pose un esprit retors après la quête de l'Anneau Unique.

  1. Pourquoi cela ne choque personne que Gimli, le fier guerrier, soit lancé par Aragorn ?
    Certaines mauvaises langues affirment que Gimli n'est rentré dans la Communauté de l'Anneau que pour le quota obligatoire. Est-ce pour autant une raison de s'en servir afin de réaffirmer l'infériorité supposée des Nains, et d'en faire un projectile ? N'est-ce pas un peu discriminant, tout ça ? Que fout le syndicat des Nains ? Ou alors c'est une sanction pour ces habitants de la Terre du Milieu qui ont activement travaillé à leur auto-extinction (souvenez-vous, les Nains ont trop creusé dans la Moria, leur cité souterraine, et n'ont pas trouvé de pétrole, mais ont réveillé une grosse bestiole qui crache du feu et qui fait "greugreu"). Le peuple de champions.
  2. Est-ce que ça ne le rend pas un peu chafouin, Gandalf, que tout le monde continue de l'appeler "Gandalf le Gris" quand il est devenu Gandalf le Blanc ?
    Ça a peut-être l'air futile comme ça, mais imaginez comme cela doit être frustrant d'avoir survécu au Balrog (le truc avec les fouets de flammes qui fait "greugreu"), aux agressions de Saroumane, bref d'avoir gagné son changement de statut, et que tout le monde s'en carre l'oignon et continue de vous appeler "le Gris" alors que vous étincelez plus qu'un sourire Colgate ? Dans un même ordre d'idées, il eût été avisé de changer le nom du canasson-Gripoil- pour que ce soit flagrant. Quoique "Blancpoil" c'est pas terrible en fait.
  3. La schizophrénie de Sméagol n'aurait-elle pu être diagnostiquée AVANT ?
    Pas besoin d'avoir un doctorat en psychologie pour comprendre de quoi il s'agit, d'ailleurs même Frodon qui n'est pas vraiment une flèche s'en est aperçu. Ce n'est pas du Prééééééécieux dont il a besoin, c'est de neuroleptiques.
  4. Est-ce que Sam aurait eu une chance de "pécho" Frodon ?
    Oui, parce que ça crève les yeux. Il est plus qu'insistant avec ces "Monsieur Frodon" par ci, "Monsieur Frodon" par-là et avec ses yeux de chômeur en fin de droit. L'ennui, c'est que Frodon étant un peu godiche, les tentatives de rapprochements de Sam passent totalement inaperçues. Ça valait le coup de lui filer ses sandwichs, de le coller dans le sac de couchage sous prétexte de le protéger du froid, de lui faire de grandes déclarations et de lui filer le train dans tous les endroits craignos de la Terre du Milieu...
  5. Quelle idée de confier une telle mission à Frodon ?
    C'est un peu comme confier les rênes d'une grande puissance mondiale à sa nièce de 4 ans. D'ailleurs son incompétence est si flagrante qu'ils s'y mettent à 8 pour l'empêcher de faire trop de conneries. Pourquoi ne pas avoir refilé le sale boulot à Aragorn, ou même Gandalf, dès le début ? Ou même à Gimli, histoire qu'il se rende utile ?
  6. Pourquoi emmener Sam Gamegie, le jardinier, dans une telle quête... ?
    Pour ce genre de mission périlleuse, c'est vrai qu'un mec qui sait tailler la haie et repiquer des tomates, ça peut servir... On sait jamais, en cas d'attaques de pissenlits. Pourquoi pas ne pas inviter la boulangère, le facteur ou le concierge de l'immeuble d'en face ? C'est d'une logique imparable.
  7. Dans le fond, ils servent à quoi Merry et Pippin... ?
    Ce n'est pas qu'on veuille s'acharner sur les Hobbits, mais franchement ils sont plus efficaces à descendre des godets dans un rade qu'à sauver le destin de la Terre du Milieu... Des estomacs sur pattes qui enchaînent les catastrophes, en temps normal, c'est lourdingue, alors quand la situation est bien pourrie, ça devient carrément dangereux. D'ailleurs, ils gonflent tellement leur monde que quand ils disparaissent, ça s'active pas vraiment pour les retrouver. "Meuh oui ils vont bien les deux boulets, allez on continue! J'ai dit boulets ? Ah pardon je voulais dire les Hobbits"
  8. Pourquoi les Elfes tirent toujours la tronche ?
    Non contents d'être particulièrement énervants avec leur perfection, ils sont aimables comme des portes de prison. Ou alors complètement allumés, comme Dame Galadriel qui souffre vraisemblablement de troubles de la personnalité multiple. Quant à Légolas, ça doit être le quota Cotorep elfique. Certes il est un peu moins coincé que les autres, mais s'arrêter subitement pour écouter le vent-la montagne-les petits oiseaux, ce n'est pas un signe d'équilibre psychique. Ce doit être pour ça qu'ils l'ont choisi pour représenter les elfes, on l'aime bien au village mais à petites doses.
  9. A la fin, Frodon, Bilbon et Gandalf, gagnent le droit à l'immortalité. Qu'est-ce qu'ils vont bien pouvoir faire pendant toute l'éternité... ?
    "L'éternité, c'est long. Surtout vers la fin..." a dit Woody Allen. Sans compter que si c'est pour la passer avec des types aussi fendards que l'elfe Elrond, ça promet. Espérons qu'ils réussissent à trouver un quatrième joueur pour des parties de belote...
  10. Comment Frodon fait-il pour écrire ses mémoires alors qu'il lui manque une phalange... ?
    Et pour se fouiller dans le nez ? Ou pour appuyer sur le bouton de l'ascenseur ? Déjà qu'avec tous ses doigts c'était pas exactement un dégourdi...

Alors, vous avez les réponses ? (ou d'autres questions)

Top écrit par Roben Desbois

Fan du Seigneur des Anneaux ? On a déniché les gadgets les plus cool :