Tu penses être la seule à bosser pendant ton accouchement ? Que nenni, celui ou celle qui t’accompagne travaille sévère aussi, mais surtout au niveau de ses méninges qu’il/elle fait fonctionner à plein tube avec des questions plus ou moins chelou. Bah ouais, un accouchement, c’est pas anodin comme truc, c’est surprenant pour tout le monde.

1. « Est-ce qu’elle fait cette tête quand elle fait caca ? »

Non parce que le côté joues rouges et gouttes de sueur qui perlent sur le front, on a vu mieux pour être sortable hein. Tu comprends un peu mieux pourquoi on ferme la porte quand on va aux toilettes, c’est pas le truc qui donne le plus envie.

2. « Comment un truc aussi gros peut passer par là ? »

Tu sais à quoi ça ressemble entre ses jambes, et franchement, tu ne sais vraiment pas comment il est possible physiquement qu’un être humain sorte par là. C’est extensible ? Et ça reprend une taille normale après ? Non mais vaut mieux être au courant hein.

3. « Faut pas que je tombe dans les pommes, faut pas que je tombe dans les pommes… »

Tu as déjà repéré où se situaient toutes les chaises dans la pièce, histoire d’être capable rapidement de poser tes fesses si tu sens que tu commences à voir des étoiles. Mais bon, tu croises les doigts pour que ça n’arrive pas, ça serait con que ce soit toi qui tombes dans les pommes alors que t’en branles pas une.

4. « Qu’est ce qu’on fait s’il est moche ? »

Grande question, on ne sait pas trop. Tu feras comme tous les parents et tu occulteras que ton bébé a des énormes oreilles ou un nez crochu, puis tu espéreras secrètement que le temps joue en sa faveur et qu’il ne ressemblera plus autant à ton papy en grandissant.

5. « Je vais vraiment le regretter si je regarde en bas ? »

C’est à toi de voir, faut que tu saches un peu à l’avance quel est ton niveau de tolérance à la vue du sang et de l’écartèlement. Est-ce que tu as fermé les yeux quand Oberyn s’est fait défoncer par La Montagne dans Game of Thrones ? Oui ? Alors non, vaut mieux pas que tu regardes en bas.

6. « C’est grave si je bouffe discètos des Pepito ? »

Oui, c’est grave. On ne bouffe pas des Pepito au chocolat au lait (ou au chocolat noir, même si c’est pas les meilleurs, tmtc) devant une femme qui est en train d’accoucher et qui n’a pas eu le droit de manger depuis presque 22h. On mange sa main, et on garde l’autre pour demain (ou un truc du genre).

7. « Comment lui dire gentiment qu’elle me pète les oreilles à crier comme ça ? »

En mettant des bouchons d’oreilles ? En priant fort pour que ça s’arrête ? Dans tous les cas, on te conseille fortement de ne pas faire de réflexions sur le volume sonore de celle qui est en train de pousser, au risque de te faire broyer les phalanges par cette dernière.

8. « Elle en rajoute pas un peu là ? »

Hum, vas-y demande lui directement, tu verras bien si elle en rajoute. Bon par contre ça te fera peut être bizarre ensuite de ne plus pouvoir parler parce qu’elle t’aura pété la mâchoire avec une bonne droite dans ta tronche, mais au moins tu auras posé la question.

9. « J’suis crevé(e), ça se termine quand cette histoire ? »

J’avoue, c’est long, en plus t’es en train de louper les épisodes des Frères Scott sur TFX, et puis t’as faim, et en plus la déco de la salle d’accouchement ne donne pas franchement envie de s’éterniser. Ça fait des heures que t’as pas dormi, t’en as marre hein ? Bah serre les fesses, c’est que le début.

10. « Y’a un service après-vente au cas où il ne nous plait pas au final ? »

Malheureusement non, tu ne peux pas rendre ton bébé à la maternité si jamais tu regrettes un peu ta décision une fois qu’il est né. Même si c’est pas l’envie qui te manquera, surtout dans les mois qui vont suivre, quand tu n’auras pas dormi plus de 3 heures d’affilées depuis des semaines et qu’on te vomira dessus à peu près 3 fois par jour. Tant pis Maggle, fallait y penser avant.

Et vous, vous vous êtes posé quoi comme questions de merde ?