Allez comprendre pourquoi, mais les pyramides ont toujours excité les adeptes de théories parallèles (ce qui au passage est paradoxal vu la géométrie du bousin). Aujourd’hui encore, certaines pyramides continuent de faire fantasmer un paquet d’illuminés. Mais bon, pour être tout à fait honnête, il s’agit, la plupart du temps, d’un amas de gravats sans intérêt.

1. La pyramide immergée de Yonaguni au Japon

Plongée à seulement 30m de profondeur au large de l’île de Yonaguni au sud du Japon, cette pyramide n’a été découverte qu’en 1985. Depuis les spécialistes rivalisent de théories contradictoires pour expliquer la présence de cet édifice ainsi que son origine. D’un côté, certains considèrent qu’il s’agit de la trace d’une ancienne civilisation du Pacifique appelée Mu, dont la pyramide aurait été immergée suite à un tremblement de terre il y a 10 000 ans… De l’autre, d’autres la voient comme une simple curiosité forgée par la Nature. Toujours est-il que dans la région, on préfère parler de l’Atlantis de Yonaguni…

2. Les pyramides chinoises protégées par des conifères pour éloigner les curieux

Les autorités chinoises n’aiment pas trop que l’on vienne fouiller dans leurs affaires ; oui même si c’est pour faire avancer l’histoire ! Résultat : les archéologues ne sont pas toujours les bienvenus, notamment ceux qui s’intéressent aux pyramides des plaines de Qin Chuan, ou à la grande Pyramide Blanche située dans celle de Qin Lin et qui mesure 300m de haut. Pour éloigner les curieux, la Chine a déclaré ses pyramides comme étant un sujet tabou. Elle aurait même planté des conifères à croissance rapide tout autour pour éviter qu’on ne les repère même via Google earth.

3. La pyramide de Garut sur l’île de Java qui serait l'une des plus vieilles au monde

Située à l’ouest de l’île de Java en Indonésie, cette pyramide découverte au début des années 2010 est plus haute que celle de Khéops. Selon certains, elle aurait été construite vers 10 000 ans avant le petit Jésus, soit à peu près en même temps que le site de Göbekli en Turquie, qui est à ce jour la plus ancienne trace de civilisation au monde (7500 ans avant celles d’Égypte). Reste à savoir si ces pyramides sont l’oeuvre de l’homme ou de la nature.

4. La pyramide de Cholula au Mexique

Cette pyramide est à la fois une des mieux planquée de la planète et surtout la plus grande jamais découverte. Cet ancien temple Astèque du nom de Tlachihualtepetl (littéralement « montagne faite par l’homme ») possède une base de 450 mètres de côté, soit 4 fois celle de la grande pyramide de Gizeh en Egypte ! Cette pyramide aurait été construite vers 300 avant J.-C. avant d’être progressivement abandonnée à partir du 8ème siècle et enfouie peu à peu sous la végétation. Ce n’est qu’au début du 20ème siècle qu’elle fut redécouverte par hasard alors que tout le monde avait oublié sa présence dans la région.

5. Les pyramides de Paratoari en Amazonie

Tout a débuté en 1976 avec une photo satellite prise par la NASA qui montrait des formes pyramidales au milieu de la forêt amazonienne. Les experts commencèrent à se prendre la tête pour savoir si celles-ci étaient d’origine naturelle ou humaine. Il faudra attendre 1996 et l’expédition d’un explorateur péruvien pour s’apercevoir que malgré la présence de traces datant des Incas, les fameuses pyramides de Paratoari n’étaient en réalité que de simples formations karstiques. Une découverte qui n’entama pas la crédulité des amateurs de théories alternatives qui continuent depuis à croire en la présence dans les parages d’une cité Incas et pourquoi pas de pyramides.

6. La pyramide de Gympie en Australie

Située dans l’état de Queensland en Australie, cette pyramide a été découverte dans les années 70 et nourrit un paquet de théories depuis. Ça va de légendes aborigènes qui parlent d’hommes blancs aux yeux bleus avec des colliers en forme de dauphin ayant habité les lieux (des beatnicks quoi), à d’anciennes civilisations égyptiennes, voire incas pour les plus illuminés. Quant aux rabats-joie, ils n’y voient qu’une structure réalisée par un fermier pour stopper l’érosion de son terrain… Forcément, ça fait moins rêver !

Crédits photo : booksfact.com

8. La pyramide de Couhard en Saône et Loire

Construite au 1er siècle après J.-C., cette pyramide s’élevait alors à plus de 30m de hauteur et aurait été recouverte à l’époque de marbre blanc. Elle se dressait au pied d’une des grandes nécropoles de la cité romaine d’Augustodunum et était utilisée comme monument funéraire et bien plus encore. Des fouilles ont en effet révélé en 1960 une tablette en plomb datant du 2ème siècle sur laquelle étaient gravées des inscriptions maléfiques !

9. La pyramide de Karaganda au Kazakhstan

Le site découvert en 2016 est situé à 180 km au sud-est de la capitale Astana, à proximité de la ville de Karaganda (500 000 habitants). Les fouilles ont mis au jour les vestiges de cette pyramide construite sur le modèle de celle de Djéser en Égypte (2600 av JC soit la plus vieille pyramide au monde) et érigée il y a 3000 ans sans doute en honneur d’un chef de tribu local (dont la chambre mortuaire a bien évidemment été pillée).

10. La pyramide de l’hôtel Luxor Hotel à Las Vegas

Sans doute le plus grand mystère du 20ème siècle !

 

Source : les Illuminatis et leurs amis