Pour Halloween, il n'est pas question de fleurs, de bonne humeur familiale et sourires en tous genres qui nous donneraient envie d'acheter d'acheter de la lavande. Non, pour Halloween, on veut du truc flippant, de la peur, de l'angoisse et si possible un peu de mauvais goût. Heureusement, les publicitaires pensent à nous.

  1. Le clown hyper malsain qui mange des céréales
    Les céréales sont prioritairement destinées aux gamins. Comment alors expliquer l'idée scabreuse des publicitaires de coller un clown maléfique qui a certainement fait des choses pas nettes dans sa vie ? Nous, on ne comprend pas.

  2. La poupée Mattel qui chuchote
    Mattel, c'est l'inventeur de la Barbie. Sauf que la marque américaine n'a pas fabriqué que des belles blondes bien foutues. En plus, il y a notamment eu ce bébé chuchotteur ultra flippant probablement responsable de milliers de cauchemars. Chucky, avant l'heure.

  3. Le Kleenex japonais qui fait un peu flipper
    Les Japonais n'ont pas les mêmes goûts, ni les mêmes moeurs que nous. Chez eux, donc, Kleenex se fait plaisir et pond un peu n'importe quoi. Comme ce mouchoir qui s'envole au contact d'un étrange bébé orange. Pourquoi ?

  4. Le nez à rallonge de Mac Donald
    Le craquage, la tuile, le n'importe quoi du concepteur rédacteur. Dans cette pub, quoi comprendre, au fond ? Que le café du Macmorning est le meilleur moyen de vous réveiller ? Ok, mais y avait certainement des moyens moins effrayants de faire passer le message, non ? On parle quand même d'un nez-pénis là...

  5. Orkin fait jouer de la guitare à des rats géants
    Orkin est une société spécialisée dans tout ce qui est invasion de cafards, fourmis et autres petites cochoneries du quotidien. Mais aussi dans la dératisation. Et pour le rappeler, la compagnie a mis en place une étrange publicité mettant en scène des rats jouant de la guitare. Sensée être drôle, la campagne de pub a fait parler d'elle parce qu'elle traumatisait les gosses. Bravo.

  6. Le créa' de Levi's craque un peu
    Il existe des publicités dont le sens restera à jamais mystérieux. Celle de Levi's en fait évidemment partie. Ici, il n'est pas vraiment question de monstres ou d'apparitions soudaines, mais plutôt d'ambiance assez malsaine issue d'un cerveau qui n'a apparemment pas bu que de l'eau et sniffé que du sucre. Glauque.

  7. La maison de poupées dérangeante d'Ikéa
    Avant de vous rentrer dans le crâne avec "Njut", Ikéa est passé par des étapes étranges, comme en témoigne cette publicité se déroulant dans une maison avec des poupées à taille humaine on ne peut plus flippantes. D'ailleurs, il faudrait un jour que le CRNS s'intéresse à ce phénomène des "dolls" dans les pubs.

  8. Phones4u et la fillette maléfique
    Et pourquoi ne pas reprendre un classique du film d'horreur pour faire une pub ? C'est en tout cas le choix fait par Phones4u, qui nous refait le coup de la petite fille diabolique toute trempée dans un parking pour nous vendre des téléphones. Malin. Ou pas, puisque la pub a reçu de nombreuses plaintes. Pas très smart de faire une publicité pour téléphone interdite au moins de 12 ans...

  9. Mercedes craque totalement
    Dans les voitures allemandes, tout est calme. Trop calme, certainement.

  10. Kinder surprise
    Dans cette annonce de Kinder, il n'est pas question d'instant Nutella et d'enfants blonds aryens angéliques. Ici, c'est Humpty Dumpty qui est à l'honneur. Et plus flippant que sa tête d'oeuf, on n'a pas encore trouvé.

  11. Bonus - Kidipet, la plus flippante finalement
    La vidéo parle d'elle-même.

On aurait pu mettre la publicité chantante de Panzani. Mais nous ne sommes pas si cruels.

Source : Cracked et Advertisingtimes