Franchement, si je vivais à une époque où y a pas Internet et où il fait super chaud et où mon président c’est un pharaon non élu, je ne me casserais pas les pieds à fabriquer des édifices immenses, moi, je me contenterais de lire des tablettes à hiéroglyphes pour passer le temps. Mais les Egyptiens, eux, ne l’entendaient pas de cette oreille. Et on ne dit pas ça parce que sur leurs représentations on n’en voit qu’une, d’oreille.

1. Ca servait à quoi ?

A abriter les dépouilles des souverains. L’idée était de monter des structures monumentales pour exprimer la grandeur du défunt et symboliser sa montée vers le ciel en créant un effet d’écrêtement. Au départ, ces structures étaient des assemblages de pierre qu’on nomme mastabas, devenues pyramides à degrés puis pyramides à face lisse au fil du temps et de la sophistication des techniques de bâtis.

2. Pourquoi cette forme pyramidale ?

C’est cette idée d’atteindre le ciel pour symboliser l’importance du défunt. Les mastabas étaient rectangulaires, eux, et beaucoup moins compliqués à construire. Peu à peu, on a basculé vers cette forme pyramidale en jeter un max.

3. Elles ont toutes survécu ?

Non. On connaît aujourd’hui 123 pyramides, mais de nombreux édifices ont été perdus (des écrits attestent de leur existence, mais il est impossible de les localiser). Il est également certain que plusieurs souverains peu connus ont bénéficié d’une pyramide sans qu’aucun document ne la mentionne. « Les pyramides perdues » un super titre de livre.

4. C'est vrai que les esclaves mouraient en les construisant ?

Il existe des dizaines et des dizaines de théories pour expliquer la construction des pyramides. La plupart s’intéressent à la construction de la grande pyramide, avec l’idée induite que si on est capable d’expliquer la construction de la grande pyramide, on est capable d’expliquer la construction de toutes les autres – ce qui n’est pas une évidence, car il est possible que différentes techniques aient été mises en oeuvre pour les construire. Le mythe populaire des esclaves tués à la tâche a pris plusieurs coups depuis la découverte, au tournant des années 2010, de 4000 tombes d’ouvriers semble-t-il engagés pour construire la pyramide de Gizeh. Les ouvriers, qui venaient des régions pauvres du Nord, étaient respectés pour leur travail et ceux qui mouraient sur le chantier étaient enterrés près du pharaon.

5. Est-ce que leur taille veut dire quelque chose ?

Bien évidemment. Plus la pyramide est grande, plus le souverain qu’elle abrite était important. La plus grande de toutes les pyramides, c’est celle de Kheops – c’est aussi la plus connue. A sa création, elle faisait 146 mètres de hauteur et a été construite en 4500 avant notre ère. C’est quand même la seule des 7 merveilles du monde à avoir survécu, on ne va pas bouder son plaisir.

6. Comment on décidait de leur emplacement ?

Il existait un certain nombre de contraintes importantes : la pyramide devait être suffisamment éloignée du Nil pour ne pas risquer d’être envahie par ses crues mais suffisamment près pour que les pierres puissent être acheminées par voie fluviale. Elle devait également se situer sur la rive Ouest du fleuve, vers le soleil couchant, et à une distance raisonnable de Memphis afin de permettre aux dignitaires du régime de venir la visiter. Enfin, l’emplacement devait être rocheux et solide, parce que c’est lourd une pyramide.

7. Et les Mayas, ils ont copié ?

Les pyramides mayas sont apparues bien après les pyramides d’Egypte (2000 ans plus tard). Par ailleurs, les pyramides mayas n’ont absolument pas la même fonction que leurs homologues égyptiennes, puisqu’elles abritent des temples et non pas des sépultures. Par ailleurs, leur structure diffère totalement, les pyramides mayas consistant en un assemblage d’un socle avec un temple rehaussé, quand celles d’Egypte étant d’une certaine manière bâtie d’un bloc.

8. Ca veut dire quoi, pyramide, exactement ?

On ne sait pas trop d’où vient le mot. En gros, c’est une déformation latine du mot grec puramis dont l’étymologie est discutée. S’agit-il d’un dérivé de pyr, « le feu », la pyramide rappelant la forme des flammes ou d’une extension du puros, le froment dont les graines étaient elles aussi pyramidales ? A moins que le mot soit directement emprunté à l’égyptien qui les désignait sous le nom haram.

9. C'était cher la location d'une pyramide ?

Il n’y avait pas Airb’n’b à l’époque, donc dur à dire. En revanche, niveau construction, on estime que cela coûterait aujourd’hui environ 900 millions de dollars. C’est beaucoup de dollars. Mais le pharaon avait de la thune et l’Egypte ancienne était riche.

10. Est-ce que Pyramide sur France 2 vient aussi des Égyptiens ?

Oui. L’émission avait été adaptée d’un concept américain et on retrouvait bien tout le décorum égyptien : Pepita, Nefertiti, Ramsès et tout le reste. Allez savoir pourquoi ils avaient choisi une esthétique de ce genre pour un jeu de mots. Allez savoir.

Je suis le pire ami du monde.